Chêne : quelle espèce choisir ?

Le 21 septembre 2017 par Clémentine Desfemmes

Les chênes forment une vaste famille. Chêne pédonculé, chêne sessile, chêne pubescent, chêne vert, chêne liège ou chêne kermès, comment choisir l'espèce que vous planterez au jardin ? Dimensions de l'arbre, exigences, voici une petite liste des principales espèces de chênes cultivées en France.

Les différentes espèces de chênes : quelle diversité !

Vieux chêne au printemps
Vieux chêne au printempsAgrandir l'image

Si la plupart des espèces de chênes ont besoin de beaucoup d'espace pour se développer et déployer leur ramure imposante, certaines peuvent se satisfaire de jardins plus petits. Mais encore faut-il que le sol de votre jardin et le climat puissent leur convenir, car si la plupart des chênes apprécient les sols frais et font preuve d'une excellente résistance au froid, d'autres préfèrent les terrains secs et les hivers doux. Planter un arbre au jardin, c'est une décision qui ne se prend pas à la légère : si vous rêvez d'un chêne majestueux, autant faire le bon choix ! En fonction de l'espace dont va disposer l'arbre, ainsi que de vos contraintes pédoclimatiques (sol, climat), voici donc une petite liste pour vous aider à bien choisir votre chêne.

Grands chênes pour grands espaces

Chêne pédonculé ou chêne commun 

Quercus robur - Chêne pédonculé
Quercus robur - Chêne pédonculéAgrandir l'image

Ce grand arbre (25-30 m de haut, 20 m d'envergure) a besoin d'un sol toujours frais, neutre et profond, et il supporte très mal la sécheresse ainsi que la concurrence d'autres arbres (il aime la lumière et le soleil : réservez-lui un espace bien dégagé). Sa rusticité est très bonne (-25 à -30°C) mais il craint les gelées précoces et tardives.

Nom botanique de l'espèce : Quercus robur, syn. Q. pedunculata.
Particularité : les glands sont portés par un pédoncule.

Chêne rouvre ou chêne sessile 

Quercus petraea - Chêne rouvre
Quercus petraea - Chêne rouvre Agrandir l'image

Ce grand sujet au port étalé (30m de haut, 25m de large) est moins exigeant quant au sol (ce dernier peut être acide ou sec, mais non calcaire) mais il aime lui aussi le lumière (soleil ou mi-ombre). Rusticité : bonne (-15 à -20°C). Son feuillage devient doré en automne.

Nom botanique de l'espèce : Quercus sessiliflora, syn. Q. petraea.
Particularité : les glands se développent directement sur les rameaux.

Chêne chevelu

Quercus cerris - Chêne chevelu (gland)
Quercus cerris - Chêne chevelu (gland)Agrandir l'image

Ce grand chêne (30m de haut, 25m de large) supporte le calcaire, les sols pauvres et le climat de bord de mer. Il est rustique (-15°C).

Nom botanique de l'espèce : Quercus cerris.
Particularité : les glands portent des poils courts, qui lui donnent un air un peu... échevelé !

Chêne tauzin ou chêne des Pyrénées

Quercus pyrenaica - Chêne tauzin
Quercus pyrenaica - Chêne tauzinAgrandir l'image

Cet arbre peut, selon les conditions de culture, atteindre des dimensions très variables (5 à 20 mètres de hauteur). Il présente un feuillage caduc (marcescent) joliment découpé, plus ou moins duveteux sur les deux faces. Il pousse très bien en sol sec et/ou acide (non calcaire), léger, et apprécie les situations ensoleillées. Il se plaît particulièrement le long de la façade atlantique car il apprécie un climat doux en hiver (mais il est cependant rustique jusqu'à -15°C). 

Nom botanique de l'espèce : Quercus pyrenaica.
Particularité : ses glands sont très appréciés par la faune.

Chêne des marais

Quercus palustris - Chêne des marais
Quercus palustris - Chêne des maraisAgrandir l'image

Ce chêne originaire du continent nord-américain est le seul de son genre à supporter les sols très humides, voire détrempés une partie de l'année ; en revanche, il ne tolère pas le calcaire, ni l'altitude. 20 mètres de hauteur et 12 d'envergure pour ce grand arbre au tronc bien droit, dont les branches les plus basses ont tendance à se ployer vers le sol, et dont le feuillage vire au rouge en automne. Rustique jusqu'à -15°C.

Nom botanique de l'espèce : Quercus palustris.

Chêne rouge d'Amérique

Chêne rouge (Quercus rubra) - Automne
Chêne rouge (Quercus rubra) - AutomneAgrandir l'image

Cette essence de chêne, appréciée pour son caractère ornemental notamment en automne (son feuillage vert prend alors une teinte rouge flamboyant), est originaire de l'est des Etats-Unis ; en France, il a été souvent utilisé comme arbre d'alignement ou de reboisement. Sa croissance est plutôt rapide et il atteint 25m de haut pour 20m de large. Il est relativement tolérant quant à la nature du sol (il préfère cependant les sols non calcaires, profonds). Il se plaît au soleil et résiste assez bien à la sécheresse et à la pollution atmosphérique. Très rustique, jusqu'à -28°C.

Nom botanique de l'espèce : Quercus rubra.

>> Lire aussi : Planter un grand arbre au jardin

Chênes pour jardins de taille moyenne

Chêne pubescent ou chêne blanc ou chêne truffier

Quercus pubescens - Chêne pubescent
Quercus pubescens - Chêne pubescentAgrandir l'image

Le chêne pubescent est un arbre tortueux à moyen développement (8-15 m de haut, 5-10 m d'étalement) dont le feuillage (caduc ou marcescent) est légèrement duveteux à sa face inférieure. Ce chêne supporte le calcaire et tolère des périodes de sécheresse.

Nom botanique de l'espèce : Quercus pubescens.
Remarque : parfois appelé chêne truffier, ce chêne n'est cependant pas le seul à être cultivé pour la production de truffes (d'autres espèces de chênes ont la capacité de former des mycorhizes avec ce champignon très recherché ; lire : Truffes et arbres truffiers).

Chêne vert

Quercus ilex - Chêne vert
Quercus ilex - Chêne vertAgrandir l'image

La principale particularité de ce chêne tient à son feuillage persistant, vert mat sur sa face supérieure, et vert grisâtre sur sa face inférieure. De rusticité moyenne (-17°C), c'est un arbre du Sud qui a besoin de soleil et de chaleur en été, il est adapté à la culture en bord de mer et tolère bien la sécheresse et le calcaire. Il atteint 15 à 20 m de haut, pour 10 à 15m d'étalement, et supporte bien la taille, raison pour laquelle on peut le mener en haie.

Nom botanique de l'espèce : Quercus ilex.

Chêne liège

Quercus suber - Chêne liège (écorce)
Quercus suber - Chêne liège (écorce)Agrandir l'image

Feuillage persistant pour ce chêne méridional, lui aussi amateur de soleil et de chaleur (rusticité : -12°C), qui atteint lentement 8 à 15 mètres en tous sens. En revanche, celui-ci ne tolère pas le calcaire.

Nom botanique de l'espèce : Quercus suber.
Particularité : il est notamment cultivé pour la production de liège.

Chêne chevelu panaché

Quercus cerris 'variegata'- Chêne chevelu panaché
Quercus cerris 'variegata'- Chêne chevelu panachéAgrandir l'image

Plus petite que l'espèce type, cette variété de chêne chevelu ne dépasse guère 7 à 10 mètres de hauteur et offre un beau feuillage lumineux, panaché de crème. Très bonne rusticité, supporte les sols alcalins (calcaires).

Nom botanique de la variété : Quercus cerris 'variegata'.

Un petit chêne pour les petits jardins : le kermès

Quercus coccifera - Chêne kermès
Quercus coccifera - Chêne kermèsAgrandir l'image

Le chêne kermès (Quercus coccifera) est le plus petit de la famille ! Arbuste typique de la garrigue méditerranéenne, il forme un buisson très dense de 1 à 2 mètres de haut en moyenne, aux petites feuilles piquantes et semi-persistantes (renouvelées tous les 2 ans), d'un beau vert brillant. Il est adapté à la sécheresse (parfait pour les jardins secs), au vent et aux embruns (jardins de bord de mer). On peut le planter en isolé, dans un massif arbustif ou en haie libre. Rusticité : -12°C.

De nombreux cultivars à découvrir en pépinières
Il existe de nombreux cultivars aux caractéristiques différentes de celles de l'espèce type : feuillage coloré ou panaché, port plus compact, plus grande tolérance quant au sol ou au climat, résistance aux maladies, vitesse de croissance plus rapide... Renseignez-vous auprès de votre pépiniériste préféré !

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Chêne : quelle espèce choisir ?

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres.

475 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Chênes kermès
08/10/2017, à Arles-sur-rhône

Répondre

Je possède des glands de chênes kermès de garrigues méditerranéennes. Comment puis-je les planter dans mon petit jardin de banlieue : au mistral et soleil, au solei plein Sud entre 40 et 45° en pleine canicule? A l'ombre au Printemps Automne et Hiver ? Ou en pots dans du terreau et de la fumure de cheval ? S.V.P de l'aide