Calcéolaire

Le 27 mars 2016 par Patricia Grolier

Le calcéolaire, dont le nom signifie joliment petit soulier par la forme de sa fleur à la lèvre inférieure retournée sur elle-même, enchante nos intérieurs par ses couleurs flamboyantes du jaune au rouge à partir de février. Certaines espèces peuvent même être plantées au jardin.

Le calcéolaire, une étonnante petite plante d'intérieur

Le calcéolaire est une plante haute d'environ 20 cm qui se fait plutôt discrète sur les étalages des jardineries. Avec son côté "vintage", il est une des premières plantes en pot à fleurir nos intérieurs, dès février/ mars. Les couleurs chatoyantes de ses fleurs, de jaune à rouge, unies ou tigrées, et leur forme de petits sabots, sont pourtant des atouts que peu de bulbes offrent à la même saison.

Calcéolaire - Calceolaria x herbeohybrida
Calcéolaire - Calceolaria x herbeohybridaAgrandir l'image

Le calcéolaire est cultivé la plupart du temps comme une plante annuelle d'intérieur. Avec des soins appropriés délicats, dont l'arrosage, il peut devenir vivace mais de vie courte. Les origines du calcéolaire, principalement des basses montagnes du Chili au Pérou et jusqu'en Patagonie, font que cette plante exige en effet des conditions particulières, typiques de ces régions, avec une température et une hygrométrie régulières, voire une brume fraîche.

Le calcéolaire a été classé dans la famille des Scrophulariacées, comme la gueule de loup, le penstemon, la digitale, les diascia etc. Elles ont en commun cette lèvre inférieure renflée et plus développée.

Culture du calcéolaire en intérieur

Arrosage

L'arrosage est le secret pour la réussite de la culture du calcéolaire. Toujours à la même heure, tous les jours (car la plante n'aime pas les changements), parcimonieux et très fin. Éviter de mouiller le feuillage, car la pourriture peut alors ravager toute la plante rapidement.

Calcéolaire hybride F1 'Sunset Orange'
Calcéolaire hybride F1 'Sunset Orange'Agrandir l'image

Engrais

Un apport d'engrais liquide tous les 15 jours améliore la formation de nouveaux boutons floraux et prolonge la floraison jusqu'en mai.

>> Lire : Savoir nourrir les plantes en pot

Exposition et température

La culture en véranda fraîche, bien éclairée sans soleil direct, est idéale car le calcéolaire ne demande pas des températures élevées : 10 à 13°C pour les variétés fleurissant en tout début de printemps. Éviter de le placer près d'une source de chaleur, comme un radiateur à l'intérieur, car ses fleurs vont faner comme du papier crépon en quelques jours à cause de la sécheresse de l'air.

Culture des calcéolaires au jardin ou en balconnière

Dès les dernières gelées écartées, mi-mai, on peut sortir le calcéolaire de nos maisons et le planter dans un massif à mi-ombre hors soleil de l'après-midi. Sa température de prédilection se situe entre 10 et 22°C.

Le calcéolaire supporte un sol alcalin, neutre ou acide mais toujours bien drainé, le terreau de feuille et sable lui convenant, et même en rocaille pour les petites espèces comme Calceolaria x herbeohybrida, la plus commune en jardinerie.

Calcéolaire - Calceolaria integrifolia 'Kentish Hero'
Calcéolaire - Calceolaria integrifolia 'Kentish Hero'Agrandir l'image

Calcéolaires pour les massifs d'été

Les petits calcéolaires non rustiques (Calceolaria multiflora, Calceolaria crenatiflora...) devront attendre la fin des gelées pour prendre place dans les massifs. Ils dépérissent en dessous de 10°C. Une bonne chaleur à mi-ombre leur convient si le sol ne se dessèche pas. Le soleil direct a tendance à marquer le feuillage de taches marron, assez inesthétiques. Et si les feuilles jaunissent, c'est l'arrosage qui n'est pas bien adapté.

Les fleurs en sabots, jaune d'or à rouge, de Calceolaria integrifolia, illumineront vos massifs durant la saison chaude. Cette plante d'environ 30 cm n'apprécie pas le soleil brûlant de l'après-midi car elle demande un sol frais à humide, bien drainé. Son feuillage gris vert et un peu plus coriace que ceux des petits calcéolaires, fait ressortir les fleurs placées nettement au-dessus. Ce n'est pas une plante d'intérieur. Elle est vivace dans les jardins du sud de la France aux hivers doux et peu humides.

Le saviez-vous ?

Les calcéolaires ont été découverts lors des grandes expéditions botaniques au XVIIIe s. Leurs conditions particulières de culture n'ont pas permis, pour la plupart, de les conserver lors des voyages de retour des bateaux. Quelques graines ont pourtant donné quelques rares sujets qui s'acclimatèrent à notre continent. 

Parasites et maladies

Les limaces et les pucerons noirs sont leurs plus redoutables parasites car comme le calcéolaire, ils aiment l'humidité. Les limaces adorent les fleurs tendres et les pucerons peuvent recouvrir totalement la plante, ce qui la fait alors dépérir.

Au jardin, les calcéolaires sont souvent attaqués par le botrytis. Si vous voyez une toile blanche, arrachez le plant afin de ne pas propager ce champignon aux autres sujets autour de lui.

Calcéolaires
CalcéolairesAgrandir l'image

Multiplication du calcéolaire

Les semis de calcéolaires, au mois d'août, sont délicats. Les fines graines, difficiles à trouver, sont réparties en surface dans des terrines, fin août, dans un mélange léger comme un terreau de bouturage. On recouvre le tout avec un journal à l'intérieur d'une serre froide, hors gel, à l'abri du soleil direct.

Les jeunes plants sont ensuite repiqués en fin d'hiver en godet. Pour faire fleurir vos petits pieds, augmentez peu à peu la chaleur jusqu'à 13/15°C. Repiquez en pot toujours avec le même mélange de terre. Les boutons floraux doivent apparaître rapidement. Soyez vigilant pour l'arrosage qui doit être régulier.

Calcéolaire hybride
Calcéolaire hybrideAgrandir l'image

Calcéolaires originaux : hybrides et botaniques

Le Calceolaria x Calynopsis a été obtenu par hybridation. Ce calcéolaire hybride est en vente depuis le printemps 2014, avec une forme et un port beaucoup plus modernes. Les tiges de fleurs inodores sont bien détachées du feuillage rustique et vert. Les couleurs vont du jaune pur au rouge ponctué d'orange. Cette plante a reçu de nombreuses récompenses horticoles, ce qui redonne un peu de panache à cette plante un peu oubliée. Elle est exclusivement destinée à l'intérieur car sa floraison exceptionnelle se produit en février/ mars. Elle semble aussi être plus tolérante et moins fragile que ses congénères. Les tiges de 30 cm portant fièrement des bouquets de fleurs, ressortent du feuillage abondant cachant bien les bords du pot. Il se multiplie exclusivement par bouture, selon une technique particulière non encore divulguée.

Il existe aussi des calcéolaires botaniques décrits au XVIIIe s. mais on ne les trouve pas dans le commerce : Calceolaria nana, Calceolaria uniflora... découverts dans les Îles Malouines et au Pérou. Certaines variétés sont même peut-être éteintes. Mais elles sont toujours répertoriées.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Calcéolaire

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes d'appartement.

376 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Béatricec
28/03/2016, à

Répondre

Impossible de trouver la description des fruits ou graines du calcéolaire !