pictogerbeaud.com

L'éclairage du jardin

Eclairer son jardin, c'est à la fois utile et agréable. Du balisage de l'entrée à l'illumination du bassin, découvrez quelques grandes règles sur ce vaste sujet.

Introduction

© Yvan Dube - Fotolia.com

L'éclairage fait l'ambiance...

Eclairer le jardin relève à la fois de l'utile et de l'agréable. En éclairant, on prolonge le temps que l'on peut passer au jardin ou abords de la maison lorsque les nuits sont douces. Mais c'est également le moyen de créer un « deuxième jardin », empreint de poésie, qui ne se révèle qu'à la nuit tombée.

Le sujet est vaste; voici tout d'abord une petite introduction aux différents types d'éclairage possibles...

Balisage

Le but du balisage est d'éclairer, juste ce qu'il faut, les zones de passage. Chemin d'entrée, allée menant au garage, escalier descendant vers un portillon...

L'apparition des « bornes solaires », sans consommation et à bas coût, a clairement relancé cet aspect de l'éclairement.

Tournez-vous quoi qu'il en soit vers des sources de faible puissance : l'objectif est ici de signaler les contours avec discrétion, dans une optique de sécurisation.

Optez plutôt pour des points lumineux de faible hauteur, voire carrément au sol, plutôt que pour des grands candélabres un peu trop voyants.

Balcon, terrasse

Le fait d'être proche de la maison impose de penser l'éclairage de ces 2 zones de façon très réfléchie.

Massifs

© Monika Lassaud - Fotolia.com

Balisage; lumière des bornes dirigée vers le sol

Sans tomber dans le kitch et viser un « petit Versailles », il peut être intéressant d'éclairer un massif remarquable de votre jardin. C'est une façon de le redécouvrir.

Prenez des spots (les bornes manquent de lumière et de hauteur). Pas trop puissants cependant : les ampoules pourraient griller les feuillages les plus délicats.

Réalisez une installation simple et discrète, qui ne nuise pas à l'esthétique en plein jour, et ne contrarie pas vos travaux de jardinage.

Dans un premier temps, choisissez des produits mobiles (sur piquets ou avec des pinces) : cela vous permettra de réaliser facilement plusieurs essais et de « suivre » l'évolution de la végétation au cours de la saison. L'année suivante, avec les idées plus claires, vous pourrez entrer « dans le dur ».

Arbres et arbustes

Installer un projecteur au pied d'un arbuste ou dans la ramure d'un grand arbre permet de créer des scènes très spectaculaires sans grande complication.

Les projecteurs ou spots devront être puissants : couplez-les à un minuteur pour ne pas dépenser inutilement en éclairant toute la nuit. Vous les placerez selon le cas au sol ou au milieu des branches.

Attention : la chaleur dégagée peut fortement endommager les feuilles des arbres; choisissez de grands sujets aux branches écartées et ne placez pas vos lampes dans les conifères.

Sécurité minimale

La sécurité électrique du matériel électrique est défini par un nombre appelé Indice de Protection. Plus il est élevé, plus l'élément est bien isolé. Pour le jardin, ne choisissez que du matériel d'indice supérieur ou égal à 44.

Bassin, piscine

applique classique

Applique de façade style classique

Si votre maison est dotée d'un point d'eau, il est judicieux de l'éclairer.

Attention, le strict respect des normes électriques peut seul garantir votre sécurité : il est notamment impératif de ne recourir qu'à des équipements en très basse tension.

Si vous ne voulez pas vous lancer dans les grands travaux, n'hésitez-pas à recourir à des lampes de surface : il existe aujourd'hui des luminaires solaires flottantes; vous pouvez aussi disposer quelques bougies dans des coupelles : les photophores sont pleins de romantisme...

>> Lire aussi :

A venir...

Nous aborderons prochainement la suite des aspects plus techniques : l'installation, les normes de sécurité, l'éclairage solaire, la basse tension...

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage