Mon arbre fruitier en avril

Le 1er avril 2008

Si la floraison des arbres fruitiers signale magnifiquement l'arrivée du printemps, avril est un mois clef pour les fruitiers. Qu'ils soient récemment planté ou pas, quels soins leur apporter maintenant pour assurer une récolte de qualité durant l'été ?

Conseils généraux

arbre fruitier en fleursTrop tard pour planter ?

Il est trop tard en avril pour planter des arbres vendus racines nues. Vous pouvez planter les fruitiers vendus en container; il faudra simplement être vigilant sur l'arrosage durant l'été.

Trop tard pour tailler ?

Sauf en climat très rigoureux, c'est effectivement un peu tard. La reprise de végétation est là, la sève a repris une circulation intense : ce n'est plus le moment de créer des coupures.

Paillage

Un épais paillis au pied des arbres permet de limiter la concurrence de l'herbe, et maintient les racines des jeunes arbres au frais.

Tuteurage

Les jeunes arbres, notamment ceux conduits en tige, ont besoin d'être tuteurés pour résister au vent. Ne plantez pas un piquet au pied : le risque est non nul d'endommager une racine importante. Appuyez plutôt l'arbre contre un tuteur incliné.

Bande de glu

Boîte de collier arboricole ou bande de gluMettez en place ou contrôlez le bon état des bandes fixe insectes (bande de glu) disposées à 1m sur chaque tronc d'arbre fruitier. Ce piège parfaitement non polluant s'avère très efficace (contre les pucerons, notamment), à condition d'être posé suffisamment tôt dans la saison.

Respectez la floraison !

Une bonne récolte, c'est avant tout une belle floraison. Si 5 à 10% des fleurs produisent un fruit, la fructification sera suffisante ! Pour cela :

  • la présence d'insectes pollinisateurs est nécessaire, notamment les abeilles
  • rapprochez les arbres fruitiers les uns des autres (c'est le principe des vergers), notamment dans le cas des arbres nécessitant une pollinisation croisée.
  • Surtout : aucune pulvérisation d'insecticide durant cette période clef !

Non...

... au « traitement total » ! Comment ces produits peuvent-ils encore être vendus ? Leur principe même est une insulte au bon sens : on ne sait pas de quoi souffre l'arbre (carence, parasite, maladie...), mais "ne vous inquiétez pas : nous avons le remède miracle" ! Pour qui nous prend-t-on ?

Les fruits à noyaux

Apparition de gomme

gomme sur abricotierSurveillez sur le tronc et les branches l'écoulement de gomme (cette pâte collante qui apparaît sur l'écorce). Cette maladie peut être le signe de différents problèmes :

  • mauvaise adaptation de l'arbre au sol
  • déséquilibre nutritionnel
  • mauvais état sanitaire

Pour y remédier:

  • dans un premier temps, grattez la gomme, supprimez les parties malades puis rebouchez la plaie avec un mastic cicatrisant
  • pour éviter de nouvelles survenues, nettoyez le pied de l'arbre souvent envahi d'herbe. Faites 2 fois l'an des apports de compost, que vous enfouierez par un griffage léger. Enfin, effectuez les traitements d'hiver, en veillant à bien supprimer les branches mortes et les fruits momifiés.

Cloque du pêcher

Le traitement contre la cloque du pêcher doit être effectué à l'éclatement des bourgeons.

Un insecticide naturel

En agriculture biologique, on utilisait la roténone comme insecticide naturel. Utile seulement avec des pucerons très envahissants en début de saison, ce produit est désormais interdit à la vente car toxique (à lire aussi : Les traitements biologiques).

Les fruits à pépins

Tavelure

tavelure sur poire

Tavelure sur poire

La tavelure attaque toutes les parties végétatives, feuilles, rameaux, fruits. Traitez préventivement, en dehors des périodes de floraison, avec des produits à base de cuivre.

Gelées tardives

Une gelée tardive peut être dévastatrice. Si leur taille le permet, protégez les arbres en espalier avec un voile d'hivernage.

Vers des fruits

Le carpocapse est un papillon qui dépose ses oeufs en avril sur les jeunes fruits, dès que les températures nocturnes atteignent 14°C. Les pièges à phéromones sont des cartons englués qui piègent les mâles. Cette lutte biologique est efficace pour un petit verger. 3 diffuseurs pour 100m² remplacent avantageusement les insecticides.

Commentez cet article 12

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Mon arbre fruitier en avril

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres fruitiers.

1151 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Fanfan39
03/10/2010, à Lons le saunier

Répondre

Pouvez vous me dire comment utiliser un pourcentage de formole pour traiter mousse et lichen sur tous arbres ?

Bill
25/04/2010, à 59136 wavrin

Répondre

Pour detruire la mousse sur vos fruitier badigeoner les a la javel pure au pinceau dessus au revoir

J24josy
02/06/2009, à Asnieres sur oise

Répondre

J'ai mis des coquilles d'oeuf dans mon reine claudier qui était infesté par la cloque du pécher après 3 semaines il est méconnaissable complètement revigoré avec des feuilles resplendissantes. je remercie la personne qui a donné cette astuce et encourage tous les jardiniers à faire l\'expérience. j\'espère de beaux fruits l\'année prochaine!

Jardinbleu
19/05/2009, à

Répondre

Bonjour, je suis étonné que vous conseillez l'utilisation de roténone comme insecticide naturel, alors que son usage a été interdit en europe, et seulement toléré en france dans des conditions strictes jusqu'en 2009. voir ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/rot%c3%a9none

Papi gérard
14/04/2009, à Chénas

Répondre

J\\\\\\\'ai planté un reine claude doré en novembre 2007, il a repris mais cette année il n\\\\\\\'a fait aucune fleur. est-ce normal ? sinon que faut-il faire ?

Voir tous les commentaires (12)

Ceci peut aussi vous intéresser