Amandier

Le 19 juin 2011 par Iris Makoto

Connu et cultivé depuis l'Antiquité, l'amandier produit des fruits (drupes) très riches en huile et en vitamines. Consommés frais ou séchés, ils sont aussi utilisés en cosmétologie pour leurs propriétés adoucissantes et hydratantes. La floraison de l'amandier annonciatrice du printemps est toujours la bienvenue ; même si le froid est encore présent, ses fleurs blanc rosé parent et embaument le jardin dès le mois de mars.

Un arbre aux mille vertus

Amandier et amandesOriginaire d'Asie occidentale, Prunus dulcis est issu de la famille des Rosacées. Il est cultivé depuis plus de 6000 ans en Iran. Cet arbre au feuillage caduc peut atteindre une taille moyenne de 10 mètres de hauteur et possède une belle longévité puisqu'il peut vivre plus de 100 ans. Ses fleurs apparaissent en fin d'hiver sur les rameaux nus, suivront les fruits vert velouté contenant la fameuse amande consommée par l'homme telle quelle, séchée ou en pâtisserie, véritable concentré énergétique.
L'amande permet de pallier le manque de protéines animales dans un régime strictement végétarien, comme tous les fruits secs, elle évite le « coup de pompe » de fin de matinée.
Les bourgeons consommés frais constituent un formidable sérum de jeunesse pour les personnes âgées, et l'huile extraite de l'amande a fait ses preuves en dermatologie et cosmétologie. Elle est excellente pour traiter les problèmes cutanés et assouplir les peaux sèches. Appliquée pendant la grossesse, elle aide à éviter les vergetures si disgracieuses.

Conseils de culture

Exposition

Amandier en fleurs

Amandier en fleurs

L'amandier aime les lieux ensoleillés et chauds. Il peut supporter des températures légèrement négatives une fois bien installé, mais sa zone de culture de prédilection reste le pourtour méditerranéen, ailleurs la fructification risque d'être plus aléatoire.

Sol

Plantez votre amandier en automne ou en hiver avant la montée de sève dans un sol bien préparé et profond. Les terres pauvres, sablonneuses lui conviennent fort bien même si elles sont un peu calcaires.

Arrosage

Cet arbre résiste bien à la sécheresse une fois installé, cependant les arrosages devront être réguliers les trois premières années, le temps que les racines s'installent correctement, ensuite il n'aura pratiquement plus besoin d'arrosage sauf en période de sécheresse prolongée.

Taille

La taille s'effectuera en janvier afin de supprimer le bois mort et les branches qui s'entrecroisent, ainsi le soleil pourra mieux pénétrer au centre de l'arbre. Raccourcissez si nécessaire les branches les plus longues à 3 yeux; coupez toujours au-dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur.
Attention de fortes gelées peuvent endommager les fleurs et réduire considérablement la production.

Récolte

Les amandes fraîches se récoltent en mai/juin, alors qu'il faudra patienter jusqu'en septembre ou octobre période où le fruit s'ouvre en séchant, laissant apparaître l'amande consommée en fruit sec.

Multiplication

Amandier : planche botaniqueL'amandier se multiplie par semis à l'automne sous châssis ou en serre à l'abri du gel.
La bouture peut aussi être pratiquée : choisissez une tige semi-ligneuse en été et installez-la dans un pot dont le substrat sera composé à moitié de terre de jardin et à moitié de sable ; conservez à l'ombre et pensez à arroser souvent. La bouture devra être hivernée pendant la période froide. Pour les plus aguerris, le greffage et l’écussonnage sont aussi de bons moyens de multiplication qui assureront une fructification plus précoce.

En résumé

  • Exposition : soleil
  • Sol : drainé
  • Végétation : vivace 
  • Rusticité : pas moins de -5°
  • Maladies et parasites : Chenilles, pucerons, armillaire, cloque, plomb.

Espèces et variétés

  • Prunus dulcis « ferragnès » : variété de floraison tardive intéressante au Nord de la Loire, auto stérile, avec fruits de gros calibre à coque tendre.
  • Prunus dulcis «  ferraduel » : floraison tardive, auto stérile, grande qualité gustative.
  • Prunus dulcis « lauranne » : Port légèrement retombant ; auto fertile.
  • Prunus dulcis amara : attention, il s'agit de l'amande amère très toxique, mais utilisée dans la composition de certains médicaments.

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Amandier

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres fruitiers.

1153 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Guillard lucie
28/01/2014, à Vendome

Répondre

J'habite dans le haut du loir et cher en pays percheron pensez vous que je peux planter un amandier ????? merci

Guillard lucie
28/01/2014, à Vendome

Répondre

J'habite dans le haut du loir et cher en pays percheron pensez vous que je peux planter un amandier ????? merci

Ceci peut aussi vous intéresser