pictogerbeaud.com

La taille du chèvrefeuille et du jasmin

Le chèvrefeuille est une vraie grimpante, le jasmin est plutôt un arbuste sarmenteux. Avec leur parfum suave, ils font le bonheur des jardiniers mais parfois aussi leur désespoir en raison de leur vigueur exceptionnelle. Découvrez comment les maîtriser grâce à la taille. Ils n’en seront que plus fleuris la saison prochaine.

Tailler pour plus de fleurs et moins d’exubérance

Deux chèvrefeuilles grimpantsLaissés à eux-mêmes, certains chèvrefeuilles, principalement le chèvrefeuille du Japon (Lonicera japonica), en particulier la variété ‘Halliana’, ainsi que le chèvrefeuille heckrotii, ont tendance à devenir vite envahissants, et leurs tiges volubiles débordent largement du support sur lequel ils sont fixés. En vieillissant, ils ne fleurissent plus qu’aux extrémités, les tiges se ramifient et s’entrecroisent, et la plante forme beaucoup de bois mort qu’il est nécessaire de supprimer. La floraison devient souvent moins belle. La taille stimulera la pousse de nouveaux rameaux florifères et conservera à cette belle grimpante des dimensions raisonnables.
Il faut aussi tailler le jasmin à floraison estivale, en particulier Jasminum grandiflorum (jasmin d'Espagne ou jasmin à grandes fleurs), pour limiter son expansion et surtout aérer sa ramure souvent trop dense, ce qui le fera fleurir généreusement.
Jasmin et chèvrefeuille fleurissant sur le bois de l’année, vous procéderez à la taille en fin d’hiver. Les premières fleurs seront au rendez-vous dès le début l’été suivant.

Taille assez sévère pour le chèvrefeuille

Chèvrefeuille - Branches

Sur les variétés de chèvrefeuille très vigoureuses même en sol pauvre comme ‘Halliana’, la taille doit être pratiquée tous les ans, ce qui évite dêtre débordé par son impressionnant développement et aussi par l’entrelacs des branches.

Chèvrefeuille - pousse de l'année

Chèvrefeuille - pousse de l'année

Cette technique de taille, que j’applique depuis des années, peut sembler radicale, pourtant le chèvrefeuille de mon jardin retrouve à chaque printemps une belle ampleur, il fleurit aussi davantage et plus longtemps. Ainsi nettoyé, le chèvrefeuille recevra plus d’air et de lumière, ce qui favorise la floraison.

Pour le chèvrefeuille des bois (Lonicera periclymenum), assez peu vigoureux, il suffit de tailler le bois mort.
Sur les chèvrefeuilles abandonnés pendant longtemps ou très âgés, vous pouvez pratiquer une taille de rajeunissement en supprimant à la base une branche sur deux. La plante sera un peu dénudée mais vous conserverez malgré tout une floraison.

Taille modérée pour le jasmin

Jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides)

Sont concernés par ce type de taille les jasmins caducs ou semi-persistants selon le climat, comme le jasmin officinal ou le jasmin grandiflorum. Il s’agit surtout d’une taille d'éclaircissage et de nettoyage. Elle se pratique en genéral en fin d’hiver avant le démarrage de la végétation.

Votre jasmin sera moins touffu, sa silhouette plus équilibrée, et il sera plus florifère l’été prochain. Il vous suffira alors de palisser régulièrement les nouvelles pousses. Cette taille peut être pratiquée tous les 2 ou 3 ans seulement. Les années où vous ne taillez pas, contentez-vous d’enlever le bois mort.

Pour les variétés persistantes, moins rustiques, comme le jasmin d’Arabie (Jasminum sambac), il faut intervenir après la floraison. Egalisez les branches à la cisaille de façon à ce que la plante couvre bien l’ensemble de la structure qu’elle doit habiller. Ce principe vaut également pour Trachelospermum jasminoïdes, couramment appelé jasmin étoilé, mais qui n'est pas un vrai jasmin, ou encore le jasmin blanc d'hiver, Jasminum polyanthum.

>> Lire aussi : Grimpantes : quand les tailler ?

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage