Angélique

Le 1er juin 2016 par Clémentine Desfemmes

L'angélique est une plante vivace facile à cultiver au potager. Elle est appréciée pour ses propriétés médicinales et ses arômes, et ses tiges, une fois confites au sucre, sont utilisées en pâtisserie. Découvrez cette ombellifère pleine de qualités !

L'angélique, herbe des anges

Angelica archangelicaL'angélique officinale (également appelée angélique vraie, angélique des jardins ou angélique cultivée), Angelica archangelica, est une plante aromatique et condimentaire bisannuelle appartenant à la famille des Apiacées (anciennement Ombellifères). Elle pousse dans les zones humides, comme les berges des cours d'eau ou les sites marécageux, et on la rencontre un peu partout en Europe (y compris dans les pays les plus au nord, tels que la Laponie : l'angélique est en effet très résistante au froid hivernal).

Au potager, cette plante imposante (1 à 2 mètres de haut, et des feuilles pouvant mesurer jusqu'à 90 cm de longueur) au port en touffe dressée et aux tiges ramifiées, creuses, cylindriques et côtelées, est cultivée pour ses arômes rappelant le musc et le genévrier, et pour ses propriétés médicinales. Feuilles, racines, graines, tout est utile dans l'angélique, mais ce sont surtout ses tiges creuses qui intéressent les gourmands : on peut en faire des compotes (comme pour la rhubarbe) et des confitures, et les préparer en confit. L'angélique est en effet la star des macédoines de fruits confits ; en général, l'élément vert, c'est elle !

Culture

Semis

Semez en place en février-mars ; éclaircissez afin de laisser un espace d'au moins 50 cm entre deux plants.

Bon à savoir

L'angélique se ressème très bien toute seule : vous pouvez laisser une ou deux fleurs grainer sur place pour assurer la relève l'année suivante. La levée des semis sera d'autant meilleure que les graines ayant connu une période de froid lèvent mieux (vous pouvez aussi placer les graines au réfrigérateur pendant 6 semaines avant le semis).

Sol

Angélique en fleurHumide, drainé, profond et fertile, et idéalement, légèrement acide.

Exposition

De préférence mi-ombre. Le plein soleil peut aussi lui convenir pourvu que le sol soit maintenu humide en été.

Entretien

Arrosez par temps sec, surtout en été. Si le sol est suffisamment riche, aucune fertilisation n'est nécessaire, sinon, vous pouvez l'enrichir avec un apport de fumier bien décomposé ou de compost. Coupez les fleurs pour éviter que la plante s'épuise à faire des produire des graines et pour prolonger sa durée de vie (si on empêche l'angélique de fleurir, il est possible de la conduire comme une vivace pendant quelques années).

Floraison

Les petites fleurs blanches, groupées en ombelles, sont portées à l'extrémité des tiges : elles apparaissent en juin-juillet de la 2e année de culture (la première année, la plante ne produit pas de tiges, seulement des feuilles).

Ennemis

L'angélique est très peu sujette aux maladies et elle n'est guère attaquée que par les limaces, qui sont friandes des jeunes pousses.

Récolte de l'angélique

  • Angélique : fleurs et tigeLes tiges se récoltent à partir de la 2e année de culture, avant la floraison.
  • Les graines sont récoltées à maturité, la 2e année.
  • Les feuilles sont à cueillir au printemps, moment où elles sont les plus belles.
  • Les racines peuvent être récoltées lors de la 1re ou de la 2e année de culture, à l'automne (ou au printemps de la 2e année).

>> Lire aussi : Créer un jardin de plantes médicinales

 

Crédit photos : Barbol / Bev Wagar / nOrthw1nd

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Angélique

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes aromatiques.

239 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Frogboche
24/04/2016, à

Répondre

Contre les pucerons, faites comme d'habitude ;-) Un purin de fougères fait l'affaire chez nous. Faut pas utiliser de la chimie de synthèse, comme ça aussi les ennemies naturels des pucerons auront une chance de s'en occuper. Les purins ont le seul désavantage d'obliger leurs utilisation conséquent pendant un certain temps. Chez moi et pour mes fèves, ça veut dire une pulvérisation du purin de fougère chaque jour.

Mamedjo
09/07/2015, à Deux sevres

Répondre

Pour faire de l'angelique confite couper les grosses tiges, les peler comme la rhubarbe les cuire à l'eau 30 minutes a feu doux , les egoutter, faire un sirop de sucre avec 600g de sucre par litre d'eau, et mettre les tiges égouttées dans le sirop bouillant HORS DU FEU . pendant 4 jours faire bouillir le sirop une minute pour le concentrer , et le verser sur les tiges d’angélique , et les laisser tremper jusqu'au lendemain . le dernier jour bien égoutter, les laisser un peu sécher la journée et les passer un peu au four a 100 degrés centigrades pour les dessécher . se conserve au frais. excellent traitement des maux de ventre , sans abus puisqu'il y a de l'alcool et delicieux en digestif ou en cocktail . Parfume les gâteaux subtilement . chez moi je les mets avec le sirop dans des bouteilles et j'y ajoute de l'eau de vie . (un volume de sirop pour un volume deau de vie .

Perlevelo
28/06/2014, à Hainaut belgique

Répondre

Mes angéliques n'arrivent jamais jusqu'à la floraison car elles sont envahies de pucerons chaque année, que faire ? Merci de votre réponse