pictogerbeaud.com

La culture sous abri

Pour avoir de bons fruits et légumes et de belles fleurs toute l'année, la culture sous abri est indispensable. Les serres sont bien connues, mais savez-vous que quantité d'autres solutions permettent à moindre frais de hâter les cultures, pour anticiper les récoltes et faire durer le plaisir de cultiver ?

Cultiver sous abri, c'est facile !

tunnel de protection au potager

Serre tunnel au potager

La culture sous abri n'exige pas forcément de gros moyens techniques et financiers. Le chauffage, notamment, n'est pas indispensable; cela la met à la portée de tous les amateurs.

Avancer les dates de culture

De nombreuses cultures peuvent être commencées plus tôt dans l'année, ce qui permet par exemple d'augmenter le nombre de récoltes de légumes, ou pour les fleurs de fleurir plus tôt votre jardin.

Des plantes qui sortent de l'ordinaire

Sans parler de rentabilité, on pourra avec un abri effectuer des semis de plantes un peu plus rares, voire exotiques, qui ont besoin de conditions de culture différentes de celles disponibles en métropole.

Il faudra pour cela disposer d'un peu de matériel, dont le but commun sera de procurer aux plantes une chaleur plus élevée.

Les solutions possibles

La cloche

semis sous cloche

Cultures sous cloche

Les cloches sont utilisées pour hâter la végétation des plantes les plus frileuses, qu'elles soient potagères ou ornementales. Elles gardent la chaleur du soleil, et protègent accessoirement vos cultures de nombre de "prédateurs".

On en trouve dans le commerce en différents matériaux (verre, plastique) et différentes tailles. Vous pouvez également fabriquer votre propre cloche en découpant simplement la base d'une grosse bouteille en plastique (faute d'être écologiques, les bonbonnes d'eau des fontaines de bureau trouveront là un emploi à leur mesure...).

Le châssis

Un simple châssis vitré posé sur le sol protège efficacement les cultures fragiles.

Si vous manquez de place, ou simplement que vous ne réalisez pas beaucoup de semis, le châssis remplacera valablement la serre pour peu que vous l'équipiez d'un câble chauffant électrique. Ceux qui le peuvent auront recours à la technique traditionnelle de chauffage : par fermentation du fumier de cheval... plus délicat de nos jours.

Plusieurs châssis peuvent être chauffés par un seul et même câble, simplement posé entre 2 couches de 5cm de sable. On pourra y réaliser des semis à repiquer dès le mois de décembre, voire des cultures sur place (carottes, navets...).

Pour stabiliser au mieux la température sous l'abri, veillez à dérouler sur les vitres un paillasson de paille si les nuits s'annoncent froides.

Inversement, guettez les rayons de soleil et mettez-les à profit pour aérer les châssis.

La serre tunnel

petite serre chassis  au sol

Coffre à châssis

Les tunnels reproduisent à grande échelle le principe des cloches.

Votre serre tunnel sera confectionnée en recouvrant d'un plastique de bonne qualité (ou polyester horticole), voire d'un voile d'hivernage des arceaux en plastique, métal ou branches de saule, par exemple).

Elle permettra des cultures hautes (pieds de tomate, aubergines, poivrons mais également melons sur filets).

>> Lire aussi : Maîtriser la température dans la serre

Quelques cultures sous abri

Carottes

Semez en place dans un sol chauffé, pour récolte dès mars-avril.

Choux-fleurs

Semis en sol chauffé. Repiquage en février; pleine terre en avril, pour récolte en juin.

Laitues de printemps

Semis en sol chauffé. Repiquage en mars.

>> Lire : Laitues : quelles variétés choisir ?

Navets

Semis en place sans besoin de chauffage dès février.

Poireaux

Le semis de poireau s'effectue sur sol chauffé. Mise en place des plants en avril. Récolte dès juin.

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage