pictogerbeaud.com

L'aubriète

Charmant tapis de fleurs, résistante et facile à cultiver, l'aubriète se prête à d'infinies compositions. Un rêve pour le peintre qui sommeille en tout jardinier... Laissez parler votre sens des couleurs...

Une floraison très abondante

aubrièteOriginaire d’Italie, de Grèce et d’Asie Mineure, l'aubriète est une vivace tapissante, petite plante de rocaille ou de bordure. Elle est cultivée dans les jardins français depuis 1823. Sa floraison très abondante dès les premiers jours du printemps est un de ses meilleurs atouts : durant plusieurs semaines l'aubriète se couvre entièrement d'une multitude de petites fleurs. Les coloris se déclinent dans des nuances subtiles qui vont du rose au violet pourpre en passant par diverses nuances de bleu et de mauve. Il existe aussi des variétés à feuillage panaché.

Des bordures impressionnistes

L'aubriète a une croissance tapissante homogène. Elle se prête donc idéalement à une utilisation en plante de bordure. Peu exigeante en matière de sol, elle se cultive aussi très bien en rocaille ou sur un muret fleuri : de jolies tâches de couleur pour un rendu impressionniste. Comme elle colonise assez rapidement le terrain, vous pouvez l’installer sur un talus exposé au soleil.
Une bonne idée consiste aussi à planter des aubriètes entre les joints des dalles.

Des cascades de fleurs pour vos balconières et suspensions

Laissez les tiges retomber du bac pour l’habiller joliment de fleurs et en masquer les contours. Une balconnière de 15 à 20 cm de profondeur lui suffit. Vous pouvez aussi utiliser les aubriètes pour décorer des suspensions.

Une vivace peu exigeante

Les aubriètes sont des plantes de culture facile qui acceptent un sol calcaire et supportent sans problème des températures de - 15 °C. Hormis des arrosages réguliers en été quand il fait chaud, elles ne nécessitent pratiquement aucun entretien. Il est bon de tailler les plantes de bordure pour limiter leur encombrement. Vous pouvez aussi rabattre complètement les jeunes touffes après la floraison, durant les deux ou trois premières années suivant leur plantation. Cela permet de former des tapis plus compacts. Pour les sujets poussant dans les murets, contentez-vous d’éliminer les parties mortes ou sèches.

Conseils de culture

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage