Le poirier

Le poirier (pyrus communis) fait partie des arbres fruitiers dont la culture est la plus répandue. Il s'adapte à tous les climats, mais suscite beaucoup de questions... Voici quelques réponses !

Cueillette des poires

Sandrine - bourgogne - 11/02/2004

A quel moment faut-il cueillir les poires ?
Il vaut mieux récolter les poires avant maturité lorsque les fruits sont fermes. En quelques jours dans la maison, ils seront mûrs à point. Chez le poirier, la maturité de cueillette précède souvent la maturité gustative. Un bon truc pour savoir si c'est le moment de cueillir : prenez la poire et tournez doucement la main. Si le fuit vient facilement, avec son pédoncule, condition d'une bonne conservation, il est temps de le cueillir. Sinon, attendez quelques jours.
Consultez : La récolte des pommes et des poires

Arbre produisant une année sur deux

stéphane - poitou-charentes - 19/09/2006

Mon poirier produit beaucoup une année sur deux...
Le poirier comme le prunier, l'abricotier et le pommier peut être sujet à l'alternance. Une année d'abondance et une année de 'vaches maigres'. Une méthode simple pour régulariser la production est de tailler l'hiver qui suit une production maigre.

Poirier sans fruits

Hubert - Bourgogne - 27/01/2008

Pourquoi mon poirier ne donne-t-il pas de fruits ?
Comme de nombreux arbres fruitiers, les poiriers ne sont pas autofertiles. Ils ont besoin du pollen d'une autre variété pour que la fécondation des fleurs se réalise (fécondation croisée). Vous devez donc vous assurer que dans le voisinage de votre arbre (un rayon d'une cinquantaine de mètres) se trouve au moins un autre poirier d'une variété compatible. C'est ce que l'on appelle un pollinisateur (il est indiqué pour chacune des variétés présentées).

Poiriers en palmette

François - Hauts de Seine - 27/08/2000

Je vais installer deux palmettes, comment les soutenir ?
Prévoyez les armatures à l'avance. Installez des piquets en tenant compte de l'étalement de votre palmette. Tendez des fils de fer tous les 40 cm jusqu'à la hauteur de la palmette adulte .Installez votre rangée de palmettes nord-sud de façon à ce que les arbres profitent du soleil toute la journée. Si vous installez vos poiriers contre un mur, tendez les fils à 20 cm au moins du mur pour laisser l'air circuler.

Feutre blanc sur feuillage

Ramuntxo - pays basque - 20/09/2005

Le feuillage de mes poiriers est couvert une bonne partie de l'été par une sorte de poussière blanche, malgré les traitements à la bouillie bordelaise !
Apparemment, le traitement à base de bouillie bordelaise ne suffit pas pour lutter contre l'oïdium. Essayez de traiter au cours de l'hiver les rameaux dénudés de votre poirier avec une solution diluée de permanganate de potassium (compatible avec un jardinage ‘bio'). Des sachets sont disponibles en pharmacie, il suffit de dissoudre la poudre violette à raison de 3 g pour un arrosoir de 10 L d'eau.

Taille de formation

christophe - auvergne - 08/11/2004

Comment former un jeune poirier ?
Une solution économique mais il faut être patient ! Achetez un scion : jeune sujet greffé d'un an qui ne présente qu'une seule pousse verticale. Taillez-le à la hauteur du tronc désiré, qui sera le départ des futures charpentières.

Tailler un vieux poirier

farida - alpes maritimes - 22/06/2008

Comment restaurer un vieux poirier ?
Sur un plein vent, réduisez les branches charpentières de moitié et supprimez tout le bois mort ou mal placé. Sur une palmette, rabattez aussi toutes les charpentières à la hauteur voulue. Supprimez en taillant très court les coursonnes portées le long des charpentières. A leur base, des yeux latents ne vont pas tarder à se développer.

Cognassier en porte-greffe

gilles - sud ouest - 25/10/2003

Mon poirier est greffé sur un cognassier, pourquoi ?
Le choix du porte-greffe conditionne la vigueur du fruitier et son enracinement. On greffe sur franc (poirier sauvage) pour obtenir un sujet de forme libre ou un arbre destiné à pousser en terre pauvre, calcaire ou qui retient mal l'humidité. La greffe sur cognassier (la majorité des poiriers du commerce) donne des arbres de vigueur réduite convenant aux palmettes, aux cordons et aux fuseaux mais qui demandent un sol riche et frais car les racines sont peu profondes.

Ceci peut aussi vous intéresser