Les bambous au jardin

Le 22 septembre 2017 par Xavier Gerbeaud

Nombreux sont les avantages des bambous : aspect esthétique indéniable, rapidité de croissance extrême et feuillage persistant tout au long de l’année, ils permettent un aménagement du jardin modulable. Il existe une espèce pour chaque fonction : création rapide de haies touffues, de bordures, ou encore de massifs. Le bambou trouvera sa place partout !

Haie de bambous

Haie de bambousLa création de haies est l’utilisation la plus connue du bambou. Les haies de bambous, contrairement aux haies de cyprès ou de thuyas, gardent une grande homogénéité, et la mort d’un plant n’entraîne pas un trou disgracieux difficilement remplaçable, car les rhizomes traçants comblent vite les vides et peuvent développer des pousses à une croissance ultra rapide, un mètre par jour si les conditions sont optimales. Ces haies offrent une excellente protection contre le bruit, le vent et les regards indiscrets (lire : Un jardin à l'abri des regards).

Elles peuvent être laissées libres ou taillées en hauteur ou sur les côtés, selon vos besoins. Il faudra cependant contenir son étalement en posant une bordure enterrée à 15 cm de profondeur ou en coupant chaque année les pousses en profondeur avec la bêche. Les Fargesias, sont le plus souvent employés pour la création de haies. Un emplacement à mi-ombre leur conviendra très bien, ainsi qu’un sol frais, mais bien drainé.

Pour une clôture ou un brise vue, les Phyllostachys seront parfaits. La beauté de leurs chaumes en fait le genre préféré des collectionneurs. Attention, car dans de bonnes conditions ils peuvent pousser très vite et atteindre plus de 20 mètres de hauteur. Le diamètre du chaume peut dépasser les 15 centimètres, les couleurs sont variées du jaune, au rouge en passant par un beau noir profond chez Phyllostachys nigra. Pensez à ces paramètres lors de son installation. Vous pouvez alterner deux espèces à chaumes différents, mais à croissance égale pour un effet plus esthétique.

>> Lire aussi : Bambous colorés

Forêt

Touffe de bambousSi la taille de votre jardin le permet, vous pouvez, dans un coin dédié à cet effet, créer une mini forêt de bambou. Les Phyllostachys grâce à leur hauteur et à leur chaumes impressionnants s’y prêtent parfaitement. L’été le chant du vent dans le feuillage vous ravira et la douce ombre permettra, pourquoi pas, d’y aménager un petit salon extérieur pour prendre le thé ou méditer paisiblement.

>> Lire : Bambous géants

S’il s’agit d’un jardin urbain, sachez que les bambous permettent de régénérer l’air et traitent une grande quantité de gaz carbonique. La purification de l’air sera 30% supérieure à celle effectuée par des arbres ! Raison de plus de se laisser aller à la folie des bambous !

Délimitation et bordures

Le bambou s’il est bien contenu permet aussi la création de bordures, ainsi que la stabilisation des jardins en pente. Les genres Shibataea , Sasa, ou Pleioblastus incluent des espèces beaucoup plus petites utiles à cet effet.

Pleioblastus variegatus est une espèce basse qui supporte bien la taille et peu être maintenue à une hauteur de 30 à 50 cm, ses feuilles panachées, sont striées de vert blanc et crème, il peut être utile en délimitation d’une allée ou en bordure sous des petits arbres ornementaux comme les Acers, ou les Rhododendrons, qu’ils mettront en valeur. Fauchez très court ces bambous en début de printemps pour profiter pleinement de la beauté du nouveau feuillage, éviter la chute normale des feuilles à cette époque et leur garder un port compact.

>> Lire aussi : Bambous nains et petits bambous

Couvre sol et massif

Bambou en couvre-solLe bambou permettra de couvrir un espace important en peu de temps et avec un entretien restreint, ses racines traçantes permettent d’éliminer naturellement toutes les mauvaises herbes sur son chemin. Le genre Sasa est adapté à ce type de culture, son feuillage brillant et large en fera un magnifique couvre-sol, de plus, il est très rustique. Attention, cependant ces espèces sont très envahissantes et l’installation d’une barrière à bambous peut être nécessaire.

>> Lire :

.

Sujet isolé

Bambou en pot sur une terrasseAfin de donner de la perspective à vos massifs, un bambou peut y être installé au fond en sujet isolé, créant ainsi la trame de votre tableau botanique. En pot sur une terrasse, il apportera une touche de légèreté au décor. Il devra, cependant être installé dans un très grand pot, bien drainé. Les apports d’eau et d’engrais seront constants pour une croissance optimale.

Un matériau utile au jardin

Les grands bambous une fois coupés et traités peuvent servir à la confection de nombreux objets pour le jardin. Le mobilier en bambou tient très bien au jardin et permet d’y introduire une touche exotique (lire aussi : De l'exotisme dans les massifs). Les bambous servent aussi, pour la fabrication de rampes, rambardes, bordures et autres pergolas ou treillages.

Des petits objets de décoration comme des carillons exposés au vent murmureront une douce mélodie à votre passage.
Les maisonnettes pour oiseaux se déclinent aussi dans cette matière.

Si vous avez la chance de posséder un bassin (lire : Un bassin au naturel), vous pouvez y installer une jolie fontaine à bascule japonaise qui rythmera le passage de l’eau en douceur.

Partout au jardin, les utilisations du bambou sont infinies, à vous de laisser libre cour à votre créativité !

>> Lire aussi :

Crédit photos : D.R. / Miek37 (4)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Les bambous au jardin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les bambous.

127 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Lilie50
15/05/2010, à Grosville

Répondre

Bonjour, le soucis c'est que les jardineries (Leclerc, jardiland ou autres) ne connaissent pas toutes les variétés de bambous qui existent et donc conseillent mal les gens!!! Il faut des bambous dits cespiteux, c'est à dire que les rhizomes sont dits non traçants type bambous Fargesia Robusta Pingwhu.... Et là pas de soucis d'envahissement, ils existent plus de 500 variétés... Le mieux c'est de s'adresser à un pépiniériste!!!

Carine7025
22/03/2010, à Vesoul

Répondre

Ces problèmes sont connus, je trouve dommage de faire encore la promotion des bambous telle qu'elle est faite dans cet article, on ne parle pas assez des inconvénients de cette plante qui peut s'avérer très envahissante et qui en terme de biodiversité n'apporte rien pour la faune de nos jardins. Des arbustes indigènes sont bien plus appropriés, notamment les haies champêtres qui sont constituées de petits arbustes très utiles et très jolis.

Mnmamounette
11/03/2010, à Montluçon

Répondre

Je suis envahie depuis 4 ans par les bambous (10 ans sans problème...et puis)...j'ai d'abord arraché(ils font 6m de haut)...puis coupé sans arrêt, j'ai essayé le défoliant (alors que je suis contre)...maintenant c'est le tractoopelle et la disparition pure et simple de cette saleté.

Carignan
26/02/2010, à Draguignan

Répondre

Le problème des bambous c'est pour le voisin mitoyen, les racines se faufilent sous les murets, les feuilles envahissent les balcons et les toits, les tiges de bambous grossissent evidemment et massacrent le grillage; à part ça c'est vrai il produit de l'ombre , et calfeutrent bien la proprièté. Bref c'est une belle haie pour son propriétaire mais une tuile pour l'environnement. N'y at-il pas d'autres arbustes à notre disposition et locaux qui s'adaptent mieux.