Chamaerops humilis

Le 21 janvier 2017 par Iris Makoto

Connu sous le nom de palmier nain, ce magnifique sujet ornemental est aujourd'hui un des palmiers les plus cultivés et les plus vendus. Il est très apprécié pour sa relative rusticité, et sa résistance à la sécheresse et aux embruns.

Un palmier très apprécié

Feuilles de chamaerops humilisCe palmier nain ne dépasse pas à l'état sauvage les deux mètres de hauteur ; en culture, il peut cependant atteindre 6 à 8 mètres selon sa variété.

Chamaerops humilis fait partie de la famille des Arécacées. Originaire des fourrés secs et des pentes sableuses du bassin méditerranéen, ce palmier compact apportera la touche d’exotisme qui manquait à votre jardin, et ce, même dans les régions où le climat n'est pas favorable aux autres palmiers, car il est assez rustique et peut donc être cultivé même au nord de la Loire.

Sa petite taille en fait un sujet idéal pour parer les vérandas ou les jardins d'hiver.

.

Chamaerops humilis en potEn pot sur une terrasse, il ne demandera que très peu d'entretien (lire : Palmiers en pot).
De culture facile en pleine terre, il s'accorde aussi bien des jardins secs (voir le diaporama : Les plus beaux jardins secs) que des zones littorales où sévissent les embruns. Ses grandes feuilles en éventail parfois bleutées seront du plus bel effet en arrière-plan d'une rocaille ou associées à une végétation à tendance tropicale dans une cour abritée.

Conditions de culture

Plantez ces palmiers en situation abritée des vents dominants et en plein soleil. Le sol doit être pauvre, sableux, mais frais. Chamaerops humilis est un des palmiers les plus rustiques ; il peut survivre à des températures de -12 °C. Dans ce cas, les feuilles risquent de disparaître, mais laisseront place à une nouvelle couronne dès le printemps. Si le cœur est atteint, pas de panique : des rejets à la base du stipe pourront apparaître et ainsi donner une deuxième vie à ce palmier hors du commun !

Multiplication

Semis de chamaerops humilisLes semis s'effectueront au printemps, après trempage des graines pendant 48 heures dans de l'eau tiède. Semez sur couche chaude ou en mini serre chauffée (minimum 22 °C). La germination peut être lente et nécessiter 4 mois.

En pratique

Exposition : soleil
Sol : frais, drainé peu fertile
Végétation : vivace
Floraison : de juin à septembre
Rusticité : assez bonne, jusqu'à -12 ° en situation abritée

Espèces et variétés :

Chamaerops humilis est une espèce mono spécifique qui comporte de nombreuses variétés :

  • Chamaerops humilis var. cerifera : palmes réduites de couleur bleutée ;
  • Chamaerops humilis var. elatior : forme un stipe solitaire qui ne produit pas de rejet ;
  • Chamaerops humilis var argentea : un des plus rustiques ;
  • Chamaerops humilis var. arborescens : Stipe unique ne drageonnant pas, il peut atteindre 6 mètres de hauteur ;
  • Chamaerops humilis var. vulcano : compact les feuilles sont plus coriaces et la plante est plus touffue.

>> Voir aussi :

 

Crédit photos : Muséum de Toulouse / www.biolib.de / edible_plum

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Chamaerops humilis

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes.

248 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Tournay
12/08/2014, à La louvière

Répondre

Bonjour, J'ai une repousse à la base du tronc du palmier. Comment la rempoter?