pictogerbeaud.com

Rhubarbe : plantation, culture, récolte et utilisation

Plante vivace à grand développement, la rhubarbe peut être utilisée, selon l’espèce, comme plante d’ornement aux feuilles et inflorescences très décoratives ou bien comme plante potagère pour le goût acidulé si particulier de ses pétioles.

La rhubarbe : une plante facile à cultiver

La rhubarbe (Rheum Rhaponticum) est une plante vivace de la famille des Polygonacées mesurant jusqu’à 1 mètre de hauteur. Elle est originaire d’Asie où on la rencontre jusqu’à 4000 mètres d’altitude.

Elle développe des feuilles de très grandes dimensions mais seules ses tiges (appelées pétioles) sont comestibles. En effet, les feuilles, très riches en acide oxalique (substance toxique voire mortelle) ne doivent surtout pas être consommées.

Pied de rhubarbe au potager
Pied de rhubarbe au potagerAgrandir l'image

Cultures et soins de la rhubarbe

Sol

La rhubarbe ne pousse que dans les terrains frais, profonds et bien ameublis.
Elle est très gourmande en humus.

Exposition

La rhubarbe est peu exigeante en ce qui concerne l’exposition. Elle accepte très bien une exposition mi-ombragée.

Achat

En petits godets, sur les marchés ou en jardinerie.

Semis / Multiplication

La rhubarbe se multiplie par semis en août-septembre ou en avril-mai.
Mais la division des pieds est préférable ; on prélève alors en mars ou en septembre- octobre des éclats sur les touffes les plus importantes qu’on replante aussitôt.

Soin

Un pied de rhubarbe peut durer une dizaine d’années à condition de lui apporter une bonne fumure complémentaire tous les deux ans.

Il faut surtout penser à supprimer les tiges florales dès qu’elles se présentent afin de conserver à la plante toute sa vigueur.

Peu d’insectes et de maladies attaquent la rhubarbe. Ses principaux ennemis sont les limaces et les escargots qui dévorent ses feuilles. Il est important de maintenir un lit de cendres au pied des jeunes plants (lire : La cendre est-elle bonne pour les plantes ?).

Récolte

La récolte commence à partir de mai, l’année qui suit la plantation.
On peut obtenir des tiges plus longues en faisant blanchir la touffe dans un pot sans fond ou un sac obscur.

Récolte de rhubarbe
Récolte de rhubarbeAgrandir l'image

Utilisation de la rhubarbe

En cuisine

Cuits, les pétioles de rhubarbe se dégustent en compote, en tarte ou en confiture. Crus, on peut les consommer en salade. Salé ou sucré, c’est un met très apprécié en Angleterre, en Hollande, bien plus que chez nous !

Ses tronçons, revenus dans un peu d’huile font pourtant merveille en accompagnement d’une volaille ou d’un plat de poisson.
La substance que sécrète sa racine est, elle, appréciée pour son action antiseptique pour le foie.

Rhubarbe découpée en dés pour la cuisine
Rhubarbe découpée en dés pour la cuisineAgrandir l'image

Conservation

La rhubarbe potagère ne se conserve que quelques jours au réfrigérateur,
Par contre, elle se congèle très bien. Il suffit de la mettre dans un sac de congélation coupée en tronçons.

Jardin d'ornement

Certaines espèces de rhubarbes sont utilisées comme plantes ornementales, notamment la "Rhubarbe du Népal" (Rheum Emodi) et le Rheum palmatum atrosanguineum, à inflorescences rouge foncé, très décoratif. Leur culture est la même que les rhubarbes potagères et elles sont aussi robustes.

>> Lire aussi : Les plantes vivaces du potager

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage