pictogerbeaud.com

Laurier sauce

Le laurier sauce, ou laurier noble, est un arbre aussi intéressant en cuisine qu'au jardin : haie, topiaire, ou sujet isolé, son feuillage persistant et dense est très décoratif. Il demande peu d'entretien et se plante en pleine terre ou en pot.

Intérêt esthétique et condimentaire

Laurier sauce

Le laurier sauce, Laurus nobilis, est l'une des plantes aromatiques les plus utilisées en cuisine, notamment en bouquet garni. Ses feuilles, riches en huile essentielle et en composés aromatiques, dégagent une odeur marquée lorsqu'on les froisse. Son feuillage lancéolé, dense et persistant, vernissé, est aussi très décoratif. Il peut être utilisé en haie, ou isolé : on peut alors le laisser se développer librement (il peut alors atteindre plusieurs mètres de hauteur) ou en faire des topiaires.

La culture de ce petit arbre est facile : installé au jardin, en pleine terre (pour les régions où les températures ne descendent pas en-dessous de -15°C en hiver), ou encore en pot ou en bac, il vous permettra de récolter des feuilles tout au long de l'année.

Plantation et multiplication

Le laurier se plante de préférence en automne. Pour le rempotage des sujets en pot, cette période est également la plus propice.

La multiplication se fait par bouturage, à la fin de l'été (sur des rameaux de l'année précédente), ou par marcottage. Le semis (à l'automne) est possible mais difficile à réussir.

En pratique

Sol

Idéalement riche, léger et sablonneux. Acide à calcaire. Bien drainé.

Exposition

Soleil ou éventuellement mi-ombre, mais le laurier aime la lumière. A l'abri des vents froids.

Récolte et usages en cuisine

Le laurier fleurit au printemps. Ses fleurs jaune clair n'ont guère d'intérêt en cuisine, de même que ses fruits (baies ovoïdes noir violacé), dont on extrait cependant une huile utilisée pour la fabrication du savon d'Alep.

Les feuilles de laurier se récoltent toute l'année. Laissez-les flétrir avant de les utiliser (sinon, le goût est trop fort). Séchées, elles gardent leur saveur durant assez longtemps. On utilise le laurier dans les sauces, les plats mijotés, les marinades...

>> A lire aussi : Récolter et conserver les aromatiques

Variétés et cultivars

Entretien

Le laurier est une plante méditerranéenne : il n'a généralement pas besoin d'être arrosé (sauf pour les sujets en pots ou en bacs). Quelques arrosages en période de sécheresse, durant les premières années de l'arbre, peuvent cependant être nécessaires. Apportez du compost chaque année, au printemps. Rempotez le laurier en pot tous les 2 ou 3 ans.

La taille n'est pas obligatoire, mais vous pouvez tailler en fin d'hiver si vous souhaitez conserver une forme particulière à l'arbre. Enfin, il est conseillé d'installer un paillage au pied de l'arbre pour protéger ses racines en cas de gel (le laurier est généralement rustique jusqu'à -10°C ou -15°C). Si les parties aériennes de l'arbre sont détruites par le gel, pas de panique : rabattez au ras du sol, la souche repartira par rejets.

Bon à savoir

Le laurier sauce est le seul laurier à être comestible. A ne pas confondre avec le laurier rose qui est toxique !

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage