Bouturer les cactus et plantes grasses

Le 13 octobre 2017 par Iris Makoto

Facile à réaliser lorsque l'on possède la bonne technique, le bouturage des cactus et des plantes grasses permet de multiplier vos plantes préférées ou parfois même de sauver un sujet en danger. Voyons comment procéder.

Cactus et plantes grasses : faites-en des boutures !

Plantes grasses et cactus sont toutes des plantes succulentes, c'est à dire qu'elles ont pour capacité de stocker de l'eau dans leurs tissus pour faire face à des période de sécheresse et de chaleur. Les cactus se différencient des autres plantes succulentes par la présence d'aréoles et d'aiguillons, ces derniers étant des feuilles modifiées pour supporter les conditions extrêmes.

Les plantes grasses sont très faciles à bouturer par simple prélèvement de tiges ou de feuilles. Chez les cactus, les opuntias, présentant des « raquettes » ou des segments, se bouturent très aisément à l'horizontale comme à la verticale, tout comme les sélenicereus, des cactus épiphytes aux racines aériennes qui, posées à plat sur le mélange, reprendront en tous sens. Les cactus « boules » présentent souvent des rejets à leur base ou sur leurs côtes. Ils peuvent être considérés comme des boutures potentielles.

Bouturage de feuilles d'Aloe vera
Bouturage de feuilles d'Aloe veraAgrandir l'image

Généralités sur le bouturage des plantes grasses et des cactus

Qu'il s'agisse de plantes grasses ou de cactus, la préparation de la bouture, la nature du substrat et les conditions de culture varieront peu. La même méthode peut donc être adaptée à la majorité des cas.

Quand bouturer les plantes grasses et les cactus ?

Le bouturage de ces plantes amatrices de chaleur sera bien plus facile à réussir en fin de printemps et en début d'été. Les températures sont alors plus constantes et se maintiennent suffisamment élevées, le jour comme la nuit.

Préparation de la bouture

  • Munissez-vous d'un greffoir, d'un scalpel ou d'un couteau sans dents bien aiguisé.
  • Désinfectez l'outil avec de l'alcool à brûler avant son utilisation.
  • Exécutez une coupe franche de votre bouture.
  • Badigeonnez la plaie à la poudre de charbon de bois pour éviter l'apparition de maladies cryptogamiques.
  • Posez vos bouture dans un local sec et ventilé le temps que la plaie sèche totalement, ce qui peut prendre de 3 jours à plus d'une semaine. Un cal doit alors se former, la bouture sera prête à mettre en terre.
Bouturage de plantes grasses
Bouturage de plantes grassesAgrandir l'image

Nature du substrat

Les cactus et plantes grasses craignent l'humidité stagnante. Le substrat de bouturage devra donc être très drainant et donc composé essentiellement de sable de rivière. Un mélange composé de ¾ de sable pour ¼ de terreau et de quelques cuillères de poudre de charbon de bois fera parfaitement l'affaire pour la majorité des boutures.

Chaleur, hygrométrie, lumière

Ces plantes un peu particulières ont besoin de chaleur, il est toujours préférable d'effectuer les boutures en fin de printemps pour qu'elles aient le temps de reprendre dans les meilleures conditions de chaleur et de luminosité.

Les plantes grasses et certains cactus comme les oponces reprennent facilement sans aide, par contre d'autres plus délicats comme les cactus "cierges" auront besoin de chaleur de fond. Il sera possible alors de placer un sac en plastique ou une demie bouteille coupée sur la bouture pour conserver toute la chaleur dont elle aura besoin ou même de placer la bouture sur une tablette maintenue au-dessus d'une source de chaleur.

Placez toujours vos boutures à la pleine lumière mais sans soleil direct.

Les différentes méthodes de bouturage des plantes grasses

A chaque cas correspond une méthode de bouturage bien spécifique, nous allons vous aider à y voir plus clair.

Le bouturage de feuilles

Le bouturage de feuilles est d'une simplicité enfantine. Il se pratique sur les plantes grasses comme les cotylédons, les sédums, les graptopetalums ou les écheverias par exemple, mais la liste n'est pas exhaustive.

  • Prélevez une feuille à sa base en la détachant simplement d'un geste sec.
  • Laissez ensuite sécher la feuille trois jours.
  • Plantez la base de la feuille dans le substrat décrit ci-dessus sans trop l'enfoncer.
  • De nouvelles racines devraient bien vite apparaître ainsi que de nouvelles feuilles à la base de la bouture.
Bouturage de feuille de crassula
Bouturage de feuille de crassulaAgrandir l'image

Le bouturage d'articles

Certaines plantes ont des tiges divisées en articles. C'est le cas des opuntias, des schlumbergeras, des rhipsalis ou des épiphyllums. Là encore, le bouturage n'est pas bien compliqué :

  • A l'aide d'un outil tranchant coupez le point de jointure entre deux articles.
  • Laissez sécher trois jours.
  • Plantez dans le mélange spécial décrit ci-dessus sans trop enfoncer la base de l'article.
  • Placez à la pleine lumière.
Prélèvement de cladode sur Opuntia
Prélèvement de cladode sur OpuntiaAgrandir l'image

A savoir

Il existe deux écoles concernant le bouturage d'article, la première méthode que nous avons détaillée ci-dessus et celle qui consiste à couper au milieu de l'article car la production de racines sera plus dense, cependant la plante mère sera visiblement mutilée bien que des pousses apparaîtront assez vite. Cette méthode ouvre en outre la porte aux maladies puisque la plaie est plus grande.

Le bouturage de segments

Le bouturage de segments est pratiqué sur les cactus colonnaires comme le Myrtillocactus geometrizans, le Pachycereus ou le Cleistocactus. Il peut aussi être effectué sur les succulentes buissonnantes comme certains Senecios, les crassulas et toutes les plantes à tiges.

  • Coupez franchement à l'aide d'un instrument tranchant un segment de tige comprenant son extrémité. Pour saisir sans se blesser les cactus colonnaires portez des gants ou utilisez des morceaux de polystyrène pour coincer les aiguillons.
  • Laissez bien sécher la plaie.
  • Plantez dans un mélange adéquat en enterrant pas plus de 2 cm de tige pour éviter son pourrissement. S'il le faut, maintenez la plante debout à l'aide de tuteurs.
  • Les cactus cierges requièrent généralement plus de chaleur ; enfermez la bouture dans un sachet en plastique translucide.
Cactus - Matériel à bouturer (segments et rejets)
Cactus - Matériel à bouturer (segments et rejets)Agrandir l'image

Les cas particuliers

Les cactus boules produisent parfois des rejets qu'il est alors facile de prélever avec ou sans racines pour les poser sur le mélange minéral.

Certaines plantes, dont le Kalanchoe daigremontiana, produisent des plantules directement sur le bords de leurs feuilles, il suffit de les cueillir délicatement et de les planter dans le mélange pour boutures, elles grandiront bien vite !

Plantules sur Kalanchoe daigremontiana
Plantules sur Kalanchoe daigremontianaAgrandir l'image

>> Voir aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Bouturer les cactus et plantes grasses

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le bouturage.

158 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Guimené christian
03/10/2015, à La gacilly

Répondre

Guimené Christian. le bouturage de cactus ce fait quel mois?

Gi je va !!
28/11/2014, à

Répondre

Je voudrais bouturer une belle plante << aeonium velour >> comment faire des boutures et à quel moment. merci