Bleuets : origine, culture et multiplication

Le 6 mai 2017 par Thibault

On trouve dans nos jardins des plantes originaires de toutes les régions du monde et les pépiniéristes travaillent depuis des siècles pour les hybrider, les modifier, les rendre toujours plus sophistiquées et spectaculaires. Qu'en est-il alors de nos fleurs locales ? N'ont-elles pas leur place au jardin elles aussi ? Les bleuets font partie de ces fleurs sauvages de nos contrées, simples et au charme champêtre, très facile à cultiver.

Bleuet des montagnes

Une vivace d'altitude

Bleuet des montages, Centaurea montana
Bleuet des montages, Centaurea montanaAgrandir l'image

Le bleuet des montagnes (Centaurea montana, famille des Asteracées) est une plante vivace présente spontanément en France et qui appartient à la famille des Astéracées. On la trouve dans les massifs montagneux, où elle développe ses rhizomes dans les sols les plus ingrats, parfois jusqu'à 2000 mètres d'altitude. C'est dire si elle est robuste ! Son feuillage est semi-persistant (il se réduit à une simple rosette en hiver), duveteux et très dense, en feuilles simples, entières et allongées, vert franc. Dès la fin du printemps et pendant tout l'été, les tiges florales se hissent au-dessus du feuillage et portent de délicates fleurs en capitules bleues pourpres, dont les fleurons ont une forme de plumeaux soyeux.  

Synonymes : Cyanus montanus, bleuet vivace, centaurée, barbeau des montagnes, jacée des montagnes. 

Culture

  • sol : tout type de sol bien drainé, même les sols pauvres et caillouteux
  • exposition : soleil ou mi-ombre
  • rusticité : très rustique. Tolère les périodes humides aussi bien que la sécheresse
  • multiplication : division des rhizomes ou semis au printemps
  • hauteur : 50 cm à 1 m selon les variétés
  • utilisations : bordures, massifs, couvre-sol, art floral, fleurs séchées ...
  • quelques cultivars : 'Alba' (fleurs blanches) ; 'Rosea' (fleurs roses) : 'Black Sprite' (fleurs noires) ; 'Sulphurea' (fleurs jaunes) ; 'Jordy' (fleurs pourpres très sombres, presque noires)

Le saviez-vous ? 

Les fleurs de bleuet possèdent des vertus médicinales. On attribue au bleuet des montagnes des propriétés diurétiques et digestives, tandis que le bleuet des champs est réputé pour lutter contre les conjonctivites et les inflammations de la peau et des muqueuses. Les fleurs des bleuets sont aussi comestibles, et peuvent être utilisées en salade ou pour décorer les plats. 

Bleuet des champs

Une fleur des moissons menacée

Bleuet des champs (Centaurea cyanus)
Bleuet des champs (Centaurea cyanus)Agrandir l'image

Le bleuet des champs (Centaurea cyanus) est une plante annuelle ou bisannuelle, très proche du bleuet des montagnes, et donc appartenant également à la famille des Astéracées. Les tiges et les feuilles lancéolées sont vert grisâtre, d'aspect et de texture veloutés. Les fleurs mellifères apparaissent dès la fin du printemps et jusqu'à la fin de l'été. Elles sont souvent bleu intense, parfois pourpres ou blanches, en capitule et aux bractées très décoratives. Le bleuet des champs pousse spontanément dans les jachères et les champs de céréales (d'où son nom). Avec notamment les coquelicots et les matricaires, il fait partie de ce qu'on appelle les plantes messicoles (qui « habitent dans les champs »). On l'admire au moment des moissons lorsqu'ils fleurissent entre les blés. Ils sont considérées par le monde agricole comme des adventices car ils peuvent nuire aux récoltes si leur développement est très important. A ce titre, ils ont subi la forte pression des produits herbicides et deviennent de plus en plus rares, voire menacés. Raison de plus pour accueillir ces réfugiés dans nos jardins ! 

Synonymes : audifoin, fleur de Zacharie, Blavelle, casse-lunettes, barbeau

Culture

  • sol : bien drainé, assez riche (se ressème facilement dans les sols meubles et travaillés)
  • exposition : ensoleillée
  • multiplication : semis au début du printemps pour une floraison dès l'été, ou bien semis l'été pour une floraison l'année suivante
  • hauteur : environ 60 cm
  • utilisation : en massif, bordures, mais aussi en prairie fleurie (on le trouve fréquemment dans les mélanges pour prairie fleurie)
  • quelques cultivars : 'Bleuet double' (fleur bleue double) ; il existe aussi des cultivars blancs et roses. 

>> Lire aussi : Centaurée

Le bleuet de France

En France, le bleuet est le symbole de la mémoire et de la solidarité du peuple envers les anciens combattants, les veuves, les victimes de guerres, les orphelins de la Première guerre mondiale. Dans le monde des tranchées, où la terre était labourée par les obus, le bleuet était l'une des seules fleurs qui continuait à apporter une note de couleur au milieu de la boue. 

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Bleuets : origine, culture et multiplication

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

239 questions

Voir tout Poser une question