pictogerbeaud.com

Tailler une haie persistante

Beaucoup de jardins sont entourés de haies d'arbustes persistants, qui ne perdent pas leur feuillage en hiver. Savez-vous qu'il faut les tailler 2 fois l'an, au printemps et en été ? Voici comment procéder...

Quand tailler une haie de persistant ?

Taille de haie de persistant

Taille de haie en cours

La première taille des haies de persistant s'effectue classiquement au début du printemps, vers le mois d'avril. Si vous appréciez les repères naturels : basez-vous sur la floraison des poiriers.

En août, vous taillerez pour la deuxième fois de l'année, particulièrement les conifères. La repousse se fera sans problème avant l'hiver.

Quelques grands principes

On limite les haies en épaisseur : plus une haie s'épaissit, plus il est difficile de l'entretenir (notamment de tailler son sommet).

Essayez de tailler votre haie en lui donnant un peu de "fruit" (en faisant en sorte que la base soit un peu plus large que le sommet) : la végétation est toujours plus vigoureuse au sommet; l'esthétique est alors douteuse... De plus, cela permet à la lumière de pénétrer jusqu'au pied des arbres et à la pluie de s'écouler au mieux.

Si vous habitez une région aux hivers rigoureux et enneigés, arrondissez le sommet : s'il est plat, il retient davantage neige et glace, qui représentent un poids considérable susceptible d'endommager vos arbustes.

Pour travailler en hauteur, préférez un échafaudage à l'échelle, qui doit sans cesse être déplacée.

Les bons outils pour tailler une haie

Comment procéder

Remonter avec le taille-haie

Mouvements remontants

Commencez la taille en partant du bas : vous établissez ainsi la largeur maximale; les déchets tombant au sol ne seront pas arrêtés par les parties plus large (ce qui survient quand on commence par le haut).

Si vous utilisez un taille haie (électrique... une pensée pour les voisins !), effectuez des mouvements remontant, en gardant la lame de coupe parallèle à la haie. Gardez l'appareil près du corps : lorsque vous tendez les bras, vous vous fatiguez, la taille est moins précise... et vous prenez des risques.

Pour repérer la hauteur de la haie, tendez 2 piquets de part et d'autre de la haie, et tendez entre eux un cordeau de jardin. En taille d'entretien, rabattez le sommet de 30 cm environ; en réaction à cette taille, les arbustes repartiront vigoureusement.

Si votre haie forme un angle, ou que vous souhaitez peaufiner les côtés, tendez un troisième piquet et prolongez le cordeau. L'emploi de la corde permet de maintenir un niveau constant.

Prenez régulièrement du recul; surveillez l'épaisseur en vous plaçant le long de la haie. Vous détecterez plus facilement les éventuelles erreurs.

Piquet d'angle et cordeau de jardin

Cordeau et piquet d'angle

Si des branches sont de trop forte section, utilisez un sécateur arboricole ou un ébrancheur : la cisaille n'en viendrait pas à bout, et vous bloqueriez votre taille-haie avec une chance de l'endommager.

Haies de conifères : est-ce bien raisonnable ?

Des géants contrariés

Taille du sommet de la haie

Taille du sommet de haie

La hauteur naturelle d'un thuya (thuya plicata) adulte ou d'un cyprès de Leyland (cupressocyparis x leylandii) dépasse les 20 mètres... Ceci explique pourquoi leur croissance est rapide ! Ce sont encore des “enfants” lorsqu'ils atteignent les 2 m règlementaires en bordure de terrain... Cette vigueur a un prix : ils exigent 2 à 3 tailles par an, faute de quoi ils prendront leurs aises !

Risque de maladie

De plus, ces tailles répétées et cette pousse contrariée exposent les arbres aux maladies (les branches entaillées ou coupées sont autant de plaies offertes aux maladies fongiques) : il n'est pas rare de voir brunir prématurément un des pieds... qu'il vaut mieux alors arracher immédiatement; la propagation aux autres se faisant très vite, puisque d'espèce identique !

Haie libre

Et si vous optiez plutôt pour une haie “libre”, formée d'arbustes moins vigoureux, portant fleurs ou feuillage décoratif, et ne nécéssitant presque pas de taille ? L'aspect est moins strict, mais tout à fait charmant. La diversité végétale est respectée; tous les hôtes du jardin (voir : des haies pour les oiseaux) s'en féliciteront...

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage