Entretenir un camélia en pot

Le 3 juillet 2017 par Iris Makoto

Précieux arbustes au feuillage vernissé persistant, les camélias se déclinent en de multiples variétés aux floraisons d'une beauté stupéfiante. Le camélia peut tolérer une culture en pot en prenant quelques précautions.

Pourquoi cultiver un camélia en pot ?

Au jardin, les camélias peuvent devenir des arbustes exubérants de plusieurs mètres de hauteur et d'étalement si les conditions de culture leur conviennent. Cependant, dans certaines régions, le sol est bien trop calcaire pour cultiver ces plantes sans soucis de chlorose, une physiopathologie due à  une mauvaise assimilation du fer. La culture en pot est alors une bonne solution !

Camélia en pot
Camélia en potAgrandir l'image



Le manque de place ou tout simplement l'absence de jardin, sont autant de circonstances qui peuvent aussi pousser le jardinier à cultiver les camelias en pots, car il serait vraiment dommage de s'en passer, d'autant qu'en choisissant plusieurs variétés vous pourrez espérer des floraisons d'octobre à mai.

Quelles espèces et variétés de camélias en pot ?

Camellia japonica, Camellia x williamsii et leurs cultivars tolèrent tout particulièrement la culture en pot. Si vous débutez, choisissez Camellia x williamsii 'Donation' aux fleurs roses et doubles, très facile et très tolérante.

Pensez aussi aux hybrides à petites feuilles et à port compact comme Camellia x vernalis 'Yuletide' aux fleurs rouge vermillon contrastant avec des étamines dorées. Chez les Camellia sasanqua, qui ont le mérite de fleurir en fin d'automne et en hiver, la série 'Paradise' ('Paradise Hilda', 'Paradise Petite' etc...) est idéale pour la culture en pot.

Camellia x williamsii 'Donation'
Camellia x williamsii 'Donation'Agrandir l'image

Cultiver le camélia en pot

Un substrat acide

Les camélias font partie des plantes dites « de terre de bruyère », ce qui sous-entend qu'ils ont besoin d'un substrat à tendance acide pour croître dans les meilleures conditions.

Choisissez un contenant d'un volume 1/3 supérieur à celui de la motte afin d'installer une bonne couche de drainage au fond du pot (billes d'argile, petits galets...). Plantez votre camélia dans un mélange composé de 2/3 de terre de bruyère pour 1/3 de terre non calcaire mélangée à du compost et à une bonne poignée de poudre de sang séché.

Un emplacement bien choisi

Le camélia apprécie les expositions mi-ombragées qui le préservent du plein soleil du midi trop brûlant pour son feuillage et ses boutons floraux. Placez le pot au Nord ou à l'Ouest, si possible à l'abri des vents dominants, pour vous assurer une pleine réussite.

Camélia cultivé en pot
Camélia cultivé en potAgrandir l'image

Des arrosages réguliers

Un camélia cultivé en pot subit une évaporation très importante surtout en été. Très vite le feuillage s'enroule, jaunit puis tombe alors que les boutons se dessèchent. Pour éviter ce phénomène, ne laissez jamais le substrat sécher complètement entre deux arrosages ; le camélia supporte très mal les chocs hydriques. Un arrosage régulier est un gage de succès même en hiver car dans certaines régions les pluies peuvent se faire attendre plusieurs semaines... Ne tombez pas dans le piège de la sécheresse hivernale ! Attention cependant à ne jamais laisser d'eau stagner dans la soucoupe car une asphyxie des racines est vite arrivée.

N'oubliez pas que le camélia ne fait pas bon ménage avec le calcaire. Si dans votre région l'eau est très chargée en calcaire, utilisez de l'eau de pluie ou de l'eau déminéralisée pour son arrosage.

Une fertilisation régulière

Pour assurer un bon départ à votre camélia en pot, n'hésitez pas à l'arroser avec du purin d'ortie  dilué une fois par mois. Juste avant la floraison, lors de la formation des boutons, vous pouvez le remplacer par du purin de consoude qui lui procurera sa dose de potasse.  En complément griffez un peu de vinasse de betterave à son pied.

Si vous préférez l'emploi d'engrais chimique, tablez alors sur un engrais « spécial plantes de terre de bruyère ». Vous respecterez la dose prescrite et ne l'ajouterez qu'après un arrosage copieux afin de ne pas occasionner de brûlures sur les racines.

Camélia en pot
Camélia en potAgrandir l'image

Un rempotage bien mené

Si votre camélia semble végéter ou qu'il est tout à coup plus sensible aux parasites et maladies, il se peut qu'il soit à l'étroit dans son pot. Vous procéderez au rempotage au printemps en choisissant un pot d'un diamètre supérieur. Le substrat sera alors le même que décrit ci-dessus.

Si votre arbuste a déjà un grand volume et qu'il est difficile à déplacer, vous pouvez opter pour un simple surfaçage avec un mélange de bonne terre de bruyère et de compost.

Une protection à toutes épreuves

Les pucerons s’invitent parfois sur le camélia. Pour les déloger utilisez une solution de savon noir et d'eau en pulvérisations. Il est aussi possible d'introduire des larves de coccinelles qui les dévoreront. En prévention vous pouvez vaporiser chaque semaine du purin d'ortie sur le feuillage.

Paillez le pied de votre camélia en été pour conserver un peu de fraîcheur au substrat, ainsi, il séchera moins vite entre deux arrosages.

Certaines variétés sont bien moins rustiques que d'autres, d'autant que les plantes en pots sont plus sensibles au gel que celles cultivées en pleine terre. En cas de coup de froid annoncé, entourez le pot de papier bulles et désolidarisez-le du sol en le posant sur des cales ou un caillebotis. Placez un voile d'hivernage sur les parties aériennes pour compléter la protection.

>> Lire : Protection des plantes contre le froid

Une taille optionnelle

Il est inutile de tailler votre camélia, excepté si vous tenez à lui garder un port compact ou s'il comporte des parties malades. Vous procéderez alors après la floraison. Profitez-en pour couper les petites branches qui se croisent au centre de la plante afin de laisser pénétrer l'air et la lumière. Ôtez aussi le bois mort et les tiges chétives.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Entretenir un camélia en pot

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes de terre de bruyère.

179 questions

Voir tout Poser une question