pictogerbeaud.com

Désherber avec une motobineuse

Au potager comme dans les massifs de fleurs, le désherbage constitue un travail qui, s’il n’est pas toujours pénible, peut s’avérer fastidieux. Les petites motobineuses promettent de faire ce binage sans effort. Le point sur ce type de machine, comment la choisir et nos conseils d’utilisation.

Quelles sont les bineuses utilisables ?

Motobineuse légère

Les machines légères sont faciles à conduire

Le terme de motobineuses regroupe un grand nombre de types de machines, mais seules les plus légères sont réellement adaptées au désherbage. Il est conseillé d’utiliser une machine d’un poids inférieur à 30 kg. Les plus légères (moins de 15 kg) sont les plus faciles à manier. Elles sont moins larges et se faufilent plus facilement entre les plantes, même si celles-ci ne sont pas alignées. En revanche pour un potager avec des sillons parallèles, les machines plus lourdes, ayant une plus grande largeur de travail, permettent un travail plus rapide.

.

La conduite de la machine

Motobineuse en préparation du sol

Avec une fraise de 28 cm, cette machine
se faufile entre les plantes

Le sarclage (désherbage) est effectué par les fraises. Si le terrain n’est pas très sale, il suffit de conduire la machine entre les plantes en la retenant légèrement. Plus le sol est envahi par les mauvaises herbes, plus il faut retenir l’avancée de la machine qui gratte alors davantage le sol. Des manches écartés favorisent la conduite de la motobineuse.
En l’absence de mauvaises herbes, on pourra également utiliser la machine pour un binage qui, en cassant la croute de terre de surface, réduit l’évaporation en période chaude.

.

Quelle motobineuse choisir ?

Motobineuse avec largeur de fraise variable

Sur ce modèle, on peut faire varier la largeur de la
fraise entre 20 cm et 46 cm

Pour le confort des jardiniers (et celui de leurs voisins), on choisira de préférence une machine relativement silencieuse. Un autre point important : le démarrage facile. Enfin, une machine munie d’une poignée et d’un guidon repliable facilite le transport et le rangement.

Ces machines pourront être utilisées à de nombreuses périodes de l’année. On peut les utiliser en premier lieu pour la préparation de la terre avant les semis. Les machines légères travaillent la terre sur une faible profondeur. Elles sont donc compatibles avec les règles de l’agriculture biologique.

Les meilleurs modèles sont polyvalents et peuvent effectuer, avec des accessoires, d’autres travaux comme le buttage, l’émoussage du gazon et la taille des bordures.


En partenariat avec Pubert, Premier constructeur mondial de motobineuses.

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage