pictogerbeaud.com

Tavelure : pommier, poirier

La tavelure est une maladie spécifique aux pommiers et poiriers, hélas très répandue. Apprenez à reconnaître ses symptômes, comprenez ses causes et découvrez comment mener une lutte éco-responsable.

Symptômes de la tavelure

La tavelure fait partie des maladies fréquemment observées sur le pommier, mais également sur le poirier.

Elle compromet la récolte des pommes et des poires :

Elle produit également une chute des feuilles et un déssèchement des jeunes rameaux.

Tavelure sur pomme
Tavelure sur pommeAgrandir l'image

Les causes de la tavelure

Cette maladie cryptogamique des arbres est causée par un champignon (Venturia inaequalis pour le pommier, Venturia pirina pour le poirier), dont le développement s'effectue aux dépens des feuilles, des jeunes rameaux et des fruits.

A l'automne, lorsque chutent les feuilles, les spores hivernent à même le sol et se répandent au printemps suivant, en contaminant les arbres avec l'aide du vent. Les petites tâches brun olivâtre qui apparaissent après 3 semaines environ sont des germes, qui se répandront à leur tour par temps humide...

Tavelure sur feuille de pommier
Tavelure sur feuille de pommierAgrandir l'image

Comment lutter contre la tavelure ?

Il existe quelques moyens pour éviter ce problème. L'idéal est de traiter la maladie dans sa globalité.

Choisissez des variétés résistantes à la tavelure

La pluie favorise les contaminations. Donc si votre climat est plutôt humide, évitez de planter les variétés les plus sensibles ('Golden delicious', 'Reinette blanche du Canada', 'Cox's Orange' pour les pommes ; 'Beurré Hardy', 'Doyenné du Comice', 'Louise Bonne d'Avranches' pour les poires).

Préférez les variétés suivantes, considérées comme résistantes à la tavelure :

Tavelure et crevasse sur pomme
Tavelure et crevasse sur pommeAgrandir l'image

Traitements contre la tavelure par pulvérisations

Au moment du débourrement (lorsque les bourgeons ont bien grossi et sont prêts à s'ouvrir), pulvérisez de la bouillie bordelaise (20 g / litre). Une 2e vague lorsque les fruits ont la taille d'un noyau de cerise ne peut pas faire de mal (attention, la bouillie bordelaise, plus précisément le cuivre qu'elle contient, est à haute dose toxique pour les écosystèmes).

Avant et après la floraison, un produit à base de soufre (à raison de 6g de soufre mouillable pour 10 litres d'eau). Ce traitement doit être répété toutes les 2 à 3 semaines (chaque semaine en cas de forte pluie) jusqu'à la mi-juillet.

En traitement de fond, pulvérisez régulièrement du purin d'ortie, une décoction de prêle ou des extraits d'algues marines. Ces produits bio renforcent la résistance du feuillage (lire : Purins d'ortie et de consoude, ça marche !).

Vous pouvez aussi essayer un traitement à base d'huiles essentielles.

Spores de champignon (Venturia inaequalis - tavelure)
Spores de champignon (Venturia inaequalis - tavelure)Agrandir l'image

La voie chimique

Vous trouverez également dans le commerce des fongicides anti-tavelure, ou sous l'appellation "maladies des fruits et du feuillage". Il s'agit généralement de Fenbucozanole, qu'on recommande de pulvériser chaque semaine en période de pluie... A oublier d'urgence !

Prévention à l'automne

En préventif, ramassez et brûlez tous les fruits tavelés et les feuilles tombées au sol.

Tavelure sur poire
Tavelure sur poireAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage