pictogerbeaud.com

Myosotis

Envie de changement au milieu des bulbes de printemps ? Pensez « Myosotis », une plante belle et délicate à la longue floraison.

Le myosotis : le compagnon du printemps

Myosotis victoriaLe myosotis est une petite herbacée annuelle, bisannuelle ou parfois vivace de la famille des Boraginacées, originaire d'Europe.

Son aspect gracile est une invitation au romantisme ; les fines et gracieuses tiges velues se dressent pour former une touffe plus ou moins compacte, de 15 à 30 cm de haut. Les feuilles alternes, ovales, voire lancéolées, tantôt se hissent le long des tiges, tantôt forment une rosette basale. De couleur verte, elles sont également recouvertes de poils.

Du mois de mars au mois de juin, les petites fleurs se regroupent en cymes, à l'extrémité des tiges. Si elles sont le plus souvent bleues, vous pouvez toutefois trouver des variétés de myosotis à floraison rose (Myosotis sylvatica 'Rosylva') ou blanche (Myosotis palustris 'Ice Pearl').

Le myosotis est LE compagnon des autres printanières. Installées au pied des narcisses, des tulipes ou des jacinthes, les variétés les plus basses (Myosotis sylvatica 'Miro') forment un élégant tapis de couleur. Associés aux pâquerettes ou aux primevères, ils décorent les massifs, les bordures ou les jardinières. Quant aux variétés les plus hautes (Myosotis 'des Alpes bleu'), elles s'utilisent également comme fleurs à couper, dans la composition de bouquets.

Culture et multiplication

Myosotis sylvaticaLe myosotis se sème à partir du mois de mai en pépinière, le repiquage ayant lieu à l'automne. Vous pouvez également semer au mois d'août, directement en place, en secouant les graines qui ont fait leur apparition après la floraison.

Si vous achetez des plants, installez-les courant février/mars ou de septembre à octobre pour une floraison l'année suivante. Espacez les pieds de 15 à 25 cm en fonction des variétés choisies.

Les myosotis apprécient une exposition ensoleillée (mais pas exagérément chaude) voire semi-ombragée, sans exigence particulière quant à la nature du sol. Veillez toutefois à ce qu'il ne soit pas trop sec. Pour les cultures en pots ou en jardinières, pensez à effectuer des arrosages réguliers, même en hiver si les températures sont douces, pour les fleurs plantées à l'automne.

Le myosotis fournit des graines en abondance après la floraison. Il s'en sert pour se ressemer seul, au risque de devenir envahissant. Profiter de cette aubaine pour récupérer au début du printemps les nouveaux sujets et les installer à l'endroit de votre choix.

Au mois de juillet, lorsque la floraison est terminée, supprimez les hampes fanées des plantes vivaces, en les coupant à ras du sol (sauf si vous souhaiter effectuer des semis spontanés), et arrachez les autres. Sachez toutefois que la floraison des vivaces décline au fil des années.

La multiplication des myosotis se fait par semis, mais vous pouvez également diviser la touffe des vivaces au début du printemps. Pour cela, extrayez les souches et divisez-les à l'aide d'une bêche affutée.

En pratique

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : tout type de sol

Végétation : vivace, bisannuelle, annuelle

Floraison : de mars à juin

Rusticité : supporte jusqu'à -20°C

Variétés

Semis

J F M A M J J A S O N D

Repiquage

J F M A M J J A S O N D

Plantation

J F M A M J J A S O N D

Arrachage

J F M A M J J A S O N D

 

» Des idées d'inspiration : un printemps fleuri

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage