Bien choisir une plante en jardinerie

Le 11 septembre 2013 par Isabelle C.

Les rayons des jardineries regorgent de plantes aux formes et aux couleurs attractives, qui donnent envie d'acheter ! Toutefois, avant de remplir votre cadi et de passer à la caisse, prenez le temps de la réflexion. Ajoutez à cela un examen rapide des sujets choisis et vous limiterez les déconvenues, une fois revenu à la maison.

La bonne plante

Orchidées en jardinerieQui n'a jamais eu de coup de cœur pour une belle plante, qui n'a, finalement, pas trouvé sa place à la maison et, après quelques années passées à végéter, a fini, sèche, à la poubelle ! Pour éviter ce genre de déception, définissez vos besoins avant d'entrer dans la jardinerie, en vous posant les questions suivantes...

Quel type de plante voulez-vous ?

  • Si elle doit être belle toute l'année : optez pour une plante verte ;
  • Si elle doit amener un peu de couleur : c'est une plante à fleurs qu'il vous faut.

Avez-vous du temps à lui consacrer ?

SansevieriaLes plantes ont besoin de quelques attentions, plus ou moins importantes : arrosage, taille, apport d'engrais, mise au repos... Mais certaines sont plus sensibles et plus gourmandes que d'autres, notamment les plantes cultivées en pot.
Si vous avez peur de l'oublier, une fois qu'elle sera installée, laissez tomber le délicat anthurium et optez pour une solide sansevière (langue de belle-mère).

Dans quel environnement sera-t-elle installée ?

La quantité de lumière reçue, l'exposition directe aux rayons du soleil, les variations de la température ambiante (hiver/été, nuits/jours), la proximité d'une source de chaleur (radiateur...) et l'hygrométrie sont des facteurs déterminants pour le développement des plantes ; toutes n'ayant pas les mêmes besoins. Renseignez-vous !

Prudence !
Si vous avez des enfants en bas âge ou des animaux domestiques, gare aux plantes toxiques. ?À éviter : l'amaryllis, le dieffenbachia, le philodendron, le ficus, le poinsettia et le pommier d'amour.

Méfiez-vous des fleurs !

Amaryllis - JardinerieBien sûr, on attend d'une plante qu'elle soit belle. Et celles qui arborent de belles fleurs attirent davantage l'oeil. Méfiez-vous, toutefois, des plantes fleuries précocement. Des fleurs ouvertes « hors saison » sont le privilège des plantes forcées. Si la plante doit être installée dans une ambiance plus fraîche que celle d'une serre chaude, elle risque de ne pas supporter l'écart de température.
Autre effet induit par le forçage, cette fois chez les plantes à bulbes : l'épuisement des réserves nutritives. Ne soyez donc pas déçu si votre amaryllis en pot ne fleurit pas l'année qui suit votre achat ; il lui faut un certain temps pour se refaire une santé !
Un dernier exemple où la présence de fleurs doit vous interpeller : lorsque vous achetez des annuelles à repiquer, si elles sont déjà en fleurs, la reprise après transplantation peut s'avérer délicate.

Les critères de qualité

La silhouette

CyclamenD'un premier coup d'oeil , vous pouvez faire une première sélection entre plusieurs sujets de la même espèce. Dans le cas d'une plante rameuse, la silhouette doit être équilibrée, et l'épaisseur des rameaux (ou branches) proportionnée par rapport à celle de la tige principale (ou tronc) : c'est le signe d'un développement régulier, sans période de stress.

Dans le détail

Les tiges doivent être sans marque et les éventuelles blessures de taille, bien cicatrisées. Quant aux feuilles, elles seront luisantes, fermes, et présenteront une couleur homogène, sans tache ni nécrose. Si la présence de fleurs, pour les plantes à fleurs, permet de se rassurer quant à la couleur et la forme de celles-ci, il vaut mieux, toutefois, s'attarder à compter les boutons floraux, parfois cachés sous les feuilles (cyclamen).

Les vices cachés

Racines - ChignonAprès un examen extérieur, n'oubliez pas de vérifier la motte. Pour cela, il faut la sortir, délicatement, de son pot.
Deux choses sont à vérifier :

  • Le système racinaire : les racines, nombreuses, doivent avoir suffisamment de place. Si elles forment un « chignon », la plante ne s’alimente plus correctement et la reprise (s'il y a transplantation) sera plus difficile.
  • L'absence de ravageurs : cochenilles, pucerons...

Un conseil : prenez le temps de comparer les sujets.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Bien choisir une plante en jardinerie

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes d'appartement.

390 questions

Voir tout Poser une question