pictogerbeaud.com

Structurez votre jardin avec le buis

Utilisé depuis des siècles pour structurer l'espace, star incontestée des jardins à la française, le buis amorce son grand retour. Cet arbuste au beau feuillage vert brillant et persistant revient en force dans nos jardins et potagers, auxquels il apporte une touche de rigueur, mais pas seulement...

Le buis, un arbuste facile aux applications multiples

Haie basse de buisLe buis (famille des Buxacées) est un arbuste natif du bassin méditerranéen, et qui peut atteindre 5 à 6 mètres de haut. Sa croissance lente et régulière, ses petites feuilles vert brillant très coriaces à l'odeur caractéristique, sa rusticité et surtout la persistance de son feuillage en hiver en font un sujet de choix pour la création de haies occultantes (lire : Un jardin à l'abri des regards), de « cloisons » séparatives, ou de bordures. De culture très facile, le buis s'accommode de l'ombre comme du soleil, et il résiste bien à la pollution, ce qui en fait un atout supplémentaire pour les jardins en ville. Très rustique, il peut être planté dans toutes les régions, même les plus chaudes, car il ne craint ni la chaleur ni une certaine sécheresse.

Le buis est très connu dans le domaine de la sculpture végétale, notamment celui de l'art topiaire. Mais voyons comment l'utiliser pour structurer notre espace de manière classique, ou en laissant plus de place à l'originalité afin de créer un jardin de caractère très contemporain.

Les lignes droites

Le genre Buxus compte 30 espèces dont certaines peuvent atteindre six mètres de haut. Le buis peut ainsi être taillé en hauteur, mais aussi sur les côtés, ce qui permet la création de formes géométriques linéaires qui structurent parfaitement l'espace.

Les haies

Haie rectiligne de buisLe feuillage dense et la hauteur de Buxus sempervivens permettent la création de clôtures séparatives ou limitatives. Ceinturez votre terrain avec une haie continue de buis pour délimiter parfaitement votre espace de manière esthétique. Vous pourrez ainsi choisir la hauteur et la largeur de la haie selon vos besoins, celle-ci devant être taillée bien à plat. Dans les jardins de ville, on choisira de lui conserver une bonne hauteur : elle remplacera avantageusement les haies de thuyas ou de troènes et masquera les vis-à-vis. Le buis peut aussi être utilisé pour cloisonner votre jardin et délimiter des zones en créant par exemple un coin repos, à l'abri des regards indiscrets, ou séparer plusieurs espaces à thème, empreints d'ambiances différentes, parfois même carrément opposées.

Les bordures

Bordures de buisLes plus petites variétés de buis pourront être utilisées pour la création de bordures. Le Buxus sempervirens 'Suffruticosa' , très compact, avec un feuillage très dense, un peu plus clair que l'espèce type, sera parfait pour marquer une allée. Planté de façon bien rectiligne de part et d'autre d'un chemin, il guidera le promeneur ou soulignera le passage des véhicules vers leur garage. Au bord d'une pelouse, ce type de bordure composera une barrière naturelle afin que celle-ci ne soit pas foulée. Au potager (lire : Les allées du potager), inspirez-vous des jardins de curés qui divisaient l'espace en plusieurs grandes zones dédiées chacune à un type de culture : un grand carré pour les légumes, un autre pour les fleurs qui attirent les insectes pollinisateurs et un dernier consacré aux plantes aromatiques, qui peut lui-même être cloisonné. Avec ce système, vous pourrez adapter à chaque culture le type de sol et les amendements à apporter.

Les circonvolutions et autres formes peu communes

La taille en haies rectilignes n'est qu'une possibilité parmi tant d'autres ; le buis permet bien des dentelles et autres circonvolutions. Laissez courir votre imagination et inspirez-vous de l'art topiaire pour créer des cloisonnements originaux très en vogue.

>> A lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage