pictogerbeaud.com

Persil : semis, plantation, culture et récolte

Le persil est sans aucun doute la plus célèbre des fines herbes, base de l’indispensable bouquet garni qui parfumera vos soupes et vos ragoûts. Même s’il s’accommode de pratiquement tous les sols, seuls les jardiniers les plus patients en feront récolte...

Caractéristiques générales

Persil cultivé dans un pot

Persil cultivé en pot

Le persil (Petroselinum crispum) appartient à la famille des ombellifères ou Apiacées. Probablement originaire du Moyen-Orient, c’est une petite plante herbacée potagère, annuelle ou bisannuelle de 30 à 40 cm de hauteur. Deux variétés de Persil sont couramment cultivées : le "plat" (ou simple) qui est aussi le plus parfumé et le "frisé" (ou double) qui sert plutôt à la décoration des plats.

Semis ou plantation

Achat

Le persil  est vendu en godets dans les jardineries, sur les marchés... Cependant, si vous êtes patient, le semis vous donnera un meilleur résultat.

Multiplication

Bisannuel, le persil se sème de mars en septembre. Les graines, si vous ne les achetez pas, ne seront récoltées que la deuxième année de culture, sur une tige florale de 60 à 80 cm.

Le persil se multiplie par semis à la volée. Pendant la belle saison (de mars à septembre), en pleine terre. Pour avoir du persil au jardin, il faut être patient car les graines mettent beaucoup de temps à lever. Vous pourrez d’ailleurs, pour "attendrir" vos graines, les mettre à tremper une journée dans de l’eau ; elles germeront plus vite. Certains jardiniers recouvrent leurs semis d’une plaque de verre ou d’une toile humide pour accélérer la levée.

Culture et soins

Sol

S’accommodant de tous les terrains, le persil n’est cependant productif qu’en sol très fertile. Il aime les terres légères, fraîches et riches en humus. 

Exposition

Le persil aime le plein soleil mais donne aussi de bon résultats à la mi-ombre. Vous pouvez, bien sûr, l’installer sur votre balcon dans une grande jardinière moyennant un arrosage régulier.

Récolte

La récolte s’effectue d’avril à l’hiver. Pour encourager le persil à se développer, pensez à couper souvent les tiges. Les semis tardifs de l’été permettent de récolter jusqu’au printemps si l’hiver n’est pas trop rude (sinon, il faudra protéger vos plantes avec un châssis). Au début de l’automne, vous pourrez également semer en pots. Ainsi, à l’abri, vous disposerez toujours d’un peu de persil pour vos salades et bouquets garnis.

Utilisation

Persil

Persil plat

Cru, le persil agrémente vos salades, vos viandes et poissons. Cuit, il parfume vos soupes, vos sauces, tous vos légumes (la préparation d’une poêlée se termine souvent par "un hachis d’ail et de persil"... Quel régal !). Il est aussi l’élément indispensable à un bon court-bouillon. Très riche en vitamines C et A et en sel minéraux, le persil est une source de bienfaits.

Il vaut mieux le consommer frais que séché car il perd une partie de son arôme et de ses qualités nutritionnelles !

La congélation est également possible mais pour les mêmes raisons, nous vous la déconseillons.

>> Lire aussi :

 

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage