Les bulbes des oignons ne grossissent pas

Le 24/04/2016 par may73

Question :

Bonjour, J'ai planté des bulbilles d'oignons de Stuttgard en octobre dans un carré potager. Les tiges sont très hautes (environ 60cm) et font environ 1 gros doigt de largeur. Quelques feuilles commencent à sècher mais lorsque j'ai voulu voir où en était la grosseur des bulbes en prélevant un pied, je m'aperçois qu'il est quasi inexistant. Pourtant lors de mes lectures j'avais lu que les oignons plantés en octobre étaient récoltables en avril. Que se passe-t-il? Il est vrai qu'il pleut sans arrêt depuis novembre mais les températures ont été assez douces tout l'hiver. Dois-je couper les tiges pour aider les bulbes à grossir? et comment fait-on? NB : je suis débutante en jardinage

Posée dans Potager en carrés

Réponses :

  •  Drainer votre terrain le mieux possible et surtout pas d'engrais. Trop d'azote favorise la végétation mais augmente les parasites et maladies et nuit a la conservation des oignons trop charges en eau . Favoriser l'aération de cette plantation et attendre l'été . Par temps ensoleillé vous pouvez mettre un voile de forçage , a éviter par temps humide . Si vous cultivez sur billon les excès de pluie seront moins douloureux.

    jardinero - 25/04/2016

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Bonjour, Suivant la longitude, la latitude, l'altitude, l'éloignement de la mer ou de l'océan à laquelle se trouve votre jardin, la plantation de bulbilles ou le semis d'oignons de Stuttgart qui est la même variété que l'oignon de Mulhouse, ne se pratique à la même période. Plantés en automne dans la moitié Nord ou la moitié Est de la France, l'oignon de Stuttgart donne les résultats que vous décrivez. On l'utilise alors pour ses tiges que l'on émince sur des salades (mangées crues) ou que l'on émince sur des épinards, des chicorées, des pissenlits, des rôtis (cocotte) cuits. Pour obtenir des bulbes de gros calibre à conserver, la plantation se fait en février ou mars, sur billon, sur un sol ressuyé, dans lequel on n'a apporté aucun fumier ni compost à l'automne, mais que l'on a enrichi (à l'automne) avec phosphore et potasse (scories ou phosphates du Maroc et potasse). La récolte se fait alors en août après avoir noué le feuillage en juillet.

    ragondine - 30/04/2016

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus
  •  Pour information, j'habite le Sud-Ouest (même pays que l'ail de Lomagne). Par contre, nous avons eu un hiver très doux mais très humide (des pluies 3 jours sur 4). J'ai coupé toutes les tiges suite à des conseils d'un ami agriculteur en permaculture. On verra bien...

    may73 - 01/05/2016

    Avez-vous trouvé cette réponse utile ?  Oui  Non  Signaler un abus

Ceci peut aussi vous intéresser

Ceci peut aussi vous intéresser