pictogerbeaud.com

Un potager en lasagnes ? Quelle idée !

Pour un potager luxuriant et sans trop d'efforts, il existe la technique du jardin en lasagnes. Quelques cartons, des couches successives de déchets de tonte, compost et autres disposés en andain suffisent à créer un lit de nutriments ultras concentrés pour des végétaux en pleine santé.

Histoire et principe

Préparatif d'un jardin en lasagnesCar au jardin rien ne se jette, une jardinière américaine a eu l'idée de réutiliser ses déchets verts, de cuisine, un peu de compost et quelques cartons et journaux qui trainaient pour créer un petit potager. Au final, plus de déchets s'amoncelant inutilement, mais des andains de matières organiques n'attendant plus que quelques plantules à faire fructifier... Et ça marche ! Une alternative consistant à faire pousser des graines de courges ou autres sur un simple tas de compost en décomposition était d'ailleurs déjà connue…

Concrètement, cette technique agit véritablement comme un coup de fouet sur les plantes qui s'y trouvent. Gorgés en eau et chargés de nutriments, ces andains assurent en effet pendant toute une saison une alimentation riche pour une fructification abondante. Et ce, sans mauvaises herbes à arracher ! Une solution également toute trouvée pour la constitution de plates-bandes annuelles, carrés aromatiques et potagers dans des terrains trop pauvres ou difficiles. Et pourquoi pas en ville, sur des terrasses et balcons ?

Mise en place

Empilement de matières humides et sèchesFinis les coups de bêche printaniers dans la terre encore gelée. Car plutôt que creuser, maintenant on empile !

  1. En premier, il s'agit d'installer une couche de cartons au sol (bien serrés) sur la surface désirée voire un peu plus, afin de neutraliser les herbes en place.
  2. Ensuite, plusieurs couches de journaux à humidifier sont ajoutées.
  3. Puis le mille-feuille n'a plus qu'à se constituer par alternance de couches humides et sèches. Par exemple des déchets de tonte, de la taille de végétaux broyés ou de la paille, des déchets de cuisine ou de la tourbe si disponible.
  4. Et enfin du compost par lequel il faut toujours terminer.

A la fin de cette opération, la "lasagne" atteint environ 30 cm de haut. Mais au fil du temps, le monticule se tasse et ne mesure plus que 10 cm. Pour favoriser la bonne activité des matières organiques ainsi superposées, il convient également de bien mouiller la lasagne avant plantation. C'est la base de son succès !

C'est prêt !

Bande de jardin en lasagne prêt à planterUne fois la pyramide achevée, la plantation à partir de godets peut commencer. Sans aucune restriction aucune, ou presque. Car il serait tout de même dommage de faire bénéficier ce concentré d'énergie à des plantes peu gourmandes en eau et en nutriments... De plus, ces lasagnes ne durant qu'une saison, les seuls végétaux acceptés sont annuels.

Le potager tient alors le haut de l'affiche avec la mise en place de végétaux friands en eau tels que courges et cie, tomates, haricots, poivrons, maïs doux, melons, salades, fraisiers, etc. Pour quelques aromatiques de saison, le basilic trouvera ici de quoi se sustenter, ainsi que l'aneth, le cerfeuil, la sarriette annuelle (satureja hortensis) ou la marjolaine.

Et si c'est un feu d'artifice de couleurs qui est attendu, de majestueux tournesols en fond de tableau sont alors tout indiqués. A leurs pieds, quelques gypsophiles, des œillets d'Inde, des zinnias ou de délicates pensées...

En ce qui concerne la plantation, il convient juste de faire un trou en veillant à ajouter un peu de compost avant d'y installer le godet, et tout en respectant les espaces de croissance propres à chaque plante.

Les premières semaines nécessitent souvent quelques arrosages supplémentaires. Et pour le reste... Tout est déjà là.

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage