pictogerbeaud.com

Choisir un broyeur de végétaux

Le broyeur de végétaux est un outil bien pratique. Pour le compost, le paillage des sols ou encore la mise en oeuvre du BRF, il permet de recycler utilement les déchets issus du jardin.

Un broyeur, pour quoi faire ?

Broyeur de végétaux électrique

Broyeur de végétaux électrique

Les activités de jardinage génèrent d'importantes quantités de déchets végétaux :

Or, leur élimination s'avère parfois problématique :

En outre, ces déchets peuvent trouver bien des emplois au jardin, si on les transforme en broyat !

Utilisation des déchets broyés

Le broyat issus de votre broyeur pourra être employé pour pailler le sol, ce qui maintient l'humidité et limite la propagation des mauvaises herbes.

Si vous êtes adapte du compostage, les débris issus du broyeur rejoindront les résidus de tonte pour former un compost comportant un bon rapport de déchets azotés et carbonés (lire : Un broyeur pour un bon compost).

Vous pouvez également mettre en oeuvre la technique du Bois Raméal Fragmenté (BRF), une façon naturelle de redonner au sol des éléments nutritifs.

Déchets sains

Réutiliser les déchets végétaux au jardin nécessite de ne broyer que des débris sains. Pas de feuilles malades, pas de branches porteuses de taches...

Principe de fonctionnement

broyat végétal

Broyat végétal

Un broyeur de végétaux fonctionne selon un principe très simple. Branches et branchages sont introduits dans une trémie au fond de laquelle un dispositif de coupe les déchiquète et les réduit. Les copeaux sont évacués par le mouvement.

La taille des copeaux varie dans des proportions importantes, selon le mécanisme mis en oeuvre. Mais dans tous les cas, la réduction de volume est significative (6 à 12 fois selon les modèles).

>> Lire : Bien utiliser un broyeur de végétaux

Critères de choix

Motorisation

La puissance de l'appareil déterminera dans une large mesure l'usage que vous en ferez. Comme pour les tondeuses à gazon, 2 énergies sont possibles : électrique et thermique.

Pour de petits ou moyens jardins, l'électrique suffira amplement, à condition de choisir un modèle d'une puissance minimale de 2000W.

Pour les grands jardins, avec une grande quantité de déchets végétaux à broyer, le thermique s'impose. Vous gagnerez du temps, et un broyat de qualité. Comptez 4CV mini

Système de coupe

Il existe 3 systèmes de broyage, à choisir également en fonction de l'utilisation que vous envisagez pour l'appareil.

Plateau tournant à lames

Porte couteaux

Plateau tournant avec couteau central de pré-broyage

Ce mécanisme de coupe permet d'éliminer les déchets d'arbustes jeunes ou les rameaux de l'année (ce qui induit des tailles régulières).

Vis sans fin

Généralement proposé sur des modèles plus puissant, il vient à bout de déchets variés et de branches de plus forte section.

Rotor porte-couteaux

Les fléaux mobiles sont souvent complétés par une lame de pré-broyage. Les déchets sont donc coupés puis broyés.

Diamètre de branches acceptées

Les fabricants font globalement preuve de beaucoup d'optimisme en la matière... Quand ils annoncent 40 ou 45 mm de diamètre pour les modèles électriques de 2000W, limitez-vous plutôt en pratique à 25 mm, faute de quoi vous bloquerez fréquemment l'appareil.

Avec une vis sans fin ou un rotor, sur des modèles thermiques puissants (5 et 6 CV), vous pourrez broyer des branches allant jusqu'à 50 mm de diamètre.

Des détails qui comptent

Trémie latérale

Trémie d'introduction latérale

Certains modèles possèdent une trémie secondaire placée sur le côté : bien pratique pour introduire les branches de forte section.

D'autres sont équipés d'un système d'entrainement automatique des branches : à la clef, sécurité et gain de temps.

Au moment de l'achat, renseignez-vous sur le SAV (Service Après-Vente) : comme pour tout appareil mécanique, la panne n'est pas exclue...

>> Lire aussi : Broyeurs : 3 marques à l'essai

Entretien et précautions d'utilisation

Conseils d'entretien

Précautions d'emploi

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage