Abricotier du Japon, Prunus mume

Le 15 juin 2017 par Stéphane

Moins connu que d’autres représentants du genre prunus comme les Prunus serrulata ou subhirtella, le Prunus mume, ou abricotier du Japon, offre une floraison abondante aux teintes douces dès la fin de l’hiver. Originaire d’Asie, ce petit arbre à la silhouette élégante est facile à cultiver. Un arbuste original à la floraison précoce.

Prunus mume : l'abricotier à fleurs venu d’Extrême-Orient

Parfois appelé abricotier du Japon en raison de la ressemblance de ses fruits avec ceux de cet arbre fruitier, le Prunus mume (famille des Rosacées) est très répandu en Chine où il pousse spontanément et au Japon.

Prunus mume (Abricotier du Japon)
Prunus mume (Abricotier du Japon)Agrandir l'image

Cet arbre au port arrondi fait de 4 à 6 mètres en moyenne pour une largeur équivalente. Ses branches à l’écorce gris argent, qui sont souvent très étalées, portent des feuilles caduques, larges et ovales aux bords dentés d’un beau vert brillant. Les fleurs groupées en bouquets terminaux éclosent sur le bois nu de la fin janvier à mars selon le climat. Blanches ou rose foncé, elles possèdent des pétales arrondis à marge ondulée. Du cœur des fleurs qui sont délicatement parfumées, jaillissent de longues étamines blanches. Cette magnifique floraison se termine avec l’apparition des feuilles. Entre la fin mai et juillet apparaissent de petits fruits verts qui servent à toutes sortes de préparations en Asie mais ils sont sans réelle valeur gustative en tant que tels car ils sont acides et peu sucrés.

Mode de culture du Prunus mume

Exposition

Plantez le Prunus mume au soleil et en situation abritée des gelées printanières qui peuvent compromettre la floraison.

Prunus mume 'Koutoji'
Prunus mume 'Koutoji'Agrandir l'image

Sol

L'abricotier du Japon se contente d’un sol ordinaire, neutre ou acide drainé et plutôt frais sans excès de calcaire. Ajoutez un bon terreau de feuilles ou du compost maison décomposé à la plantation si votre sol est trop pauvre ou trop alcalin. Arrosez régulièrement la première année en cas de sécheresse prolongée.

Utilisations au jardin

Le Prunus mume est superbe en isolé ou en groupes mais peut également s’intégrer dans les haies ou les massifs d’arbustes à la floraison plus tardive.

Prunus mume - Abricotier du Japon
Prunus mume - Abricotier du JaponAgrandir l'image

Entretien de l'abricotier du Japon

La taille n’est pas vraiment nécessaire à sa floraison. Il suffit de d’ôter le bois mort et de tailler les branches qui s’entrecroisent et celles qui sont trop vigoureuses pour maintenir un port harmonieux.

Multiplication de l'abricotier du Japon

On peut multiplier l’espèce type au printemps en semant des noyaux après les avoir stratifiés.

Les variétés se greffent en écusson en mars.

Prunus mume : feuillage et fruits
Prunus mume : feuillage et fruitsAgrandir l'image

Maladies et rusticité

Très rustique, le Prunus mume résiste à –25°C.

Il est peu sujet aux maladies et aux ravageurs. Un excès de calcaire provoque la chlorose du feuillage et des tailles trop importantes la gommose c’est à dire un écoulement de sève qui affaiblit l’arbre. Pour limiter les risques de moniliose qui entraîne le dessèchement des bouquets floraux, pulvérisez un fongicide après la chute des feuilles en novembre.

Principales variétés d'abricotier du Japon

  • Prunus mume Alba, fleurs blanches
  • Prunus mume Alba plena, fleurs blanches doubles
  • Prunus mume Alphandii, à fleurs doubles roses
  • Prunus mume Beni Chidori, port assez compact (3 à 5m) fleurs rose carmin aux étamines jaunes.
Prunus mume 'Beni chidori'
Prunus mume 'Beni chidori'Agrandir l'image

>> Découvrir aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Abricotier du Japon, Prunus mume

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

575 questions

Voir tout Poser une question