pictogerbeaud.com

Bouturage facile de l'hortensia

Il est facile de multiplier l'hortensia en été, à partir de boutures sur bois tendre. Voici comment faire.

Quand bouturer ?

L'hortensia (Hydrangea macrophylla) peut être multiplié de plusieurs façons. La plus accessible consiste à réaliser des boutures « de tête » (c'est-à-dire : en utilisant l'extrémité d'une branche), quand le bois est encore tendre, au milieu de l'été. Bouturer, c'est la bonne méthode pour ramener chez vous des souvenirs de vacances  !

>> Lire aussi : Boutures d'été

Prélèvement d'une bouture d'hortensia
Prélèvement d'une bouture d'hortensiaAgrandir l'image

L'enracinement en 4 étapes

Les pousses sans fleur de l'hortensia s'enracinent facilement.

Suppression des feuilles en partie basse
Suppression des feuilles en partie basseAgrandir l'image

1. Taillez au sécateur l'extrémité d'une branche, une dizaine de cm environ, en coupant juste en dessous d'un groupe de feuilles. Le bouturage fonctionne mieux si la bouture est prise sur une branche qui n'a pas fleuri dans l'année.

2. Eliminez les feuilles les plus basses (correspondant généralement à 2 "noeuds"), avec un greffoir ou un cutter. On conseille parfois de couper de moitié les feuilles du sommet pour limiter l'évaporation. Cette opération assez agressive pour le végétal semble pouvoir être évitée.

Bouture prête à planter
Bouture prête à planterAgrandir l'image

3. Plantez la tige dans un mélange de terreau, de sable grossier et de terre de bruyère en parts égales (un terreau spécial semis et bouturage, allégé avec des grains de vermiculite, fait également l'affaire).

Arrosage copieux de la bouture
Arrosage copieux de la boutureAgrandir l'image

4. Arrosez bien et laissez égoutter. Couvrez la bouture et le pot d'un sac en plastique, pour assurer une atmosphère humide (c'est une culture « à l'étouffée »). Le contact des feuilles avec le plastique doit être évité; disposez pour cela quelques bâtonnets en bambou sur le pourtour du pot.

Les clefs de la réussite

Ne placez jamais vos boutures au soleil. Elles cuiraient dans le plastique. Il faut un endroit lumineux, mais ombragé.

N'arrosez que lorsque la terre commence à sécher. Trop d'eau fait pourrir les racines.

Bouture d'hortensia placée à l'ombre
Bouture d'hortensia placée à l'ombreAgrandir l'image

Multipliez vos chances en réalisant plusieurs boutures du même pied (vous pouvez disposer plusieurs tiges dans le même pot, ou encore utiliser une caissette à semis).

Les racines se forment au bout d'1 à 3 semaines environ. Si la tige résiste un peu à l'arrachement, c'est que l'enracinement est effectif. Le sac plastique peut alors être retiré.

Hormone : utile ?

L'hormone de bouturage, que l'on recommande souvent, n'est franchement pas indispensable. Votre taux de réussite sera peut-être un peu moins bon, mais... vous n'avez pas besoin d'une production intensive !

Rapporter une bouture de vos vacances

Vous n'avez sans doute pas tout le matériel nécessaire sous la main... Pour une plantation différée, coupez une tige plus longue (une vingtaine de cm), que vous envelopperez intégralement dans un linge humide (du papier absorbant convient aussi). A conserver dans un sac plastique fermé, dans le coffre de la voiture le temps du retour. A votre arrivée, vous supprimerez les 10 cm de trop.

Passer l'hiver

Pendant l’hiver, placez vos boutures à l'abri du gel, dans un endroit sec, frais et aéré.
Vous pourrez laisser votre jeune hortensia en pot quelques années (lire : Cultiver un hortensia en pot), ou bien le planter en pleine terre au printemps prochain. Avec un peu de chance, il fleurira au bout d'un an... Que demander de plus ?

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage