pictogerbeaud.com

L'ensachage des fruits

C'est la saison des poires, mais la récolte s'avère décevante pour cause de fruits véreux ou abimés par les guêpes ? Il existe pourtant une solution ancestrale, bien plus ancienne que les produits phytosanitaires, qui permet d'obtenir des fruits beaux et sains ; elle s'appelle l'ensachage !

Pourquoi ensacher les fruits

Sachet de protection du fruit dans l'arbreL'ensachage concerne essentiellement les pommes, les poires, les pêches ou les raisins et consiste à recouvrir les jeunes fruits d'un sachet afin de les protéger des ravageurs tels que le carpocapse (papillon dont les larves creusent des galeries dans les fruits), les guêpes ou autres insectes piqueurs. Cette protection permet également de limiter les contaminations de maladies, par exemple la tavelure (lésions brunes à la surface des pommes et des poires), et d'éviter que la pluie ou la grêle abime les fruits.

L'ensachage possède également d'autres atouts intéressants :

Les sachets

L'ensachage se fait généralement avec des sacs en papier kraft comme ceux que l'on trouve chez le primeur (évitez les blancs, moins résistants aux intempéries), dont vous aurez préalablement percé le fond pour permettre l’écoulement de l’eau de pluie. Le sachet se fixe à l'aide d'un élastique pas trop serré.

Housse à fruitsSi vous n'avez pas pensé à en mettre de côté, vous pouvez vous toujours vous en procurer dans les magasins de fournitures pour commerçants ou bien encore acheter dans une jardinerie des housses à fruits prévus à cet effet. Elles sont en papier micro perforé, perméables à l'air et à l'eau.

L'ensachage

L'ensachage se pratique après l'éclaircissage, lorsque les pommes, les poires ou les pêches ont atteint la taille d'une petite noix. En général à cette époque de l'année, une partie des fruits tombe naturellement ; c'est ce que l'on appelle la chute physiologique. Cela ne suffit pas toujours pour permettre un bon développement des fruits restants ; prenez donc le temps d'éclaircir vos fruitiers pour supprimer les fruits en surnombre. Vous en obtiendrez des plus gros. Conservez un seul fruit par bouquet : au centre pour le pommier, à la périphérie pour le poirier. Voir « Éclaircissage, mode d'emploi ».

Enveloppez ensuite chaque fruit dans un sachet et attachez celui-ci autour du rameau avec un élastique (et non sur le pédoncule, trop fragile pour supporter fruit et sac).

Quinze jours avant la récolte (lire aussi : Quand faut-il cueillir les fruits ?), déchirez le sac sur un côté ou enlevez-le pour que les fruits prennent de la couleur.
En ce qui concerne le raisin, l'ensachage se pratique juste après la véraison, lorsque les grains ont atteint la taille d'un pois et commencent à se colorer.
Pour des questions de commodités, l'ensachage se pratique surtout sur les arbres taillés en espalier.

Gagner du temps

Fabrication d'une housse à fruitsSi la méthode est efficace, elle demande toutefois un peu de temps à mettre à en place. Afin d'en gagner un peu pour ensacher les pommes et les poires, il est possible de préparer les sacs à l'avance, lorsque vous avez un petit moment de libre !

En fait, il s'agit de préformer l'ouverture du sac, pour qu'il soit prêt à l'emploi au moment de l'ensachage. Pour cela, glissez une canette de bière en verre dans le sac, goulot dirigé vers le fond du sac. Serrez le haut du sac sur la cannette à l'aide d'un élastique un peu lâche...

.

Fabrication d'une housse à fruits ...puis retirez doucement la canette. Rabattez enfin le haut du sac sur l'élastique pour former une collerette. L'ouverture laissée par l'empreinte du goulot permet d'y glisser le fruit à insérer.

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage