pictogerbeaud.com

Quelle variété de bambou pour mon jardin? (p.2)

Gerbeaud.com a demandé à Dominique Vidalenc, un expert en bambusoidées, de vous assister par ses conseils avisés. Suivez le guide !

En finir avec les idées fausses !

F-murielae - D.R.Pour arriver à choisir un bambou, il faut faire tomber les idées préconçues et fausses que l’on entend encore malheureusement trop souvent.

Une plante tropicale ?

Le grand public méconnaissant les bambous pense qu’ils sont des plantes tropicales craignant le froid. C’est faux. La résistance au froid est variable suivant les variétés, mais il en existe beaucoup qui résistent à des -15°C et certaines, telles que Phyllostachys aureosulcata, Ph. bissetii, Ph. nuda, et Pseudosasa japonica, supportent des froids de -24°C.

... envahissante alors !

L’une des autres idées fausses est l’envahissement du jardin par les bambous. D’abord, il existe de nombreuses variétés cespiteuses, qui poussent en touffes serrées, par opposition aux bambous à rhizomes traçants. Le groupe des Fargesia n’est pas du tout envahissant, alors pour les amateurs qui ont une peur bleu des invasions, n’hésitez pas, prenez un superbe Fargesia nitida ou F. murielae pour embellir votre jardin.

aurea Koi - D.RSi vous habitez dans une région à climat doux sans trop de gelées, les bambous tropicaux tels que Bambusa ventricosa, ou B. multiplex ‘Golden Goddess’ feront de précieux sujets dans votre jardin sans envahir votre pelouse. Ils résistent à une température de -8°C.

Même si vous utilisez un bambou traçant, il y a différents moyens de le maintenir à sa place: barrière anti-rhizome mise au point par la Bambouseraie d’Anduze, méthodes culturales et techniques de jardinage… Il faut consacrer un peu de temps au jardinage et faire les travaux au bon moment. Je conseillerais de ne pas laisser votre bambou vous échapper. Donc, pour les jardiniers amateurs, il faut se documenter sur les bambous et passer à la pratique dans votre jardin.

Holochrysa - D.RIl serait dommage de ne pas choisir cette plante à cause de son aspect parfois envahissant. Rien ne remplacera un Phyllostachys aurea, très décoratif par ses entrenoeuds raccourcis et son grand intérêt comme écran de verdure. Les variétés de cette espèce telles que Holochrysa, illumineront votre jardin avec ses chaumes jaunes d’or, ou bien Koï pour ses chaumes sculptés par un artiste qui s’appelle Nature et que personne ne pourra égaler.

Besoins en eau et fixation de talus

pumilus - D.RLe bambou est exigeant en eau, mais cela ne le classe pas pour autant parmi les plantes aquatiques. Bien au contraire, il demande des sols bien drainés et craint l’asphyxie. Néanmoins, il convient très bien pour fixer les berges des rivières, dans la mesure ou il résiste aux inondations temporaires. Tous les essais ont démontré que le bambou sort en tête et aucune autre plante ne fera aussi bien que ses rhizomes pour retenir votre terre. Pensez-y, la terre est précieuse, un bon agriculteur doit la protéger, c’est sa richesse; un écologiste doit connaître la pédologie et préserver les sols, c'est son rôle.

En bambou fixateur de talus, l’espèce idéale serait le Pleioblastus pumilus, comme nous pouvons le constater sur cette photo prise dans le catalogue de La Bambouseraie.

>> Lire aussi : Bambous couvre-sol

page précédentePrécédent (p.1) Suivant (p.3) page suivante

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage