pictogerbeaud.com

Entretenir un bassin de jardin

Un entretien régulier de votre bassin s’avère nécessaire au bon équilibre de l’eau. Quelques gestes simples et peu contraignants effectués régulièrement permettront de garder cet écosystème intact et de créer un petit paradis pour la biodiversité.

Les éléments susceptibles de perturber l’équilibre de l’eau

BassinIl suffit de peu de chose pour que le fragile équilibre que représente l'écosystème aquatique soit perturbé :

Conserver un bon équilibre

Hottonia palustrisNous avons vu que certains éléments pouvaient modifier de façon importante le milieu aquatique créé artificiellement dans un bassin. Voyons à présent comment, grâce à un entretien simple, retrouver un équilibre favorisant une vie foisonnante.

Une oxygénation performante

L’eau, pour être correctement oxygénée, doit être en mouvement constant. Installez dans votre bassin une pompe adaptée à sa taille, sur laquelle vous pourrez fixer un jet d’eau. La création d’une cascade ou d’un ruisseau, même de petite dimension, procurera une oxygénation permanente. Dans le même but, installez des plantes oxygénantes comme les Elodées, les très décoratifs Hottonia palustris ou encore les moins connus Potamogeton lucens.

Un nettoyage régulier

Feuilles mortes dans un bassinVeillez à toujours enlever, à l’aide d’une grande épuisette, les végétaux tombés à la surface de l’eau, surtout après un grand vent ou en période automnale. Si de grands arbres à feuillage caduc entourent le bassin, vous pouvez utiliser ponctuellement un filet tendu à la surface pour recueillir les feuilles mortes en période de chute intense. Pendant la période de croissance, taillez les plantes aquatiques à fort développement et supprimez toutes les parties abîmées ou les fleurs fanées qui risqueraient de pourrir dans l’eau. Ôtez les touffes d’algues au fur et à mesure de leur développement et limitez les colonies de lentilles d’eau, vite envahissantes. Pensez aussi à vérifier l’état du filtre qui, en cas d’encrassement, ne fonctionnerait pas correctement et ne pourrait plus assumer son rôle.

Une population maîtrisée

Poissons de bassinN’introduisez pas plus de poissons que votre bassin ne pourra en contenir : pensez qu’ils vont grandir ! Il faut compter environ 40 à 50 litres d’eau par poisson pour leur assurer un développement correct et conserver un bon équilibre au bassin.  Nourrissez-les de façon raisonnée : la totalité des aliments doivent être ingérés en cinq minutes. La nourriture ne constitue qu’un complément car nombre d’entres eux se délectent de larves de moustiques, de micro-organismes végétaux ou de vers de vase. Enfin, dès que la température descend en dessous de 8°C,  interrompez les apports en nourriture, le métabolisme des poissons étant ralenti.

Surveillance du niveau d’eau

En été, lors des périodes de sécheresse et de forte chaleur, l’évaporation naturelle peut être importante : veillez à ce que le niveau d’eau ne baisse pas trop et faites des apports en conséquence. L’eau devra être introduite à température ambiante et être déversée en petites quantités pour ne pas trop perturber le milieu.

>> A lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage