pictogerbeaud.com

Pulvérisateur : comment choisir ?

Indispensables au jardin comme à la maison, les pulvérisateurs font partie des outils de base de l'amateur de plantes. Les formes et fonctionnalités sont nombreuses : sur quels critères fonder votre choix ?

Principe général

Pulvérisateur à gâchette

Pulvérisateur à gâchette

Un pulvérisateur a pour but d'appliquer sur les plantes de l'eau additionnée (ou pas) de produits de traitements. Ces derniers peuvent être des préparations naturelles (purin d'ortie, décoction de prêle...), des poudres à diluer (bouillie bordelaise, soufre...) ou des concentrés. Pour que gicleur produise des gouttelettes, il faut que le liquide contenu dans le réservoir soit mis sous pression.

Il existe une grande variété de systèmes de pulvérisation, dont certains sont réservés aux professionnels. Les grandes catégories de produits sont présentées ci-dessous, pour vous permettre de choisir le pulvérisateur adaptés à vos besoins.

Pulvérisateur à gâchette

Ces modèles sont bien adaptés pour les petites tâches, à l'intérieur de la maison mais également au jardin. De petite contenance (0,5L à 1L), ils peuvent par exemple servir à brumiser les orchidées, vaporiser le feuillage des plantes vertes en été ou à longueur d'année si l'air intérieur est particulièrement sec. Dehors, ils permettent de préparer puis d'appliquer de petites quantités de produits spécifiques.

>> Lire : Brumiser les plantes d'intérieur

Pulvérisateur à pression préalable

Pulvérisateur à pression préalable

Pulvérisateur à pression préalable

Sur ces modèles, on "pompe" avant utilisation pour mettre le liquide soit pression. Ceci donne une certaine autonomie d'utilisation (quelques minutes), ce qui permet de traiter confortablement plusieurs arbustes, un arbre fruitier ou encore un massif avant de devoir repomper. Indispensable pour le jardin, sous peine d'attraper une tendinite !

Il existe différents modèles, du petit pulvérisateur léger qui se porte d'une main à ceux de plus grande capacité qui sont munis d'1 ou 2 bretelles, pour portage à l'épaule ou dans le dos.

Les contenances sont variées (de 2,5 à 8L). Attention à bien considérer le poids du liquide : 6 ou 7L d'eau à l'épaule peuvent représenter un certain effort à la longue...

Point d'utilisation important : une partie du réservoir doit systématiquement rester vide, afin de permettre la compression de l'air. Pas question de remplir el pulvérisateur jusqu'en haut : l'indicateur de niveau "max" doit être respecté.

Brouillard, pluie fine ou... ?

Que la préparation soit d'origine naturelle ou "de synthèse", c'est toujours une affaire de chimie. Laquelle indique que plus les gouttelettes sont fines, mieux les principes actifs font leur effet...

Pulvérisateur à pression entretenue

Moins fréquent, ce principe est utilisé pour des pulvérisateurs de grande capacité. Positionnés dans le dos, ils contraignent l'utilisateur à pomper en continu pour réaliser la mise en pression. Celle-ci est en revanche assez constante, d'où souplesse d’utilisation et performance de pulvérisation.

Le liquide est alors aspiré et projeté au travers de la lance.

Pulvérisateur à pression entretenue

Pulvérisateur à pression entretenue

Adaptés aux grands jardins et aux potagers de grande surface, leur contenance varie de 12 à 20L environ.

Pulvérisateur sur batterie

Disponibles depuis peu dans le grand public, ils remplacent votre action musculaire par une pompe d'aspiration alimentée par une batterie. Leur utilisation est simple, agréable et moins fatiguante qu'avec les modèles classiques.

Mais peut être est-il un peu dommage de se priver d'une activité physique complète (?).

Ils ont pour eux la qualité de la pulvérisation (parfaitement constante). Côté nature c'est moins rose : les piles ou les accus rechargeables ne sont pas ce qu'on fait de mieux pour l'environnement...

Caractéristiques à considérer

Longueur du flexible

Un tuyau de bonne longueur vous permettra de poser le réservoir au sol et d'utiliser la lance confortablement pendant le traitement de chaque sujet important.

Rallonge de lance

Pour traiter les arbres fruitiers en hauteur (demi-tige), une rallonge de lance peut s'avèrer bien pratique : elle vous évite de recourir à l'échelle.

Deuxième bouchon

Préférez les modèles équipés de 2 bouchons (le second permettant de remplir et vider sans démonter la tête de pulvérisation ou la pompe).

Droitier ? gaucher ?

Sur les modèles à pression entretenu, vérifiez que le levier de pompage soit permutable droite/gauche pour un meilleur confort.

>> En savoir plus : bien utiliser et entretenir un pulvérisateur de jardin

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage