pictogerbeaud.com

Prunier

Le prunier est un arbre très courant au jardin fruitier. Il est cultivé pour ses fruits, les prunes, parfois aussi pour l'ornement dans le cas des espèces à feuillage pourpre. Il est peu exigeant et demande un entretien minime, se limitant généralement à une taille.

Un arbre fruitier facile

Prunus domestica (quetsches)

Quetsches

Le prunier appartient au genre Prunus (famille des Rosacées), et compte de nombreuses espèces et variétés : quetschiers, pruniers d'Ente (qui donnent les prunes à pruneaux), mirabelliers, Reine-Claude... Cet arbre fruitier de petite taille (3 à 8 mètres) pousse sous tous les climats tempérés. Rustique, il supporte bien des températures négatives jusqu'à -17°C, et peut être cultivé en altitude (1.000 mètres).

Plantation et multiplication

La plantation de plants à racines nues s'effectue à l'automne ou au début du printemps. Pour les sujets en pots (fruitiers nains), le rempotage est réalisé à la même époque. Le prunier est le plus souvent multiplié par greffe (greffe en écusson à oeil dormant, ou bien greffe en incrustation), en juillet. Le porte-greffe (prunier du Japon, prunier myrobalan, prunellier) peut être obtenu par drageonnage ou par semis. Le mirabellier est le seul prunier à pouvoir être multiplié par semis.

En pratique

Sol

Tous, avec une préférence pour les sols frais, profonds et bien drainés.

Exposition

Soleil ou éventuellement mi-ombre.

Floraison et fructification

Prunes mirabelle

Mirabelle de Nancy

La floraison du prunier a lieu en mars ou avril : les fleurs, de couleur blanche, sont décoratives et apparaissent sur les rameaux de l'année précédente.

>> Diaporama : Fruitiers en fleurs

La plupart des variétés de pruniers sont autofertiles, cependant, pour quelques-unes (certaines Reine-Claude notamment), il faut planter au moins deux pruniers de variétés différentes pour obtenir une récolte de prunes satisfaisante. Ce sont alors les abeilles qui assurent la pollinisation. Les prunes arrivent à maturité entre fin juin et septembre selon les variétés (lire : Quand cueillir les fruits ?). Après la plantation, comptez 2 à 3 ans avant la première récolte.

Variétés

Les espèces et variétés de pruniers sont nombreuses (environ 300).

Entretien

Prune Reine Claude verte

Reine Claude

Le prunier ne demande ni arrosage, ni fertilisation : la plupart du temps, le sol suffit à nourrir l'arbre. Toutefois, si le feuillage de l'arbre est vert clair, voire jaunâtre, faites un apport de compost au début du printemps, éventuellement suivi d'un paillage. Arrosez les jeunes arbres, notamment durant l'année suivant la plantation.

>> Lire aussi : Fertilisation bio des arbres fruitiers

La taille du prunier, comme pour tous les arbres fruitiers, consiste en une taille de formation chez les jeunes arbres, et en une taille de fructification chez les arbres plus âgés, dès qu'ils commencent à donner des fruits (élagage du bois mort, éclaircissage du centre de l'arbre, raccourcissement des branches). Ces opérations ont lieu en août ou septembre, pour que l'arbre ait le temps de cicatriser avant l'hiver.

>> Lire aussi : Les différentes formes des fruitiers

Maladies et ravageurs

Le prunier peut être sujet à des maladies et des parasites : chancre bactérien, moniliose, rouille, sharka, cochenilles, carpocapse du prunier, pucerons, araignées rouges...

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage