pictogerbeaud.com

Noisetier

Planter un noisetier au jardin présente évidemment l'avantage de pouvoir récolter des noisettes. On peut aussi apprécier ce grand arbuste pour son côté décoratif, en haie libre, isolé ou en massif arbustif, surtout si l'on choisit une variété à feuillage coloré ou à branches tortueuses.

Un arbuste peu exigeant

Noisetier en hiver (chatons)La plupart des noisetiers (Corylus avellana) sont de grands arbustes vigoureux et touffus, multigaules (avec plusieurs troncs fins), ne dépassant pas 5 mètres de hauteur, bien que certaines espèces soient de véritables arbres et puissent atteindre 35 mètres. La culture du noisetier (aussi appelé coudrier) est facile : il est peu exigeant quant à la nature du sol, et résiste à des températures très basses (-20°C).

Plantation

La plantation du noisetier s'effectue à l'automne ou en hiver (hors gel). Si le sol est lourd, déposez au fond du trou une couche de matériau de drainage mélangé à de la terre, puis rebouchez à moitié avec de la terre ameublie (retirez les cailloux et les racines de mauvaises herbes) éventuellement additionnée de terreau. Si votre noisetier est à racines nues (ce qui est généralement le cas à l'automne et en hiver), recoupez légèrement l'extrémité des racines et pratiquez un pralinage. Déposez le plant dans le trou : le collet doit arriver au niveau de la surface. Comblez avec de la terre, tassez et arrosez copieusement.

Multiplication

En pratique

Exposition

Soleil ou mi-ombre.

Sol

Tous les sols, même calcaires, peuvent convenir, à condition d'être drainants.

Floraison et fructification

NoisettesLa floraison a lieu en hiver, entre décembre et mars. Les noisettes sont mûres en septembre ou octobre (les arbres produisent à partir de 3 ou 4 ans). Pour récolter des noisettes, il faut au moins deux noisetiers de variétés différentes dont la floraison a lieu en même temps. Le noisetier porte en effet à la fois des fleurs mâles, les chatons (très décoratifs en hiver), et des fleurs femelles, les glomérules (plus discrets), mais l'autofécondation est insuffisante. Les insectes n'interviennent pas dans la pollinisation, qui est assurée par le vent : les deux arbres ne doivent pas être distants de plus de 20 ou 25 mètres.

Variétés

Noisetiers aux qualités ornementales :

Noisetier tortueux

Noisetier tortueux

Noisetiers cultivés pour leurs fruits :

A noter que le climat est un critère important à prendre en compte lors du choix variétal.

Entretien

Une fois le système racinaire bien développé (au bout de quelques années), le noisetier n'a généralement pas besoin d'être arrosé. En revanche, des arrosages sont nécessaires en période de sécheresse ou chez les sujets jeunes, notamment la première année de plantation. Vous pouvez aussi apporter un peu d'engrais au printemps (engrais pour arbres à petits fruits ou fumure organique). Pour tailler le noisetier, pratiquez au besoin un éclaircissage du pied, et éventuellement une taille plus sévère, tous les 3 ans, à l'automne, pour conserver les proportions souhaitées.

>> Lire aussi : Balanin des noisettes

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage