Camomille marocaine, Anacyclus pyrethrum var. depressus

Le 7 septembre 2017 par A. Bihaki

La camomille marocaine (Anacyclus depressus) est une jolie petite plante couvre-sol d'origine Nord-africaine, parfaite pour les bordures, rocailles, murets et toits végétalisés...

Camomille marocaine : un surprenant couvre-sol

Anacyclus pyrethrum var depressus, appelée communément camomille marocaine ou pyrèthre d'Afrique, est une plante couvre-sol tapissante de la famille des Astéracées, venue du littoral méditerranéen où elle se répand en terrain sec et rocailleux. 

Anacyclus pyrethrum var. depressus
Anacyclus pyrethrum var. depressusAgrandir l'image

Son feuillage en tapis gris vert est très fin et esthétique, presque découpé comme du corail, et ne dépasse pas 10 cm de haut. Ses fleurs ressemblent à de petites marguerites blanches au cœur jaune et ont la particularité d'être rouges au revers, comme tachées d'un coup de pinceau irrégulier, pétale par pétale. Les soirs et les jours gris, quand elles se ferment, elles offrent alors un tableau inattendu de touches de rouge, là où quelques heures plus tôt somnolait au soleil un parterre de fleurs blanches. Ces fleurs sont en fait des capitules, typiques des Astéracées, c'est-à-dire un cœur constitué d'une multitude de minuscules fleurs tubulées hermaphrodites, les « faux pétales » sont en fait des fleurs femelles ligulées.

La camomille marocaine est vraiment une plante esthétique et florifère, sur une longue période de surcroît (entre mai et septembre), facile et vigoureuse, qui mérite d'être plus connue et plus utilisée !

Utilisations de la camomille marocaine au jardin

La camomille marocaine, rampante et adaptée aux sols secs et rocailleux, est parfaite en bordure, sur un muret, entre des dalles, en rocaille ou sur un toit végétalisé. C'est une plante facile à cultiver avec d'autres plantes aux besoins similaires (par exemple des plantes saxicoles) avec lesquelles elle peut former de magnifiques compositions florales tapissantes : essayez avec des campanules des murailles (Campanula portenschlagiana), des œillets des sables (Dianthus arenarius) ou des phlox mousse (Phlox subulata)...

Camomille marocaine entre des dalles
Camomille marocaine entre des dallesAgrandir l'image

Cultiver la camomille marocaine

Quel sol ?

Anacyclus pyrethrum var. depressus aime les sols sableux, rocailleux et secs, calcaires, extrêmement drainés, même pauvres ou très peu profonds.

Quelle exposition ?

C'est une plante qui apprécie les emplacements chauds et ensoleillés.

La plantation

La plantation se fait de préférence au printemps après les dernières gelées ou à l'automne en climat doux  :

  • On travaille un trou d'une bonne trentaine de centimètres de diamètre avec du sable et du gravier ;
  • On hydrate la motte ;
  • On plante, on recouvre de terre, puis dans l'idéal d'un paillis minéral.

En pot, il faut utiliser un contenant en matériau poreux, percé et drainé, et un substrat léger agrémenté de sable.

Camomille marocaine, Anacyclus pyrethrum
Camomille marocaine, Anacyclus pyrethrumAgrandir l'image

Entretien

Pas de maladies ou de parasites particuliers, pas d'apports spécifiques, pas de taille... bref, c'est une plante facile qui ne demande aucun entretien, à part quelques arrosages le premier été pour l'aider à s'installer. On peut éventuellement : couper les fleurs fanées, la pailler en hiver pour la protéger du gel et nettoyer la touffe avant la belle saison...

À noter qu'elle ne vit que quelques années, mais qu'il suffit de la laisser se ressemer spontanément pour en profiter durablement.

Multiplication

La multiplication peut se faire par semis ou par bouturage :

  • Semis en terrine au début du printemps à 15/20°C : il suffit de couvrir les graines d'un peu de perlite ou d'une fine couche de terreau tamisée et de repiquer les plantules en godets individuels quand elles ont 3 ou 4 feuilles. Tout l'intérêt du semis est qu'il est peu coûteux (d'autant que les graines peuvent être récupérées et conservées pendant 3 ans) et assez facile, la germination rapide (moins de 2 semaines) et que les plantes fleurissent dès la première année !
  • On peut aussi bouturer au printemps ou en automne.

Variétés de camomille marocaine

Il existe quelques variétés comme Anacyclus pyrethrum var depressus 'Spring Carpet', Anacyclus pyrethrum var depressus 'Silver Kisses' ou Anacyclus pyrethrum var depressus 'Garden Gnome', mais il est difficile de les trouver, et leurs caractéristiques ne diffèrent pas tant que cela de celles de l'espèce type.

CARTE D'IDENTITÉ DE LA CAMOMILLE MAROCAINE

  • Origines : Maroc
  • Famille : Astéracées (Asteraceae)
  • Genre : Anacyclus
  • Espèce : pyrethrum var. depressus
  • Noms vernaculaires : camomille marocaine, pyrèthre d'Afrique
  • Type : petite vivace
  • Port : tapissant
  • Utilisations : bordure, muret, rocaille, pot
  • Hauteur : 10 cm
  • Feuillage : vert gris, très fin
  • Fleurs : capitules blancs, rougeâtres au revers
  • Exposition : ensoleillée
  • Sol : pauvre, calcaire et sec
  • Plantation : après les dernières gelées
  • Densité : 8 au m2
  • Floraison : entre mai et septembre
  • Multiplication : semis et bouturage
  • Rusticité : -15°C
  • Croissance : normale.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Camomille marocaine, Anacyclus pyrethrum var. depressus

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes couvre-sol.

43 questions

Voir tout Poser une question