Chenilles sur tous mes arbres fruitiers

Le 19/01/2017 par Pousk

Question :

Bonjour, Chaque année, je suis infesté de chenilles qui engloutissent les premières feuilles de mes arbres fruitiers. Il s'agit de deux cerisiers, deux pruniers, un abricotier, trois poiriers, relativement jeunes dans une clairière de chênes en terre humifère à 20 km au nord de Nantes. Après avoir enlever les chenilles à la main, mis des bandes à glue... elles sont toujours là. Que faire, quels produits utiliser, quand et à quelle cadence ? D'avance merci

Posée dans Arbres fruitiers

Réponses :

  •  Bonjour, Bacillus Thurigiensis, est la matière active de divers produits vendus sous diverses marques à des prix eux aussi très variés. Le plus cher est de loin pas le meilleur. Les poudres qui contiennent ces bactéries lyophilisées se dissolvent dans l'eau. Et c'est là que commencent les erreurs des utilisateurs qui déclarent que le produit est inefficace. S'agissant de bactéries, vous n'ignorez certainement pas que celles-ci sont sensibles au chlore . Pour désinfecter, enlever les bactéries, les tuer, on utilise du chlore (eau de javel) dans les milieux hospitaliers et ailleurs. Si vous délayez Bacillus Thurigiensis dans l'eau du robinet, vous avez tout faux, puisque la loi oblige les fournisseurs d'eau à la traiter (la plupart du temps au chlore) pour qu'elle soit indemne de germes. Vous devrez donc diluer Bacillus Thurigiensis dans de l'eau de pluie, ou de l'eau du puits. Deuxième erreur à ne pas commettre : Les bactéries sont sensibles aux rayons ultra-violets. Le soleil émet beaucoup d'ultra-violets. Vos traitements devront donc être effectués en soirée. Les bactéries meurent et sont lavées par la pluie. Il faudra donc renouveler le traitement au moins une fois par semaine. Enfin, lorsque vous constatez les dégâts, l'infestation est déjà massive. Il faut donc anticiper. Au nord de Nantes, je pense que vous devrez commencer le traitement début avril.

    ragondine - 20/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Merci Ragondine, J'ai bien noté l'importance de l'eau et le traitement du soir. Je n'y aurais pas penser, merci. Faut-il traiter une fois par semaine d'avril à l'ouverture des bourgeons ou moins ? Merci

    Pousk - 20/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Bonjour, En fait, le produit étant me semble t'il relativement peu cher, il est intéressant de poursuivre le traitement de début avril jusqu'à la fin de la floraison. Aucun risque pour les abeilles qui ne se reproduisent pas avec un cycle ayant pour étape le stade chenille. Le produit agit exclusivement sur les chenilles, en les constipant, ce qui bloque leur appareil digestif. Le produit n'est pas toxique pour les oiseaux qui consomment les chenilles (mésanges, bouvreuils, rouge queue....) Le fait d'éradiquer un maximum de chenilles la première année où vous entamez ce traitement évite d'avoir à l'effectuer aussi longtemps l'année suivante, puisque vous avez réduit les populations (qui l'année suivante auront peu de pontes des papillons parents)

    ragondine - 21/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  j'ai le même pbl avec un pommier. Je vais le traiter avec le Bacillus mais le problème c'est que je suis entourée de haies d'épines noires qui en sont remplies, alors je me demande s'il ne faudra pas que je fasse ce traitement tous les ans, il n'y aura éradication que l'année en cours.

    clocreuse - 25/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Bonjour Clocreuse, Aucune chance d'éradiquer une population de chenilles, juste de diminuer la pression qu'elles exercent sur la plante. Les papillons volent et viendront de l'extérieur pour pondre les années suivantes. Par contre vous assurez sans doute un rééquilibrage des forces en présence. Plus de chenilles visibles = plus de nourriture pour les oisillons = des couvées qui sont en meilleure forme et auront plus de facilité à avoir des oisillons l'année suivante. Je ne vous écris pas la suite, vous la devinez.

    ragondine - 26/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Bonjour Ragondine, J'ai oublié deux autres problèmes, plus discrets mais tout aussi embêtants pour les arbres. Le premier, des traces de rongeurs sur les cassissiers, myrtilllers, et poiriers dans les 40 premiers centimètres de haut. J'ai vu un lapin rôder. Les filets sont-ils les plus efficaces ? Second souci, les feuilles s'enroulent avant de noircirent et se dessécher. Comment lutter et peut-on traiter de façon préventive ? D'avance merci,

    Pousk - 26/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Pour les lapins il y a des tubes protecteurs ou en moins joli des grandes bouteilles plastiques fendues et sans fond. L'odeur de la créosote les fait fuir . Le soufre aussi

    jardinero - 26/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Bonjour, Le problème des lapins étant résolu par Jardinero, restent les feuilles qui noircissent. Est-ce uniquement sur les poiriers? Il pourrait s'agir d'une carence minérale ou d'un Ph du sol qui ne leur convient pas. Dans ce cas, mieux vaut connaître le porte greffe.

    ragondine - 28/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Bonjour Ragondine, Oui ce sont bien les poiriers qui souffrent de ce problème. Malheureusement pour le porte-greffe, aucune info. La terre est humifère, probablement acide car il s'agit d'une clairière bordée de chênes. Merci déjà de votre aide et si vous avez encore une solution, c'est super.

    Pousk - 30/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Bonsoir, À tout hasard et si vous ne le faites pas déjà, en admettant qu'il puisse s'agir d'un champignon, un traitement à la bouillie bordelaise au moment où les bourgeons floraux sont prêts à s'ouvrir (ce sont les premiers qui s'ouvrent) pourrait réduire ou retarder ce noircissement. Ce traitement à la bouillie bordelaise interviendra entre deux traitements avec Bacillus Thurigiensis, mais ce n'est pas un problème. Enfin si les arbres sont suffisamment âgés (plus de huit ans) il est profitable de badigeonner leur tronc au Blanc (lait de chaux) en automne.

    ragondine - 31/01/2017

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus

Ceci peut aussi vous intéresser

Ceci peut aussi vous intéresser