pictogerbeaud.com

Ces bulbes qui naturalisent

Avec septembre revient la saison des bulbes que tout jardinier aime à planter au jardin pour s'offrir un précoce printemps fleuri. Si vous voulez changer un peu des sempiternelles tulipes ou narcisses, et si vous recherchez des variétés à laisser en place d'une année sur l'autre sans qu'elles dégénèrent, alors les bulbes à naturaliser sont faits pour vous !

Définition

CrocusLes bulbes classiques ont tendance, c'est bien connu, à dégénérer d'une année sur l'autre. Tulipes moins grosses, jacinthes dégarnies... En l'espace de 2 ou 3 ans, un superbe massif peut ainsi n'être plus qu'un spectacle pitoyable. Et ceci, que vous sortiez les oignons de terre après la saison ou pas. Reste à réinvestir chaque année, ce qui peut représenter un coquet budget. Il est vrai que quand on aime, on ne compte pas... Voire !

La naturalisation est le propre de certains bulbes qui non contents de rester en terre toute l'année, occupent généreusement d'un printemps à l'autre de plus en plus de place, allant jusqu'à former pour certains de véritables tapis !

Qui sont-ils ?

Citons en vrac crocus botaniques, perce neige, tulipes botaniques, la plupart des narcisses, les scilles, les muscaris...

Certes, ce sont souvent de "petits" bulbes. On est loin ici des spectaculaires fritilaires impériales... mais ces dernières ont le tort de ne généralement pas résister plus d'un an ou deux. Et puis qu'importe ! L'objectif affiché est d'illuminer un coin du jardin et là, nos candidats font merveille.

Côté narcisses, préférez ceux à petites fleurs, plus prolifiques et durables.

Certaines fleurs plus originales naturalisent également très bien. C'est le cas de l'amusante fritilaire meleagris, dite également pintade ou damier, dont les petites clochettes violettes à carreaux (!) suscitent toujours l'étonnement. Restant en place, citons également le spectaculaire Lis des steppes (eremurus), qui revient à l'identique d'une année à l'autre. Laissez vous également tenter par les petits chionodoxa, que l'on trouve aujourd'hui plus facilement. Plantés en quantité, ils forment rapidement une belle tâche bleutée qui se marie à merveille par exemple avec le blanc des perce neige.

A l'achat

Parcourez les rayons de votre jardinerie préférée, ou bien les pages des vépécistes spécialisés. Ces variétés sont généralement bien signalée.

Les tulipes botaniques, plus rares et largement moins représentées que leurs cousines à grandes fleurs, sont des bulbes de tout petit calibre (souvent 5/+ ou 6/+, contre 12+ pour la plupart des autres variétés). Ils vous assureront pourtant dès la première année une floraison généreuse et précoce.

Où les planter ?

Vu l'effet souhaité, ces bulbes ne sont pas adapté aux jardinières. Il faut leur laisser un air sauvage et naturel, au jardin de rocaille ou sous un arbre, au milieu d'une prairie. Beaucoup d'entre eux étant hâtifs, n'hésitez-pas à les planter à même la pelouse. Jetez les bulbes à la volée, enterrez-les à leur point de chute et voilà ! Au printemps, laissez le temps aux bulbes de défleurir, à leur feuillage de jaunir, avant de passer le premier coup de tondeuse... Certains rongeront leur frein, c'est certain !

>> Lire : Une pelouse fleurie

Conseil plantation

Attention, pas trop d'ombre ! Cela favorise le feuillage au détriment de la floraison, et au printemps, certains coins du jardin de voient le soleil que quelques heures par jour... Soyez attentifs !

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage