pictogerbeaud.com

Amarante

L’amarante est une plante originale sous bien des aspects : sa floraison en épis retombants et le feuillage très vivement coloré de certaines espèces en on fait un atout non négligeable pour orner les massifs et bordures de nos jardins, mais pas uniquement ! Déjà connues des Aztèques et des Mayas qui faisaient griller ses graines, certaines espèces peuvent être installées au potager et utilisées comme des épinards.

L’amarante : une plante aux nombreux atouts

Amarante caudatus - queue de renardOriginaire des régions tropicales et subtropicales du globe, la grande famille des Amarantacées comprend environ 60 espèces de plantes annuelles ou de vivaces éphémères.
Dans leurs pays d'origine, elles croissent dans les bois clairs et humides où elles forment des massifs. Ce sont des plantes envahissantes qui peuvent avoir un port érigé, buissonnant ou rampant selon les espèces.
La plus connue de toutes est la fameuse Amaranthus caudatus, dont la floraison particulière en épis retombants de fleurs cramoisies lui a valu le nom vernaculaire de « queue de renard ».

Conditions de culture

L'amarante aime la chaleur et les expositions très lumineuses. Elle pousse parfaitement au soleil dans un lieu abrité du vent et dans une terre toujours fraîche.
Le sol doit être riche et humifère et ne doit jamais sécher entre deux arrosages. Cette plante se plaira à proximité d'un bassin ou dans les zones humides du jardin. Certains la cultivent au potager pour une consommation du feuillage à la façon des épinards et des graines grillées, bouillies ou germées. Ces dernières sont très riches en glucides et en protéines.
Vous pourrez aussi cultiver cette plante en pot dans un substrat composé de bon terreau incluant un engrais à libération lente.
Les espèces à port retombant seront idéales en corbeilles ou elles accompagneront à merveille d'autres annuelles. Les amarantes se comportent bien en bouquets de fleurs fraîches ou même séchées.

Multiplication

Dès le mois d'avril vous pourrez semer les amarantes sous châssis dès lors que la température se maintien à 20° ou directement en place mi-mai. Un éclaircissage sera nécessaire : vous ne laisserez qu'une plante tous les 60 cm afin d'assurer un bon développement futur.

Maladies et parasites

Les pucerons sont de grands amateurs de cette plante à laquelle ils peuvent transmettre des maladies virales ou cryptogamiques comme la fumagine.
Les amarantes sont aussi sensibles aux attaques d'araignées rouges surtout lorsqu'elles sont cultivées en serre dans une atmosphère chaude et sèche.

Les associations réussies

Amarantes oranges et cosmos blancsLes amantes seront du meilleur effet en arrière-plan de plantes couvre-sol à végétation basse comme les bugles, ou les corbeilles d'argent. Leur originalité sera mise en valeur par une association avec des feuillages gris comme les cardons, les oreilles d'ours ou certaines sauges. Les variétés à feuillage spectaculaire comme les cultivars d' « Amaranthus tricolor » qui se teintent d'or, de bronze, de pourpre et de marron, seront parfaites en sujets isolés ou accompagnées de graminées comme les carex ou les fétuques bleues.
En suspension, les amarantes s'accordent avec les lobélias bleus ou blancs, les alysses ou les surfinias blancs.

En pratique

Quelques espèces et variétés :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage