Une jardinière d'aromatiques

Le 1er avril 2008 par Xavier Gerbeaud

Les plantes aromatiques sont de culture si facile qu'un tout petit coin suffit pour les accueillir. Découvrez le plaisir des les utiliser fraîches en plantant une jardinière qui prendra place sur la terrasse, le balcon ou un simple rebord de fenêtre.

Sur le balcon ou la terrasse

Jardinière d'aromatiquesLes aromatiques n'étant pas très exigeantes, elles poussent sans difficulté en bac ou en pot. Le plaisir de cultiver ses propres herbes est donc offert à tous! On peut faire pousser un nombre important de plantes, même dans un petit espace : la cueillette ne sera pas ridicule pour autant !

Quel contenant ?

Pot, jardinière, vasque, jarre... Les formes ne manquent pas! Le point à prendre en considération : plus le contenant est spacieux, mieux les plantes se développent. Si le thym et le persil, aux racines superficielles, n'ont pas besoin d'une profondeur importante, mieux vaut éviter de façon générale les bacs trop plats.

La terre cuite sera préférée au plastique : les micro-pores qu'elle contient permettent une meilleure évaporation de l'eau. Or, les condimentaires redoutent l'excès d'humidité.

Exposition

Les méditerranéennes (thym, romarin, sarriette, basilic...) apprécieront le sud. Il faudra en revanche protéger les espèces de mi-ombre. Mais l'ouest ou l'est permettront à notre jardinière de donner toute sa mesure, et ce d'autant mieux que vous la placerez auprès d'un mur (qui restitue la nuit la chaleur emmagasinée en journée).

Plant de persil en godet

Acheter des aromatiques

Les plantes aromatiques sont disponibles une grande partie de l'année dans les jardineries. Au printemps, le choix est plus vaste car les rayons se garnissent des annuelles vendues en godets. Si vous optez pour l'achat, optez pour ces petits conditionnements. Pas besoin d'investir dans les gros litrages : ils sont excessivement chers et les aromatiques poussent vite!

Semis ?

Vous pouvez bien sûr effectuer vos propres semis. Mais ces derniers doivent être effectués au chaud et le persil comme le basilic ne sont pas faciles à réussir...

Bouturage

Si le romarin du voisin vous fait envie : pas de problème! Demandez-lui de vous garder quelques branches lors de la prochaine taille : le bouturage est très facile!

Division

Pour le thym, il suffit de diviser une touffe existante. Une opération qu'on peut effectuer tous les 2 ou 3 ans.

Support de culture

Terreau pour aromatiquesLes aromatiques n'ont pas de grand besoin. Ainsi, elles s'adaptent à tous les jardins sans nécessiter de fertilisant lorsqu'elles sont plantées en pleine terre.

Vos pots et jardinières devront bénéficier d'un mélange un peu plus riche, pour éviter un épuisement trop rapide des éléments nutritifs. Nous vous recommandons de prendre comme base un terreau pour fleurs, auquel vous mélangerez quelques poignées de sable et de compost.

Votre terre de jardin peut également servir de base. Tout dépend de la nature de votre sol. Il faudra enrichir cette terre avec un bon compost si votre sol est pauvre, ou au contraire forcer sur le sable si elle a tendance à être argileuse.

.

Les bonnes associations

Mise en place des aromatiques dans la jardinière

Si vos besoins (ou la place disponible !) sont limités, vous serez certainement conduit à associer plusieurs aromatiques dans une même jardinière. Il faudra alors veiller à associer des espèces présentant des exigences comparables.

Développez votre sens de l'observation! Persil, ciboulette et oseille (notre exemple) vont bien ensemble. Cela serait également le cas du basilic.

Le thym, plante plus sèche, s'accordera mieux avec le romarin ou un petit pied de laurier.

Autre association possible et moins courante : origan, cerfeuil et marjolaine.

Disposition des plantes

Rien ne poussera si l'eau stagne dans vos contenants. Il importe donc de prévoir au fond du pot ou de la jardinière une couche d'1 à 2cm de gravier ou de billes d'argile expansée.

Couvrez d'une couche de mélange terreaux. Disposez vos plants sortis délicatement des godets. Comblez avec le reste de terre. Tassez bien et arrosez généreusement.

>> A lire aussi : Récolter et conserver les aromatiques

Crédit photos : I.G.

Bricomarché(Publicité)

Tout ce qu'il faut pour réussir vos plantations se trouve dans votre magasin Bricomarché

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Une jardinière d'aromatiques

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes aromatiques.

185 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Iirisdoo
26/03/2011, à 1090

Répondre

c'est plutôt un conseil (à reçevoir) toutes ces plantes sont magnifiques mais les pucerons et autres bestioles apprécient aussi ! ! ! alors ? mon basilic est régulièrement envahi par les pucerons ou aussi par une chenille verte qui se confond avec la tige un vrai caméléon ! ! ! que faire et qu'en est-il des autres plantes plus fragiles que le thym ? y a t-il des associations de plantes qui repoussent ces petites pestes

Choupette92
05/09/2010, à Boulogne

Répondre

J'avais une autre question. mon basilic a été magnifique toute la saison. maintenant il est "monté". que dois-je faire ? le tailler ? repoussera-t-il l'an prochain ? merci

Ceci peut aussi vous intéresser