pictogerbeaud.com

L'ipomée, grimpante facile pour l'été

Semez dès à présent cette grimpante étonnante : elle formera chaque jour pendant 2 bons mois des cascades de fleurs colorées. Idéale sur un treillis ou un balcon ensoleillé...

Ipomoea

Ipomée géante bleue

La sublime ipomée "Bleu d'azur"

Les ipomées constituent le genre ipomoea, qui comprend plus de 500 espèces de plantes volubiles (fleurs, arbustes et arbres) de la famille des convolvuaceae (dont font partie les patates douces comestibles et les patates douces d'ornement, mais aussi les belles de jour).

Au jardin, on s'intéresse souvent à ipomoea tricolor ou ipomoea purpurea, qui sont des annuelles. Autrement dit, elles connaissent un cycle végétatif complet sur une seule année : semis, levée, croissance, floraison, fructification.

L'ipomée s'épanouit généreusement de la mi-juillet environ à la fin septembre. Cousine du liseron, elle peut monter jusqu'à 3 voire 5 mètres si vous lui donnez un support pas trop épais. Des tiges en bambous sont parfaites, un grillage également.

La plupart des variétés produisent de grandes fleurs en trompette, qui s'ouvrent le matin et se referment dans l'après-midi à la faveur de la chaleur. Elles durent 3 jours au maximum, mais le remplacement est continu. Vraiment spectaculaire, très facile à réussir, et parfaite s'il vous reste un petit coin à fleurir, un balcon un peu dégarni, un treillage à compléter...

.

Quand la semer ?

ipomée mauve

Dacapo bleu clair

Les premiers semis d'annuelles se font à l'abri, à l'intérieur en terrine, ou à l'extérieur sous serre ou bien châssis. Les plants issus de ces semis vont fortifier et seront mis en place au moi de mai.

Pour autant, on peut encore parfaitement semer au mois de mai. Vous gagnerez du temps en semant directement en place (à la condition que la terre soit suffisamment réchauffée : comptez 10° minimum la nuit).

Semis facile

Le semis se fait "en poquet", en déposant 2 ou 3 graines dans un petit trou de 3 ou 4 cm de profondeur, pratiqué en terre à l'aide d'un crayon ou d'un petit bâton.

.

Quelques variétés

Ipomée lobata

Ipomée lobata : pas de trompette !

.

A l'achat

Puisque vous allez faire des semis, direction le rayon "graines" de la jardinerie la plus proche, ou encore les vépécistes jardin, qui vous offriront davantage de choix. Comptez 2~3€ le sachet de 3g à 5g (soit 100 à 200 semences environ).

On peut aujourd'hui trouver cette grimpante vendue déjà poussée, en godet voire cultivée sur une pyramide de bambous. Vraiment pas une bonne affaire : son semis est très facile à réussir, et la plantation en pleine terre (ou dans un pot plus grand) de la plante achetée en pot constitue un stress inutile.

.

Echangez vos graines

Contraste entre une ipomée mauve et un tournesol jaune

Contraste du jaune et du mauve contre
un grillage... (ipomée Grandpa Ott)

Comme la plupart des annuelles, l'ipomée produit beaucoup de graines. Faciles à identifier dans leur enveloppe sphérique, vous pourrez les recueillir une fois sèches, et les garder avec leur protection naturelle, dans une enveloppe ou une boîte à placer dans un endroit sec. Notez la variété (couleur...). Au printemps prochain, faites des échanges avec d'autres passionnés de plantes !

.

Petit défaut

Il faut bien l'admettre, l'ipomée a un petit défaut... Elle est vigoureuse, et "monte en graine" facilement. Aussi, à l'automne, elle répandra autour d'elle quantité de graines, qui germeront l'année suivante si elles trouvent un sol accueillant... Un peu envahissant. Pour l'éviter, vous pouvez arracher les pieds avant que les graines ne sèchent (un peu dommage), supprimer manuellement un maximum de "cosses" ou... pratiquer au printemps la suppression de tous les jeunes plants qui vous dérangent. Et si la place n'est pas comptée : laissez-vous envahir !

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage