Chayote : plantation et culture

Le 26 mars 2015 par Xavier Gerbeaud

Envie d'un peu de changement au potager ? Pourquoi ne pas essayer la chayote ? Cette vivace, grimpante spectaculaire et facile, peut couvrir un treillis depuis un simple pot ! Le fruit se récolte à l'automne et fait de délicieux gratins...

Chayote, Chou-chou ou christophine ?

Chayote (ou chayotte)Tout dépend de l'endroit où l'on "cause" ! Cette plante (sechium edule) connait en effet de très nombreuses appellations :

  • chou-chou ou chayote à la Réunion et à l'Ile Maurice,
  • christophine (Antilles françaises, Guyanne),
  • chouchoutte (Nouvelle Calédonie, Polynésie française, Madagascar),
  • xuxu (Brésil)
  • mirliton (Haïti)...

Il s'agit d'une vivace à souche tubéreuse, de la famille des cucurbitacées. On la cultive dans les pays chauds comme plante potagère.

Cette plante vigoureuse émet de longues tiges munies de vrilles, qui s'accrochent à tous les supports et peuvent couvrir plusieurs m² en une saison !

Son fruit, dont le nom se confond avec celui de la plante, se consomme comme légume. Il demeure vert à maturité, avec l'allure d'une grosse poire légèrement aplatie.

>> A lire aussi : Fruit, légume, quelle différence ?

Culture en pot

Christophine en sachetEn raison de ses origines tropicales, la chayote apprécie la chaleur. On peut la cultiver en pleine terre dans le Midi, à condition de pailler soigneusement durant l'hiver. Ailleurs, la culture en pot est préférable.

Choisissez un pot assez large (mini 15-20 cm de diamètre). Remplissez-le d'un mélange bon terreau / terre de jardin jusqu'à une dizaine de cm du bord.

.

Chayote en potPosez le fruit à plat ; terminez le remplissage du pot jusqu'au rebord. Positionnez un tuteur solide.

Gardez le pot à l'intérieur de la maison, à l'ambiante, près d'une fenêtre.

Lorsque la plante paraît, vous pouvez sortir le pot ou mettre le pied en terre, à condition que tout risque de gel soit écarté.

.

Conseils de culture

Sol

La chayote préfère les sols frais, profonds, bien ameublis et plutôt riches.

Climat, exposition

Donnez-lui le plein soleil, pour assurer son développement.

Tuteurage

Si vous aimez les plantes coureuses, vous pouvez laisser la chayote s'étaler à la manière des citrouilles ou des courgettes.

Chayote grimpant sur son tuteurSi vous préférez le port vertical, moins encombrant, optez pour un bon tuteur (1m au moins), un trépied ou mieux : un treillis en bois (panneaux vendus en jardinerie) ou encore un treillage en fer à béton !

» Lire aussi :

Taille

Inutile.

Multiplication

Conservez un fruit dans un local frais et aéré durant l'hiver. Faites-le démarrer dans un pot au mois d'avril, comme vous l'avez fait avec le premier plant acheté dans le commerce.

Récolte

Les fruits apparaissent courant août. Laissez-les grossir, et récoltez-les lorsqu'on annonce les premières gelées.  Leur conservation est bonne, dans des conditions identiques à celles de la plupart des légumes (endroit frais, à l'abri de la lumière).

Utilisation en cuisine

La chayote offre une chair ferme et un goût assez fin, voisin de celui de la courgette. On peut la consommer crue (râpée) ou bouillie, en purée ou en gratin.

>> A lire aussi :

Crédit photos : I.G

Commentez cet article 24

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Chayote : plantation et culture

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les légumes (avancés).

58 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Philippeb
14/04/2015, à Nimes

Répondre

Bonjour, j'ai planté deux christophines l'année dernière. j'ai semé en intérieur en février, puis lorsque les plantes mesuraient une vingtaine de centimètre j'ai mis une en terre et l'autre dans un énorme pot. elles ont poussé et donné des lianes, par contre pas de fruit. j'ai lu ici et là que la première année n'est jamais très bonne. j'ai paillé et couvert le pot d'un plastique noir. il n'a pas gelé à nîmes cet hiver (ou à peine quelque gelées blanches). par contre, côté christophine il ne se passe rien! j'ai gratté un peu la terre, il me semble voir des bulbes et des racines, mais je veux pas tout déterrer. ai je une chance que cela reparte? s'il faut refaire germer des fruits, j'ai peur que ce soit un peu tard! merci

Barbara
28/01/2015, à Liège (belgique)

Répondre

Je ne connaissais pas la chayotte ,je suis de l' est de la belgique et remarque qu' elle à besoin de chaleurs ,dans ma région je vais tenter de trouvé un exemplaire et tenter de l' apprivoisé dans mon jardin , ,bonne soirée .

César
29/12/2014, à 80170 méharicourt somme

Répondre

info c est voir la plantation du chouchou .. avoir dans la ma véranda . voir quelque petite idé voir quand ont peu le planté et quel mois .. car il commence a germér ..merci a envoyer vo idé ..

Fatihasmt
25/11/2014, à Boumerdes

Répondre

Je voudrai savoir le mois ou je peut planté la chayotte merci.

Titcolon
31/10/2014, à St louis réunion

Répondre

Bonjour, il faut savoir que cette plante produise aussi des patates comestibles dans le sol qui sont récupérables au moment où les lianes tombent . le mieux est de planter cette plante sur un terrain pentu afin de mieux déterrer ces grosses patates . pourquoi un terrain pentu si c'est possible? les racines descendent la plupart du temps à la verticale en terrain plat et il sera un peu plus difficiles de les récupérer en terrain en pente ,il faut commencer à fouiller un peu plus bas à environ 1 m 50 environ de la plante et remonter et vous allez découvrir ces patates qui sont délicieux à la cuisson. bon appétit

Voir tous les commentaires (24)

Ceci peut aussi vous intéresser