pictogerbeaud.com

Choisir un abri de jardin

Acheter un abri pour le jardin, c'est compliqué ! Choisir la surface, la matière, le type de couverture... sans parler de l'esthétique ou des aspects règlementaires ! Voici l'essentiel pour vous aider à faire le bon choix...

Quelle utilisation ?

Abri de jardin en bois

Abri bois

Vous envisagez un achat, mais avez-vous défini l'usage que vous ferez de ce futur abri de jardin ?
Sera-t-il un espace de rangement supplémentaire ? Un atelier de jardinage, voire de bricolage ? Ou un véritable lieu de vie ?
La plupart des autres choix dépendent de la réponse apportée à cette question. La surface de l'abri, sa hauteur, son confort ne seront en effet pas les mêmes.

Quelle dimension pour un abri de jardin ?

La taille de l'abri est conditionnée par l'utilisation que vous comptez en faire, mais également par son environnement direct, et notamment la superficie de votre terrain. Ne voyez pas trop petit, mais pas trop grand non plus : rajouter une construction, c'est bien, mais cela diminue la surface cultivable, ajoute de l'ombre dans le jardin...

Surface

De 3 à 40 m², le choix est large !

Quelle taille choisir ?

Si votre préoccupation est le stockage, vous pouvez estimer la surface nécessaire en simulant un rectangle sur le sol à l'aide de 4 repères (bouteilles, briques...), et en essayant d'y loger (et de manœuvrer...) ce que vous comptez ranger.

Hauteur

Tout aussi importante ! Les fiches des revendeurs indiquent généralement la hauteur au faîtage, plus rarement celle des murs au bas des pentes... Pour circuler à l'aise et vivre dans l'abri, un minimum de 2,20 m est nécessaire.

Quel matériau ?

Abri de jardin en métal

Abri métal

Passons rapidement sur l'esthétique : tout dépend du style de votre habitation, de votre lieu de vie (jardin urbain ? campagne ?), voire de l'ambiance générale de votre jardin...

Bois

Avec ce matériau, l'intégration dans le jardin est naturelle ; mais vous pouvez également appliquer peinture ou lasure pour obtenir la couleur de votre choix.
Si l'isolation thermique est bonne, tous les bois ne se valent pas...

Métal

Aluminium et acier ont également leurs adeptes. Résistants, faciles à assembler, ils sont en revanche de mauvais isolants (sauf les modèles à double paroi, beaucoup plus chers).

PVC

Réservé à de petits abris de stockage, il est bon marché, mais manque de résistance. Il est en outre peu durable : sa couleur passe au soleil, il se déforme parfois... Quant à l'écologie...

Et pour le toit ?

Feutre bitumineux

Bardeaux bitumineux (ou shingle)

Shingle

C'est la solution économique. Le « roofing », de 1 à 1,5 mm d'épaisseur, est cloué en bandes larges directement sur les panneaux du toit. Facile à installer, il assure l'étanchéité par un simple recouvrement.

Shingle

On parle en français de « bardeau ». Il s'agit d'une toiture formée de plaques bituminées, positionnées à la façon de tuiles d'ardoise. Bonne résistance aux intempéries, choix des couleurs, il est deux fois plus épais que le roofing (3 mm).

Tuiles

Couvrir le toit de votre abri avec des tuiles ? Oubliez cette idée ! Les charpentes de ces petites constructions ne sont pas du tout dimensionnées pour supporter un tel poids...

Quelques options intéressantes

Plancher

Indispensable pour les « pièces à vivre », il apporte à tout abri de jardin un meilleur confort en isolant de l'humidité du sol. Il rigidifie en outre la structure.

Appenti

Sacs de terreau, bûches... Un complément appréciable, qui libèrera de l'espace à l'intérieur de l'abri.

Double porte

On surveille généralement beaucoup les fenêtres... il faudrait apporter la même attention à la porte ! Une double porte est bien commode pour faciliter le passage des meubles de jardin, d'une tondeuse encombrante...

Où acheter... et à quel prix ?

Planches abri de jardin en bois L'achat d'un abri de jardin constitue une dépense importante. Celle-ci dépend de la qualité du matériau choisi, de l'assemblage (plus ou moins simplifié), du niveau de finition...
Pour illustration, l'épaisseur du bois peut varier de 12 mm (panneaux de planches) à... 44 mm (madriers) ! Dans ce dernier cas, les murs tiennent davantage de la petite maison, avec une longévité et une isolation bien évidemment supérieures... Mais le prix ne sera pas le même !

Pour votre achat, vous vous tournerez avec profit...

Les conditions de livraison, ainsi que les garanties offertes après achat doivent être prises en considération. Il est probable que vous devrez vous faire livrer votre abri : dépose en limite de propriété, choix du jour de livraison, frais de port offerts ou pas... Des points qui peuvent faire la différence !

Déclarations obligatoires

Ne manquez pas de vous mettre en conformité avec la loi si vous envisagez l'installation d'un abri. Cela vous évitera possiblement bien des soucis...

Déclaration de Travaux

Une simple déclaration préalable de travaux est suffisante si la surface de votre abri est comprise entre 3 et 19 m². Une construction de plus petites dimensions est dispensée de demande d'autorisation.

Permis de Construire

La demande de permis de construire est incontournable dès lors que la surface de l'abri dépasse 20 m², mais aussi quand le terrain de destination ne comporte aucune construction au préalable.

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage