pictogerbeaud.com

Pastèque : semis, culture et récolte

La pastèque est LE fruit de l'été : sucrée et gorgée d'eau, elle remplit les étals des primeurs dès le mois de juillet. Légume-fruit du midi, elle peut se cultiver plus au nord, si vous possédez une serre !

Pastèque : un fruit de poids !

Citrullus lanatusLa pastèque (Citrullus lanatus) est une plante potagère herbacée de la famille des Cucurbitacées. Comme son cousin le melon, elle forme une liane rampante portant de longues vrilles. Les grandes feuilles sont bleu-vert et très découpées. Sur le même pied, se trouvent les fleurs mâles et les fleurs femelles. De couleur jaune pâle, elles apparaissent à partir du mois de mai, dans le Midi. Les fleurs femelles laissent place à de gros fruits ovales ou ronds, à la peau lisse. Ce sont de fausses baies charnues et juteuses dont la couleur de la chair varie en fonction des variétés.

>> A lire aussi : Fruit, légume, quelle différence ?

En pratique

Semis

Les semis de pastèque se font du mois de mars au mois d'avril. La germination des graines nécessitant de la chaleur (20°C minimum) et de l’humidité, ils se font, la plupart du temps, sous châssis ou en serre, en comptant environ 4 semaines avant de les transplanter (si le climat le permet, et à l'aide d'une cloche, vous pouvez vous lancer dans un semis en pleine terre afin d'éviter d'abîmer les racines fragiles). Plantez trois graines dans un godet rempli de terre riche et légère. Après avoir conservé le plant le plus beau, transplantez-le, avec sa motte, dans une terre bien réchauffée, drainée, meuble et profonde, en lui réservant un espace d'un mètre de rayon.

Culture

Bien que la pastèque apprécie un sol enrichi en compost mûr, elle est moins exigeante que le melon ; en contrepartie, elle demande plus d'eau. Vous n'échapperez pas au binage ni au sarclage. Les arrosages doivent être réguliers et un paillage du pied est fortement recommandé.
Autre point qui la différencie du melon : elle ne demande pas à être pincée.

Récolte

La récolte démarre début juillet pour les plus chanceux, courant août pour les autres. Cueillez les fruits au fur et à mesure des besoins, et seulement lorsqu’ils sont bien mûrs. Pour savoir quel est le bon moment, l'astuce consiste à lui taper dessus ! Et si elle « sonne creux », elle est prête à être croquée. Pour ceux qui n'ont pas l'oreille musicale, observez la vrille et la fausse feuille situées près de la pastèque : elles doivent être desséchées. Une fois cueillies, les pastèques se conservent dans un endroit sec.

Ennemis

Autre avantage de la pastèque sur le melon, cette dernière est peu sujette aux maladies et aux  attaques de parasites.

Variétés

Plantes associées

La pastèque semble apprécier toutes sortes de voisinages dans le potager, du moment qu'elle a suffisamment de place pour « courir ».

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage