Acheter une plante à racines nues

Le 12 décembre 2016 par Isabelle C.

L'automne et l'hiver sont les deux saisons propices à la plantation des arbres et arbustes à racines nues. Moins chers que les sujets vendus en motte, ils sont souvent, aussi, plus vigoureux. Qui sont-ils, comment les choisir ? On répond à vos questions...

Qu'est-ce qu'une plante à racines nues ?

Les plantes à racines nues sont des plantes jeunes, élevées en pleine terre, puis arrachées durant la période de repos végétatif, pour être vendues et plantées durant cette même période, à savoir de novembre à mars.

Rosiers vendus racines nues
Rosiers vendus racines nuesAgrandir l'image

Elles se présentent sans conteneur, dépourvues de motte. Les racines sont donc à l'air libre, nues ! Le moment durant lequel les racines restent sans protection, exposées au dessèchement, à la chaleur ou au gel, doit être le plus court possible, ce qui signifie que la transplantation doit être effectuée rapidement (1).

Quelles sont les différences entre les plantes en conteneur et les plantes à racines nues ?

Moins chères, les plantes à racines nues

Depuis l'arrivée des plants vendus en conteneur, disponibles en toutes saisons, les plantes à racines nues n'ont plus la cote ! Et pourtant ! Même s'il est vrai que pour ces dernières la période de plantation est plus réduite, si le choix des essences est moins varié, si elles sont plus jeunes, plus petites et moins jolies (car effeuillées) que celles en conteneur, elles possèdent un atout indiscutable c'est leur prix. En effet, la production étant plus courte et plus simple, elle est moins onéreuse (moins de fournitures, de manutention, d'eau...), d'où des prix de vente nettement plus bas.

Bonus : moins de fournitures, de manutention ou d'eau sous-entend également que la production est également plus écologique !

Framboisier racines nues
Framboisier racines nuesAgrandir l'image

Un enracinement souvent meilleur avec une plante à racines nues

Il est souvent dit que la reprise des plantes à racines nues est plus aléatoire que celle des plantes vendues en conteneur ! Les pépiniéristes sont formels : si la plantation se fait dans de bonnes conditions (respect de la période, préparation du sol, habillage et préservation de la qualité du système racinaire, pralinage, arrosage...), l'enracinement est meilleur. Le sujet s'adapte plus tôt au sol sur lequel il se développe, et acquiert une meilleure résistance aux conditions climatiques. De plus, une plante élevée en pleine terre n'a aucun risque de produire un « chignon » (2).

Conseil : si vous achetez des plantes à racines nues à un pépiniériste situé près de chez vous, il est quasiment certain qu'elles soient adaptées à votre climat.

Plantation racines nues
Plantation racines nuesAgrandir l'image

La mise en jauge

Lorsque vous achetez une plante à racines nues, vous devez pouvoir la mettre en terre dans les 4 jours qui suivent. Si vous ne pensez pas pouvoir respecter le délai, prévoyez, avant l'achat, l'installation d'une jauge pour la stocker.

Quelles plantes peut-on acheter en racines nues ?

Les plantes vendues à racines nues sont des plantes à feuillage caduc, qui, durant l'hiver, sont totalement au repos. Elles peuvent donc être arrachées et transplantées sans trop de risques. Malheureusement, l'effet de mode fait que même, chez les arbres caducs, on ne trouve pas autant de choix en racines nues qu'en conteneur. Toutefois, beaucoup d'arbres fruitiers et de rosiers sont vendus sous cette forme, de même que les arbres à haie (charmilles, ormes...).

Dans une règle, il y a toujours des exceptions ; il existe quelques arbres persistants pouvant être plantés à racines nues. Parmi eux, le buis, l'if, le laurier palme et le troène du Japon.

Comment choisir une plante à racines nues ?

Un des grands avantages qu'offrent les plantes à racines nues c'est que vous avez l'opportunité de pouvoir observer... les racines ! Leur état est déterminant pour la reprise du sujet lors de la transplantation.

Le système racinaire d'une plante en bonne santé est ramifié, homogène et équilibré par rapport à la partie aérienne de la plante. Les racines doivent êtres fraîches, souples (pas molles !) et non blessées.

Autres « détails » à vérifier : l’absence de marques, de zones desséchées, de parasites ou de champignons sur le tronc ou les branches, de même que l'absence de feuilles et de fleurs !

Racines après habillage
Racines après habillageAgrandir l'image

(1) Les professionnels (pépinières, jardineries...) disposent de jauges ou de frigos pour conserver les arbres arrachés, durant toute la saison de plantation.
(2) le système racinaire trop long des plantes restées longtemps en conteneur, s’emmêlent, formant un « chignon ». À terme, cela peut mettre en péril la plante.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Acheter une plante à racines nues

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantations.

157 questions

Voir tout Poser une question