Arnica des Montagnes, Arnica montana

Le 21 septembre 2017 par Isabelle C.

L'arnica des Montagnes, Arnica montana, est une belle astéracée sauvage dont les vertus médicinales ne sont plus à présenter. Suivant les départements, la cueillette en France est réglementée voire interdite ; mais vous pouvez toujours cultiver l'arnica !

Arnica des montagnes : une sauvageonne médicinale !

L'arnica des Montagnes, Arnica montana (famille des Asteracées), est une plante vivace rustique. On la rencontre encore dans les montagnes françaises (mais pour combien de temps?), où ses capitules illuminent les prés d'altitude. Dressées sur des tiges d'une cinquantaine de centimètres, les fleurs terminales solitaires ou regroupées par 3 ou 4, attirent l'oeil par leur couleur jaune orangé et par leur taille (7-8 centimètres de diamètre). Les feuilles basales, oblongues et velues, forment une rosette. Celles sur la tige sont plus petites et de forme lancéolée.

Arnica montana dans son habitat naturel
Arnica montana dans son habitat naturelAgrandir l'image

Cette belle sauvageonne ne se laisse pas facilement domestiquer : d'une part, la composition chimique de la plante (et donc ses propriétés médicinales) varie en fonction de son environnement, et d'autre part, les tentatives de culture hors zone de montagne se soldent la plupart du temps par des échecs. Mais ne vaut-elle pas qu'on se donne un peu de peine ?

>> Lire : Huile d'arnica, millepertuis, calendula : faites-les vous-même !

Semis et culture de l'Arnica montana

Exposition

Soleil, voire mi-ombre en basse altitude. Il ne faut pas oublier que l'Arnica montana est une plante de montagne et que le soleil y est toujours un peu moins chaud qu'en plaine.

Fleur d'arnica
Fleur d'arnicaAgrandir l'image

Sol

Impérativement un sol acide (l'arnica des montagnes est calcifuge), frais et léger.

Semis

Semez l'arnica dès mi-février (sous abri) et jusqu'en avril en pot dans un mélange de tourbe, sable et terre de bruyère. Les graines sont posées sur le mélange et recouvertes d'une fine couche de tourbe. L'arrosage se fait avec une eau non calcaire ; maintenez le substrat humide jusqu'à la levée. Au bout d'une vingtaine de jours les plantules apparaissent.

Attention ! La semence d'arnica des montagnes perd de son pouvoir germinatif dès la deuxième année de récolte.

Arnica montana en culture
Arnica montana en cultureAgrandir l'image

Entretien

Le repiquage des jeunes plantules d'arnica intervient au bout de 2 mois et demi et se fait avec une grande précaution. Pour la première floraison, il faut attendre la deuxième année de culture.

L'arnica des montagnes ne semble pas nécessiter d'efforts particuliers tout au long de sa culture. Les plus grands risques sont l'apparition de chloroses et de dépérissements dont les causes pathogènes ne sont pas clairement identifiées.

Après la floraison, supprimez les parties aériennes sèches.

>> Lire aussi :

En pratique

  • Exposition : soleil
  • Sol : acide, frais, drainé
  • Végétation : vivace
  • Floraison : mai, juin, juillet
  • Rusticité : - 30°C
Arnica montana dans un pré d'altitude
Arnica montana dans un pré d'altitudeAgrandir l'image

Semis

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

Plantation

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Arnica des Montagnes, Arnica montana

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

242 questions

Voir tout Poser une question