Ceratostigma

Le 29 août 2016

Avec ses tiges tirant sur le rouge et sa floraison bleue, le ceratostigma sera votre allié pour couvrir rapidement le sol d'un coin du jardin ou fleurir durablement un massif. Plante facile, il peut même devenir envahissant s'il trouve une place qui lui convient.

Une multitude de petits bouquets bleus

Ceratostigma willmottianum

Ceratostigma willmottianum

Appartenant, comme le plumbago, à la famille des Plumbaginacées, le genre Ceratostigma regroupe une dizaine d'espèces de vivaces herbacées et de petits arbustes originaires pour la plupart de l'Ouest de la Chine et des zones sèches de l’Himalaya. Les ceratostigma offrent un beau feuillage vert franc porté par de jolies tiges poilues de couleur presque rouge, et qui prend à l'automne des teintes mordorées, parfois teintées de bronze ou de rouge. Mais c'est avant tout pour sa délicate floraison en bouquets d'un joli bleu que cette plante est cultivée.
Au jardin, elle occupera une place de choix dans les massifs ou en bordure, mais aussi pour orner un muret de pierres sèches. Dans les rocailles, elle accompagnera parfaitement des plantes à floraison jaune dorée avec lesquelles elle formera un joli contraste. Associez le ceratostigma au millepertuis, aux sédums, aux corbeilles d'or, ou utilisez-le en couvre-sol solitaire au pied d'un arbre au tronc dégagé. Les variétés buissonnantes de ceratostigma peuvent même être taillées en haies basses pour marquer une allée de manière originale et colorée.

Conseils de culture

Ceratostigma plumbaginoides

Ceratostigma plumbaginoides

Le ceratostigma se plante au printemps ou à l'automne dans un sol frais mais bien drainé. Il supporte bien le calcaire et les sols argileux, à condition qu'ils soient légers. Il aime les expositions ensoleillées et résiste bien à une sécheresse passagère ; une taille drastique des tiges au début du printemps lui sera bénéfique et lui redonnera une belle vigueur. C'est une plante très résistante et rustique, qui ne craint pas le gel. Elle a tendance à s'étendre rapidement ; il faudra alors la contenir en supprimant les rejets en périphérie.

.

Multiplication

Ceratostigma willmottianum

Ceratostigma willmottianum

Le ceratostigma forme beaucoup de rejets qu'il est facile de prélever au printemps. Le bouturage est aussi un bon moyen de le multiplier ; pour cela prélevez une tige herbacée au printemps ou semi-ligneuse en été et plantez-la dans un pot contenant un substrat composé à part égale de terreau et de sable. Installez le pot à l'ombre et ne laissez jamais sécher complètement le mélange jusqu'à la reprise.

>> Lire aussi : Multiplier les plantes à moindre coût

En pratique

  • Exposition : soleil ou mi-ombre
  • Sol : frais, drainé
  • Végétation : vivace
  • Floraison : de juillet à novembre
  • Rusticité : bonne

Espèces et variété

Ceratostigma plumbaginoides à l'automne

Ceratostigma plumbaginoides à l'automne

  • Ceratostigma griffithii : arbuste rond de 1 mètre de hauteur, grosses fleurs bleu vif ;
  • Ceratostigma minus : feuillage rouge à l'automne, fleurs bleues ou pourpres ;
  • Ceratostigma plumbaginoides (Syn. Plumbago larpentae) : vivace rhizomateuse tapissante, idéale en couvre-sol ;
  • Ceratostigma willmottianum : arbuste à feuillage caduc, pouvant atteindre 1,50m de hauteur. Fleurs bleu clair avec tube rouge pourpré.

Crédit photos : Tim Waters (1) / Andre? Karwath (2) / wallygrom (3,4)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Ceratostigma

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

563 questions

Voir tout Poser une question