pictogerbeaud.com

Paillage d'hiver

Le paillage forme un matelas isolant qui protège les racines du froid en hiver. Apprenez comment pailler à l'automne pour réaliser cette couverture naturelle et isolante.

Pailler le sol en toute saison

Paillage au pied d'une graminée (fétuque bleue)

Paillage d'une graminée

On connaît bien le paillage du sol en été, dont l'objet principal est de limiter l'évaporation de l'eau, et donc de limiter l'arrosage. Accessoirement, il permet également de contenir le développement des "mauvaises herbes".

Mais pailler le sol est également profitable en hiver...

Protection hivernale

Un bon paillis constitue en effet une efficace protection hivernale.

Installé en couche épaisse au pied des plantes et arbustes, il protègera la terre (et donc les racines) contre le froid et le gel.

Quand l'installer ?

Pied d'hortensia paillé

Paillage au pied d'un hortensia

Le bon moment pour mettre en place ce paillage est le milieu de l'automne, avant que ne surviennent les grands froids. Ca tombe bien : cette période est celle où vous procédez au nettoyage des massifs, et à quelques travaux de taille. Les bois sains pourront être passés dans le broyeur de végétaux, pour constituer à la fois du Bois Raméal Fragmenté (BRF si profitable à la vie du sol), et un paillage économique et de très bonne qualité !

N'attendez pas trop : installer un paillis sur un sol gelé "emprisonne" le froid sur la terre, ce qui est plutôt contraire à l'effet recherché !

Quel matériaux employer ?

Si vous ne disposez pas de ces résidus de coupe, vous pouvez employer quantité d'autres matériaux : paille, écorces broyées, cosses de cacao (lire : Choisir un paillis)... Voyez le paillage d'été.

>> Lire aussi : Arroser en hiver : les bons gestes

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage