pictogerbeaud.com

Magnolias caducs : les messagers du printemps

Apparus sur terre il y a près de 100 millions d'années, les magnolias fêtent en 2011 le 300e anniversaire de leur arrivée dans le port de Nantes, en provenance du Nouveau Monde ! Découvrez ces arbustes magnifiques, qui illuminent le printemps !

Un peu d'histoire...

Magnolia iolantheLorsqu’en 1711, un magnifique "Laurier tulipier" cadeau du gouverneur de Lousiane est débarqué au port de Nantes, son splendide feuillage brillant ne laisse pas indifférent. On le croit pourtant trop fragile pour résister aux hivers de la métropole. Il attendra près de 20 ans pour reprendre de sa belle vigueur et donner sa première fleur.

Son succès n'attendra pas davantage. La multiplication par semis ne donnera pas de résultat, mais la technique du marcottage assurera une belle descendance à ce "glorieux enfant du Mississipi". En 1764, François Bonamy, médecin et botaniste nantais, l'identifie sous le nom de Magnolia grandiflora.

A côté de ces magnifiques arbres au feuillage persistant et à la floraison estivale venus du Nouveau Monde, d'autres magnolias nous sont venus d'Asie : les magnolias caducs. De dimensions plus modestes, ils sont bien mieux adaptés aux petits jardins et leurs floraisons printanières époustouflantes n'ont pas fini de nous faire craquer...

D'extraordinaires floraisons printanières

Venus de Chine, du Népal ou du Japon, les magnolias caducs nous offrent des floraisons parmi les plus extraordinaires du printemps. Parfaitement adaptés aux petits jardins, ces arbustes et leurs floraisons printanières époustouflantes n'ont pas fini de nous faire craquer… d'autant que certains se révèlent très parfumés.

Avant même que les fleurs s'épanouissent, les gros boutons colorés se font déjà remarquer, riches de promesses. L'élégante silhouette prendra au fil des années une allure plus alanguie. Lorsque les fleurs éclosent, étoiles, gobelets, bougies, coupes ou tulipes, le jeu subtil entre les rameaux dénudés, les feuillages naissants et la multitude de fleurs épanouies est proprement irrésistible.

Ces arbustes à grand spectacle sont une bénédiction pour le jardinier d’aujourd’hui. D’un entretien facile, ils se plaisent en pleine terre comme en pot, ils ne craignent ni les maladies, ni les parasites, ni la pollution, non plus que le froid, la neige ou les giboulées...

Florilège de magnolias caducs

Jaunes, lumineux... et pourtant peu connus

Magnolia Brooklynensis Yellow Bird

Les variétés jaunes sont encore peu connues, en dépit de leur originalité et de la luminosité de leurs floraisons printanières.

.

A côté de ces 2 cultivars que l'on trouve le plus facilement dans le commerce, citons également...

.
.

Blancs ! De pure beauté

.

Roses! Les plus romantiques

Des arbustes un peu onéreux

La plupart des cultivars cités ci-dessus sont greffés (notamment les variétés à fleurs jaunes). Ceci justifie un prix plus élevé que pour les sujets issus de semis.

Quelques valeurs sûres

Voici quelques valeurs sûres, qui ont fait leurs preuves depuis des années dans les jardins ou sur les terrasses, et que vous devriez trouver sans difficulté en pépinières et jardineries...

Pour les grands jardins

Pour les espaces réduits

Quelques conseils pratiques

Bien penser l'emplacement

Les magnolias font partie de ces végétaux dont il faut bien penser l'emplacement, car une fois installés, ils n’apprécient pas d’être dérangés. Sachez aussi faire preuve d'un peu de patience, car il faudra quelques années à votre protégé pour qu'il donne le meilleur de lui-même… Mais alors… quel bonheur !

Visiter arboretums et jardins de démonstration

Craquez en connaissance de cause : pour bien choisir votre magnolia visitez arboretums, jardins d’exposition de pépiniéristes ou de particuliers ouverts aux visiteurs.

Prévoir un arrière-plan d'arbustes persistants

Pour profiter au mieux de sa floraison spectaculaire, offrez-lui un arrière-plan d’arbustes persistants qui serviront d’écrin à son feuillage d'automne cuivré et à sa silhouette gracieuse en hiver.
Ne l’étouffez pas : les rayons du soleil éclaireront les corolles avec des effets de transparence si émouvants.

Des plantes peu gourmandes au pied

Les fleurs s’épanouissent sur des branches dénudées. Aussi souhaiterez-vous peut-être accompagner la floraison avec un sol végétalisé. Attention toutefois à bien choisir des plantes sobres : vivaces couvre-sol peu vigoureuses, petits bulbes printaniers. Ils ne feront pas concurrence aux racines superficielles du magnolia.

Belles associations avec des coloris proches et doux

Qu’elles soient blanches, jaune clair, rose ou pourpre, les fleurs du magnolia gagnent à être accompagnées de coloris tendres en des tonalités proches. Évitez les contrastes criards avec des couleurs fortes. Des rouges vifs, orangés ou jaune pur risqueraient de créer un tapage visuel.

Belles associations avec des floraisons vaporeuses

Côté association de formes, vous pouvez sans souci jouer les contrastes. Les grosses fleurs des magnolias, étoilées, en coupes ou en gobelets s’accordent bien avec des floraisons légères, vaporeuses et généreuses.

Prolonger l'effet décoratif avec une grimpante à floraison estivale

N’hésitez pas à prolonger l’intérêt de votre magnolia en installant des grimpantes estivales au sein de sa ramure. Plus tard, son beau feuillage automnal teinté d’or peut également servir de fond à des arbustes à baies colorés ou à des floraisons de fin de saison.  

>> Découvrir aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage