Corydalis

Le 17 octobre 2016 par Stéphane

Les Corydalis séduisent autant par leur feuillage délicat que par leur floraison d’une grande finesse. Ils sont faciles à cultiver moyennant quelques précautions simples et ils forment rapidement de grosses touffes arrondies d’où débordent des cascades de fleurs. Une vivace à (re)découvrir.

Le corydalis, une étonnante floraison bleue

Corydalis flexuosaLe Corydalis est une plante vivace de la famille des Papavéracées découverte au 19e  siècle dans les montagnes du Sichuan en Chine. Ses tiges charnues forment des touffes de 30 à 50 cm de haut sur 20 à 30 cm de large. Elles portent un feuillage vert tendre ou bleuté qui est finement découpé. De mai à juillet apparaissent des grappes terminales de fleurs tubulaires munies d’un éperon dont le coloris bleu vif chez l'espèce Corydalis flexuosa est tout à fait remarquable. La plante fleurit abondamment puis entre en dormance au début de l’été. Au fil du temps, le Corydalis s’étend grâce à ses racines stolonifères, sans pour autant devenir envahissant.

Culture du corydalis : en pratique

Sol

Corydalis solidaLe Corydalis apprécie les sols bien drainés, sans excès de calcaire, riches en humus et restant toujours frais. 

Exposition

Installez le Corydalis à la mi-ombre. L’ombre claire d’un sous-bois convient parfaitement (lire : Jardiner sous les arbres). Evitez les situations brûlantes, il craint la chaleur. Privilégiez les situations abritées des vents desséchants. Le Corydalis aime l’humidité atmosphérique, il faut donc veiller à ce qu’il profite de la pluie. La proximité d’une pièce d’eau lui sera favorable.

Plantation

Faites un copieux apport de terreau de feuilles que vous mélangerez à la terre de surface puis plantez en plaçant le collet  au niveau du sol et arrosez. Paillez pour maintenir la fraîcheur.

Entretien

Corydalis flexuosaLe Corydalis ne réclame aucun soin à part des arrosages réguliers en période sèche et la suppression des fleurs fanées. Marquez l’emplacement des souches car son feuillage disparaît pendant les mois d’été et rien ne signale plus leur présence. Tous les deux ans, enrichissez le sol avec du compost bien décomposé. Ainsi traité, le corydalis peut rester en place de longues années.

Rusticité

Le Corydalis est rustique jusqu’à –15°C, voire plus. Dans les régions aux hivers rigoureux, protégez-le avec des feuilles mortes

Ravageurs et maladies

Le Corydalis est particulièrement résistant, on ne lui connaît pas de maladies. Il faut cependant surveiller limaces et escargots qui peuvent grignoter les jeunes feuilles au printemps. 

Quelques espèces et cultivars de corydalis

  • Corydalis luteaCorydalis flexuosa ‘China Blue’ : fleurs d’un bleu de Chine très vif, feuillage vert bleuté.
  • Corydalis flexuosa ‘Purple Leaf’ : fleurs bleues lavées de pourpre, feuillage glauque à reflets pourpres.
  • Corydalis flexuosa ‘Père David’ : grandes fleurs bleu vif marquées de blanc et feuillage vert franc.
  • Corydalis lutea : fleurs jaune vif, il pousse dans les rocailles, sur les murets et les talus exposés au soleil ou à l’ombre. Il se ressème facilement. 
  • Corydalis solida : feuillage vert bleuté, fleurs blanches, rouges ou roses. 

Crédit photos : peganum (1), AbAberson (2), jacki-dee (3), Alwyn Ladell (4) via Flickr.com

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Corydalis

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

232 questions

Voir tout Poser une question